Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

Une maman qui a plein de vitamine D = un bébé super fort

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Une maman qui a plein de vitamine D = un bébé super fort

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 10 Jan 2014 19:12

Maternal Antenatal Vitamin D Status and Offspring Muscle Development: Findings From the Southampton Women's Survey
Nicholas C. Harvey JCEM Volume 99 Issue 1 | January 2014

Maternal 25-hydroxyvitamin D [25(OH)D] status in pregnancy has been associated with offspring bone development and adiposity. Vitamin D has also been implicated in postnatal muscle function, but little is known about a role for antenatal 25(OH)D exposure in programming muscle development.

Objective:
We investigated the associations between maternal plasma 25(OH)D status at 34 weeks of gestation and offspring lean mass and muscle strength at 4 years of age.

Design and Setting:
We studied a prospective UK population–based mother-offspring cohort: the Southampton Women's Survey (SWS).

Participants:
Initially, 12 583 nonpregnant women were recruited into the SWS, of whom 3159 had singleton pregnancies; 678 mother-child pairs were included in this analysis.

Main Outcomes Measured:
At 4 years of age, offspring assessments included hand grip strength and whole-body dual-energy x-ray absorptiometry, yielding lean mass and percent lean mass. Physical activity was assessed by 7-day accelerometry in a subset of children (n = 326).

Results:
The maternal serum 25(OH)D concentration in pregnancy was positively associated with offspring height-adjusted hand grip strength (β = 0.10 SD/SD, P = .013), which persisted after adjustment for maternal confounding factors, duration of breastfeeding, and child's physical activity at 4 years (β = 0.13 SD/SD, P = .014). Maternal 25(OH)D was also positively associated with offspring percent lean mass (β = 0.11 SD/SD, P = .006), but not total lean mass (β = 0.06 SD/SD, P = .15). However, this association did not persist after adjustment for confounding factors (β = 0.09 SD/SD, P = .11).
Conclusions:
This observational study suggests that intrauterine exposure to 25(OH)D during late pregnancy might influence offspring muscle development through an effect primarily on muscle strength rather than on muscle mass.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 38831
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 11 Jan 2014 19:12

Traduction de l’étude : :wink:

La vitamine D chez des femmes en période prénatale et le développement musculaire : résultats de l’enquête de Southampton chez des femmes.
Nicholas C. Harvey JCEM Volume 99 Numéro 1 | Janvier 2014

La vitamine D, 25-hydroxyvitamine D [ 25 ( OH ) D ], pendant la grossesse a été associée au développement des os chez l’enfant et le développement de l’adiposité. La vitamine D est également impliqué dans la fonction musculaire post-natale, mais peu d’informations sur le rôle prénatal de la 25 (OH ) dans le développement musculaire.

Objectif
Nous avons étudié les associations entre le statut en 25 (OH) de la maman à 34 semaines de gestation et le taux de masse maigre et de la force musculaire chez l’enfant à 4 ans..

Schéma et environnement
Nous avons étudié une enquête au Royaume-Uni sur une population mère-enfants : enquête sur les femmes à Southampton. (SWS ) .

Participants
Initialement, 12 583 femmes non enceintes ont été recrutés dans la SWS, dont 3159 de femmes en gestation, et 678 couples mères-enfants ont été inclus dans l’étude.

Principaux résultats mesurés :
A 4ans, les évaluations sur la progéniture incluant la force de préhension de la main et de la force musculaire totale calculée par l’absorptiométrie double énergie à rayons X , ce qui donne la masse maigre et la masse maigre par pourcentages . L'activité physique a été évaluée par accélérométrie pendant 7 jours chez l’enfant enfants ( n = 326) .

Résultats:
La concentration du sérum maternel en 25 (OH) pendant la grossesse a été associée positivement à la force de préhension de l’enfant ( β = 0,10 SD / SD , P = 0,013 ) , qui a persisté après ajustement pour les facteurs confondants maternelles , la durée de l'allaitement maternel , et l'activité physique de l'enfant à 4 ans ( β = 0,13 SD / SD , P = 0,014 ) . Le taux en 25 (OH) maternelle était positivement associée au pourcentage de la masse maigre chez l’enfant ( β = 0,11 SD / SD , P = 0,006 ) , mais pas sur le taux total de la masse maigre ( β = 0,06 SD / SD , P = 0,15 ) . Cependant, cette association n'a pas persisté après ajustement pour les facteurs confondants ( β = 0,09 SD / SD , P = 0,11 ) .

conclusions :

Cette étude suggère que l’exposition intra-utérine de 25 (OH) en fin de grossesse peut influence le développement musculaire et a pour effet principal d’augmenter la force musculaire plutôt que la masse musculaire.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 3836
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus

Re: Une maman qui a plein de vitamine D = un bébé super fort

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 13 Jan 2016 15:17

L’exposition intra-utérine à la vitamine D en fin de grossesse augmente la force musculaire du bébé.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 38831
Inscription: 11 Sep 2008 19:11


Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot] et 3 invités