Retour haut de page

Retourner vers Forum Nutrimuscle : Informations sur la nutrition musculaire pour la musculation.


Une supplémentation en protéine fait-elle prendre du muscle?



Nutrimuscle-Conseils Avatar de l’utilisateur
Forum Admin

Messages: 32364

Effects of Consuming Protein-rich Supplements Between or With Meals on Changes in Body Composition with Resistance Training: A Systematic Review of Randomized Controlled Trials
Joshua L. Hudson FASEB 2017


Higher dietary protein intakes achieved through consuming protein-rich supplements may improve body composition with resistance training. With the recent interest in the potential for within-day dietary protein distribution to elicit differential changes in body composition, a similar investigation specifically on consuming protein-rich supplements is warranted. Therefore, the primary purpose of this systematic review of literature was to investigate whether consuming a protein-rich supplement between meals (BET) versus with meals (WITH) would differentially influence adaptive changes in body composition while performing resistance training. 1938 articles were identified with PubMed, Scopus, Cochrane, and CINAHL using the keywords “dietary protein,” “body composition,” “muscle strength,” and “lean mass.” Data from the outcome variables whole body mass, lean mass, and fat mass were collected from randomized controlled trials assessing the effect of consuming protein-rich supplements during resistance training (> 6 to ≤ 36 wk; median: 12 wk). Thirty randomized controlled trials resulting in 55 individual groups met the inclusion criteria and were included in this review.

Supplementation ranged from 10 to 113 g protein/d in the BET groups (mean ± SD; 48 ± 26 g/d (n=40)) and 10 to 75 g/d in the WITH groups (32 ± 23 g/d (n=15)). The frequency of supplementation ranged from 1–3 times daily in the BET and WITH groups (mean ± SD; 1 dose/d: BET: 37 ± 22 g protein/dose (n =18), WITH: 15 ± 5 g protein/dose (n=7); 2 doses/d: BET: 22 ± 10 g protein/dose (n=11), WITH: 19 ± 7 g protein/dose (n=5); 3 doses/d; BET: 24 ± 7 g protein/dose (n=11), WITH: 25 ± 0 g protein/dose (n=3)).

Protein-rich supplementation resulted in 73% of BET groups increasing body mass compared to 53% of WITH groups. Eighty-nine percent of BET groups gained lean mass compared to 93% of WITH groups; however, 52% percent of the BET groups gained ≥ 1.5 kg of lean mass compared to 14% of the WITH groups. Forty-three percent of BET groups gained fat mass compared to only 13% of WITH groups. In regards to changes in lean mass to fat mass ratio, 85% of BET group increased their ratio compared to 100% of WITH groups. When groups consuming > 75 g protein/d in the BET groups were excluded, 68% gained ≥ 0.0 kg body mass, 40% ≥ gained 1.5 kg lean mass, and 43% gained ≥ 0.0 kg fat mass

In conclusion, consuming protein-rich supplements between meals was apparently more effective at increasing whole body mass, lean mass, and fat mass in adults during resistance training.


Messages: 3628
Localisation: Athus
Traduction de l’étude :wink:

Les effets de la consommation de suppléments riches en protéines entre ou avec des repas sur les changements dans la composition corporelle avec la formation en résistance: un examen systématique des essais contrôlés randomisés
Joshua L. Hudson FASEB 2017

Les prises de protéines alimentaires plus élevées obtenues grâce à des suppléments riches en protéines peuvent améliorer la composition corporelle avec une formation en résistance. Avec l'intérêt récent pour le potentiel de la distribution de protéines pour provoquer des changements différentiels dans la composition corporelle, une enquête similaire spécifiquement sur la consommation de suppléments riche en protéines est justifiée. Par conséquent, le but principal de cette revue systématique de la littérature était d'étudier si la consommation d'un supplément riche en protéines entre les repas (BET) par rapport aux repas (WITH) influencerait de manière différentielle les changements adaptatifs de la composition corporelle lors de la formation en résistance. Les articles de 1938 ont été identifiés avec PubMed, Scopus, Cochrane et CINAHL en utilisant les mots-clés "protéines alimentaires", "composition corporelle", "force musculaire" et "masse maigre". Des données provenant des variables de résultat masse corporelle entière, masse maigre et la masse grasse ont été recueillies à partir d'essais contrôlés randomisés évaluant l'effet de la consommation de suppléments riches en protéines lors d'une formation en résistance (> 6 à ≤ 36 semaines, médiane: 12 semaines). Trente essais randomisés contrôlés ayant entraîné 55 groupes individuels ont satisfait aux critères d'inclusion et ont été inclus dans cette revue.

La supplémentation variait de 10 à 113 g de protéine / d dans les groupes BET (moyenne ± DP; 48 ± 26 g / d (n = 40)) et de 10 à 75 g / j dans les groupes WITH (32 ± 23 g / j ( N = 15)). La fréquence de supplémentation variait de 1 à 3 fois par jour dans les groupes BET et WITH (moyenne ± SD; 1 dose / d: BET: 37 ± 22 g de protéine / dose (n = 18), AVEC: 15 ± 5 g de protéines / Dose (n = 7), 2 doses / d: BET: 22 ± 10 g de protéine / dose (n = 11), AVEC: 19 ± 7 g de protéine / dose (n = 5); 3 doses / d; BET: 24 ± 7 g de protéine / dose (n = 11), AVEC: 25 ± 0 g de protéine / dose (n = 3)).

Une supplémentation riche en protéines a entraîné une augmentation de la masse corporelle de 73% des groupes BET par rapport à 53% des groupes WITH. Quatre-vingt-neuf pour cent des groupes BET ont gagné en masse maigre comparativement à 93% des groupes de l'ESA; Cependant, 52% des groupes BET ont gagné ≥ 1,5 kg de masse maigre par rapport à 14% des groupes WITH. Quarante-trois pour cent des groupes BET ont gagné de la masse grasse comparativement à seulement 13% des groupes WITH. En ce qui concerne les changements de masse maigre en masse grasse, 85% du groupe BET ont augmenté leur rapport par rapport à 100% des groupes WITH. Lorsque des groupes consommant> 75 g de protéines / d dans les groupes BET ont été exclus, 68% ont gagné ≥ 0,0 kg de masse corporelle, 40% ≥ ont gagné 1,5 kg de masse maigre et 43% ont gagné ≥ 0,0 kg de masse grasse

En conclusion, la consommation de suppléments riches en protéines entre les repas était apparemment plus efficace pour augmenter la masse corporelle totale, la masse maigre et la masse grasse chez les adultes lors d'une formation en résistance


Retourner vers Forum Nutrimuscle : Informations sur la nutrition musculaire pour la musculation.