Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

La vitamine D accélère la régénération musculaire

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

La vitamine D accélère la régénération musculaire

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 15 Déc 2015 21:48

A systems-based investigation into vitamin D and skeletal muscle repair, regeneration, and hypertrophy
Daniel J. Owen American Journal of Physiology - Endocrinology and Metabolism Published 15 December 2015 Vol. 309 no. 12, E1019-E1031

Skeletal muscle is a direct target for vitamin D. Observational studies suggest that low 25[OH]D correlates with functional recovery of skeletal muscle following eccentric contractions in humans and crush injury in rats. However, a definitive association is yet to be established. To address this gap in knowledge in relation to damage repair, a randomised, placebo-controlled trial was performed in 20 males with insufficient concentrations of serum 25(OH)D (45 ± 25 nmol/l).

Prior to and following 6 wk of supplemental vitamin D3 (4,000 IU/day) or placebo (50 mg of cellulose), participants performed 20 × 10 damaging eccentric contractions of the knee extensors, with peak torque measured over the following 7 days of recovery. Parallel experimentation using isolated human skeletal muscle-derived myoblast cells from biopsies of 14 males with low serum 25(OH)D (37 ± 11 nmol/l) were subjected to mechanical wound injury, which enabled corresponding in vitro studies of muscle repair, regeneration, and hypertrophy in the presence and absence of 10 or 100 nmol 1α,25(OH)2D3.

Supplemental vitamin D3 increased serum 25(OH)D and improved recovery of peak torque at 48 h and 7 days postexercise.

In vitro, 10 nmol 1α,25(OH)2D3 improved muscle cell migration dynamics and resulted in improved myotube fusion/differentiation at the biochemical, morphological, and molecular level together with increased myotube hypertrophy at 7 and 10 days postdamage.

Together, these preliminary data are the first to characterize a role for vitamin D in human skeletal muscle regeneration and suggest that maintaining serum 25(OH)D may be beneficial for enhancing reparative processes and potentially for facilitating subsequent hypertrophy.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 38796
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: La vitamine D accélère la régénération musculaire

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 16 Déc 2015 18:53

Traduction de l’étude :wink:

Une enquête basée sur la vitamine D et la réparation des muscles squelettiques, la régénération et l'hypertrophie musculaire
Daniel J. Owen American Journal of Physiology - endocrinologie et métabolisme Publication 15 Décembre ici à 2015 Vol 309 No 12, E1019-E1031 ..

Le muscle squelettique est une cible directe de la vitamine D. Les études observationnelles suggèrent qu’une faible concentration en 25 [OH] D est en corrélation avec la récupération fonctionnelle des contractions musculaires squelettiques chez l'homme après un effort excentrique chez les rats. Toutefois, une association définitive est encore à établir. Pour combler cette lacune dans les connaissances relatives à la réparation des dommages, un essai randomisé, contrôlé par un placebo a été effectué chez 20 hommes avec des concentrations insuffisantes en 25 (OH) D (45 ± 25 nmol / l).

Avant et après 6 semaines de supplémentation en vitamine D3 (4000 UI / jour) ou un placebo (50 mg de cellulose), les participants ont effectué 20 × 10 contractions excentriques des extenseurs du genou, avec un couple maximal mesuré sur 7 jours de récupération. L'expérimentation parallèle en utilisant des cellules osseuses humaines isolées dérivées du muscle myoblastes à partir de biopsies de 14 hommes, ayant un faible taux sérique de 25 (OH) D (37 ± 11 nmol / L) ont été soumis à une lésion mécanique à remontage, ce qui a permis des études in vitro sur la réparation musculaire, la régénération et une hypertrophie en présence ou en l'absence de 10 ou 100 nmol 1α, 25 (OH) 2D3.

La supplémentation en vitamine D3 a augmenté de 25 (OH) D et la récupération a été améliorée à 48 h et 7 jours après l'exercice.

In vitro, avec 10 nmol 1α, le taux en 25 (OH) 2D3 a provoqué une amélioration de la dynamique de migration des cellules musculaires et a permis d'améliorer dans le myotube la fusion / et la différenciation au niveau biochimique, morphologique et moléculaire associée à une augmentation de l’hypertrophie 7 à 10 jours après les dégâts musculaires.

Des données préliminaires caractérisent un rôle de la vitamine D dans la régénération du muscle squelettique, ce qui suggère le maintient du taux en 25 (OH) D pour améliorer les processus de réparation et, potentiellement, à faciliter l'hypertrophie musculaire.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 3836
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus


Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités