Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

La vitamine D augmente le niveau d'IGF-1

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

La vitamine D augmente le niveau d'IGF-1

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 22 Nov 2013 16:26

Vitamin D increases circulating IGF1 in adults: potential implication for the treatment of GH deficiency

Pietro Ameri Eur J Endocrinol December 1, 2013 169 767-772

Objectives Previous studies suggested that vitamin D modulates circulating IGF1. We investigated this effect in adults and its clinical relevance in the management of GH deficiency (GHD).


Design and methods IGF1 levels were prospectively measured before and after 12 weeks of treatment with oral vitamin D3 (5000 or 7000 IU/week) vs no intervention in 39 subjects 61.9±7.9 years old. The frequency of IGF1 values ≥50th age- and sex-specific percentile in relation to vitamin D status, as determined by the concentration of 25-hydroxyvitamin D (25(OH)D), was retrospectively assessed in 69 GHD patients (57.4±16.6 years) on stable hormone replacement and with 25(OH)D and IGF1 concurrently measured.


Results Treatment with 5000 and 7000 IU vitamin D3/week significantly raised 25(OH)D by 12.7±8.4 and 13.1±6.5 ng/ml respectively (both P<0.001 vs baseline). In the 7000 IU group, IGF1 levels also significantly increased by 31.3±36.7 ng/ml (P=0.01). Neither 25(OH)D nor IGF1 significantly varied in controls. IGF1 was ≥50th percentile more frequently in GHD patients with 25(OH)D levels ≥15 than <15 ng/ml (65.9 vs 40.0%, P<0.05). Logistic regression with adjustment for recombinant human GH (rhGH) dose, vitamin D supplements, gender, use of thyroid hormones, corticosteroids or estrogen/testosterone, and season revealed a significant positive association between ≥15 ng/ml 25(OH)D and IGF1 ≥50th percentile (OR 4.4, 95% CI 1.0–18.8, P<0.05). A significant negative correlation between 25(OH)D concentrations and rhGH dose was found after correcting for age and IGF1 (β −0.042, P<0.01), but not after further adjusting for sex, thyroid, adrenal or gonadal replacement, and season (β −0.037, P=0.06).


Conclusions Vitamin D increases circulating IGF1 in adults. As a result, a better vitamin D status may ease the achievement of normal IGF1 values in GHD.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 38816
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 22 Nov 2013 18:54

Traduction de l'étude : :wink:

La vitamine D augmente le taux de IGF1 chez les adultes : implication potentielle dans le traitement de la carence en GH.
Pietro Ameri Eur J Endocrinol 1 Décembre , 2013 169 767-772

Objectifs : des études antérieurs ont suggéré que la vitamine D influence l’action d’ IGF. Nous avons étudié cet effet chez les adultes ainsi que sa pertinence clinique dans la gestion du déficit en GH ( GHD ) .

Conceptions et méthodes :
Les niveaux d’ IGF1 ont été prospectivement évalués avant et après 12 semaines de traitement avec la vitamine D3 ( 5000 ou 7000 UI / semaine ) par rapport aux personnes non traités de 39 sujets âgés de 61,9 ± 7,9 ans. La fréquence des valeurs en IGF1 ≥ 50 ans et le sexe en ce qui concerne le statut en vitamine D, tel que déterminé par la concentration en 25-hydroxyvitamine D ( 25 ( OH ) D ) , ont été évalué chez 69 patients déficient en GH ( 57,4 ± 16,6 ans). Le taux en 25 (OH) et en IGF1 ont été simultanément mesurés.

Résultats Le traitement avec 5000 et 7000 UI de vitamine D3/semaine , ont élevé de manière significative la concentration en 25 (OH) D de 12,7 ± 8,4 et 13,1 ± 6,5 ng / ml, respectivement (tous deux P < 0,001 vs niveau de référence ) . Dans le groupe UI 7000 , les niveaux d'IGF1 ont été significativement augmenté de 31,3 ± 36,7 ng / ml ( p = 0,01) . Ni 25 ( OH ) D ni IGF1 n’ont varié. L’IGF1 était supérieur au 50e percentile plus fréquemment chez les patients déficient en GH, avec taux en 25 (OH) ≥ 15 à < 15 ng / ml ( 65,9 vs 40,0 % , P <0,05 ) .La régression logistique, avec ajustement pour la GH humaine recombinante (rhGH ), suppléments en vitamine D, le sexe, l’utilisation d’hormones thyroïdiennes, les corticostéroïdes ou de l'œstrogène / testostérone, la saison, ont mis en avant une association positive et significative entre le taux entre ≥ 15 ng / ml en 25 (OH ) D et IGF1 ≥ 50e percentile (OR 4,4 , IC 95% 1,0 à 18,8 , P <0,05 ) . Une corrélation négative significative entre la concentration en 25 (OH) D et les concentrations en rhGH, ont été mis en avant après correction de l’âge et d’IGF1 ( β -0,042 , P < 0,01 ) , mais pas après ajustement pour le sexe et en outre , de la thyroïde , des glandes surrénales, le remplacement des gonades , et la saison ( β -0,037 , P = 0,06) .

Conclusions : la vitamine D augmente le taux en IGF1 chez les adultes . En conséquence, un meilleur statut en vitamine D peut permettre d’atteindre plus facilement des valeurs normales IGF1 en cas de GHD .
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 3836
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus


Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité