Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

La vitamine K préserve des maladies métaboliques

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Re: La vitamine K préserve des maladies métaboliques

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 14 Mai 2017 13:01

Association Between Vitamin K and the Metabolic Syndrome: A 10-Year Follow-Up Study in Adults
Veerle Dam The Journal of Clinical Endocrinology & Metabolism 2015 Volume 100, Issue 6

The Metabolic Syndrome (MetS) is a cluster of metabolic abnormalities and is associated with increased risk of diabetes and cardiovascular diseases. Phylloquinone, menaquinones, and vitamin K status are associated with several components of MetS, but the association with MetS has hardly been studied to date.

Objective:
This study aimed to examine whether the intake and/or status of vitamin K is associated with MetS and its components.

Design:
This study comprised two cohorts, one of 402 women and one of 400 men (age 40–80 y). At followup 625 participants were still alive and willing to participate. Data were analyzed both cross sectionally and longitudinally with Poisson and linear regression adjusted for multiple confounders. Baseline phylloquinone/menaquinone intakes were measured with a validated food frequency questionnaire and vitamin K status with serum desphospho-uncarborxylated matrix-Gla protein level.

Results:
At baseline 270 (34.5%) participants had MetS and 171 (35.7%) at followup. Cross sectionally, high menaquinones intakes were associated (Ptrend = .08) with a lower prevalence of MetS with a prevalence ratio (PR) of 0.74 (95% confidence interval [CI], 0.54–1.03) for the highest vs the lowest tertile. At followup, the highest tertiles of menaquinones intake (PR = 0.62; 95% CI, 0.40–0.95) and vitamin K status (PR = 0.57; 95% CI, 0.38–0.87) were associated (Ptrend = .01) with a lower occurrence of MetS. These associations were mainly driven by relations with lower triacylglycerol concentrations for menaquinones and lower waist circumference for vitamin K status. Phylloquinone intake was not associated with MetS prevalence.

Conclusions:
This study shows that a high intake of menaquinones and high vitamin K status are associated with a lower occurrence of MetS.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 38839
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: La vitamine K préserve des maladies métaboliques

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 15 Mai 2017 17:41

Traduction de l’étude :wink:

L’association entre la vitamine K et le syndrome métabolique: une étude de suivi de 10 ans chez des adultes
Veerle Dam Le Journal d'Endocrinologie Clinique et Métabolisme 2015 Volume 100, Numéro 6

Le syndrome métabolique (MST) est un groupe d'anomalies métaboliques et est associé à un risque accru de diabète et de maladies cardiovasculaires. La phylloquinone, les ménaquinones et le statut de vitamine K sont associés à plusieurs composants de MetS, mais l'association avec MetS n'a guère été étudiée à ce jour.

Objectif:
Cette étude visait à examiner si l'apport et / ou le statut de la vitamine K est associé à MetS et à ses composants.

Conception:
Cette étude comprenait deux cohortes, l'une des 402 femmes et l'un des 400 hommes (40 à 80 ans). Au lendemain, 625 participants étaient toujours en vie et étaient prêts à participer. Les données ont été analysées à la fois de manière transversale et longitudinale avec Poisson et une régression linéaire ajustée pour les facteurs de confusion multiples. Les apports de base de phylloquinone / menaquinone ont été mesurés avec un questionnaire de fréquence alimentaire validé et un état de vitamine K avec le taux de protéine Gla de matrice de désosphospho-undcarborxylation sérique.

Résultats:
À la ligne de base 270 (34,5%), les participants avaient des SE et 171 (35,7%) au suivi. Les apports de menaquinones ont été associés transversalement, avec une prévalence plus faible de MetS avec un taux de prévalence (PR) de 0,74 (intervalle de confiance de 95% [IC], 0,54-1,03) pour le plus haut vs le plus bas tertile. Au suivi, on a associé le plus haut degré de l'apport de ménaquinones (PR = 0,62, IC à 95%, 0,40-0,95) et le statut de vitamine K (PR = 0,57; IC à 95%, 0,38-0,87) (Ptrend = 0,01) avec un taux inférieur en MetS. Ces associations ont été principalement motivées par des relations avec des concentrations plus faibles de triacylglycérol pour les menaquinones et une circonférence inférieure de la taille pour le statut de la vitamine K. L'apport de phylloquinone n'était pas associé à la prévalence de MetS.

Conclusions:
Cette étude montre qu'une consommation élevée de ménaquinones et un taux élevé de vitamine K sont associées à une plus faible apparition de MST
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 3836
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus


Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot] et 2 invités