Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

La whey aide le muscle à mieux supporter le vieillissement

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

La whey aide le muscle à mieux supporter le vieillissement

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 3 Oct 2016 19:02

Inflammaging and Skeletal Muscle: Can Protein Intake Make a Difference?
Dimitrios Draganidis J. Nutr. October 1, 2016 vol. 146 no. 10 1940-1952

Inflammaging is the chronic low-grade inflammatory state present in the elderly, characterized by increased systemic concentrations of proinflammatory cytokines. It has been shown that inflammaging increases the risk of pathologic conditions and age-related diseases, and that it also has been associated with increased skeletal muscle wasting, strength loss, and functional impairments. Experimental evidence suggests that the increased concentrations of proinflammatory cytokines and primary tumor necrosis factor α observed in chronic inflammation lead to protein degradation through proteasome activation and reduced skeletal muscle protein synthesis (MPS) via protein kinase B/Akt downregulation.

Dairy and soy proteins contain all the essential amino acids, demonstrate sufficient absorption kinetics, and include other bioactive peptides that may offer nutritional benefits, in addition to those of stimulating MPS. Whey protein has antioxidative effects, primarily because of its ability to enhance the availability of reduced glutathione and the activity of the endogenous antioxidative enzyme system. Soy protein and isoflavone-enriched soy protein, meanwhile, may counteract chronic inflammation through regulation of the nuclear transcription factor κB signaling pathway and cytokine production. Although evidence suggests that whey protein, soy protein, and isoflavone-enriched soy proteins may be promising nutritional interventions against the oxidative stress and chronic inflammation present in pathologic conditions and aging (inflammaging), there is a lack of information about the anabolic potential of dietary protein intake and protein supplementation in elderly people with increased systemic inflammation. The antioxidative and anti-inflammatory effects, as well as the anabolic potential of protein supplementation, should be further investigated in the future with well-designed clinical trials focusing on inflammaging and its associated skeletal muscle loss.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 37079
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: La whey aide le muscle à mieux supporter le vieillisseme

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 4 Oct 2016 17:48

Traduction de l’étude :wink:

Le vieillissement et le muscle squelettique : une protéine peut-elle faire la différence ?
Dimitrios Draganidis J. Nutr. 1 octobre 2016 vol. 146 no. 10 1940-1952

Le vieillissement est l'état inflammatoire chronique présente chez les personnes âgées, caractérisé par des concentrations systémiques accrues en cytokines pro-inflammatoires. Il a été démontré que le vieillissement augmente le risque de pathologies et de maladies liées à l'âge, et qu'il a également été associée à une augmentation de l'atrophie du muscle squelettique, la perte de force et des déficiences fonctionnelles. Les données expérimentales suggèrent que l'augmentation des concentrations en cytokines pro-inflammatoires et des cellules tumorales primaires du facteur de nécrose ont été observées dans l'inflammation chronique à la dégradation des protéines par l'activation du protéasome et la synthèse réduite de la protéine du muscle squelettique (MPS) par l'intermédiaire de la protéine kinase B / Akt downregulation.

Les protéines de lait et du soja contiennent tous les acides aminés essentiels, et montrent une cinétique d'absorption suffisante, et comprennent d'autres peptides bioactifs qui peuvent offrir des avantages nutritionnels, en plus de ceux de MPS stimulants. La whey protéine a des effets anti-oxydants, principalement en raison de sa capacité à améliorer la disponibilité du glutathion réduit et l'activité du système d'enzyme antioxydante endogène. La protéine de soja enrichi en isoflavones, quant à lui, peut contrecarrer l'inflammation chronique par la régulation des kB facteur de transcription nucléaire de la signalisation de voie et la production de cytokines. Bien que la preuve suggère que la whey protéine, la protéine de soja, enrichi en isoflavones peuvent être des interventions nutritionnelles prometteuses contre le stress oxydatif et l'inflammation chronique présente dans des conditions pathologiques et le vieillissement il y a un manque d'information sur le potentiel anabolique diététique de l'apport en protéines et la supplémentation en protéines chez les personnes âgées souffrant d'une inflammation systémique accrue. L’activité antioxydante et anti-inflammatoires, ainsi que le potentiel anabolisant de la supplémentation en protéines, devraient être étudiés plus à l'avenir avec des essais cliniques bien conçus se concentrant sur l’inflammation et sa perte de muscle squelettique associée.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 3780
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus


Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Majestic-12 [Bot] et 4 invités