Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

21 g de whey augmentent l'anabolisme musculaire

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

21 g de whey augmentent l'anabolisme musculaire

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 20 Aoû 2017 15:15

Both basal and post-prandial muscle protein synthesis rates, following the ingestion of a leucine-enriched whey protein supplement, are not impaired in sarcopenic older males
Irene FleurKramer Clinical Nutrition Volume 36, Issue 5, October 2017, Pages 1440-1449

Studying the muscle protein synthetic response to food intake in elderly is important, as it aids the development of interventions to combat sarcopenia. Although sarcopenic elderly are the target group for many of these nutritional interventions, no studies have assessed basal or post-prandial muscle protein synthesis rates in this population.

Objective

To assess the basal and post-prandial muscle protein synthesis rates between healthy and sarcopenic older men.

Design

A total of 15 healthy (69 ± 1 y) and 15 sarcopenic (81 ± 1 y) older men ingested a leucine-enriched whey protein nutritional supplement containing 21 g of protein, 9 g of carbohydrate, and 3 g of fat. Stable isotope methodology combined with frequent collection of blood and muscle samples was applied to assess basal and post-prandial muscle protein fractional synthetic rates. Handgrip strength, muscle mass, and gait speed were assessed to identify sarcopenia, according to international criteria.

Results

Basal mixed muscle protein fractional synthetic rates (FSR) averaged 0.040 ± 0.005 and 0.032 ± 0.003%/h (mean ± SEM) in the sarcopenic and healthy group, respectively (P = 0.14). Following protein ingestion, FSR increased significantly to 0.055 ± 0.004 and 0.053 ± 0.004%/h in the post-prandial period in the sarcopenic (P = 0.003) and healthy groups (P < 0.001), respectively, with no differences between groups (P = 0.45). Furthermore, no differences were observed between groups in muscle protein synthesis rates during the early (0.058 ± 0.007 vs 0.060 ± 0.008%/h, sarcopenic vs healthy, respectively) and late (0.052 ± 0.004 vs 0.048 ± 0.003%/h) stages of the post-prandial period (P = 0.93 and P = 0.34, respectively).

Conclusions

Basal muscle protein synthesis rates are not lower in sarcopenic older men compared to healthy older men. The ingestion of 21 g of a leucine-enriched whey protein effectively increases muscle protein synthesis rates in both sarcopenic and healthy older men.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 38837
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: 21 g de whey augmentent l'anabolisme musculaire

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 21 Aoû 2017 14:35

Traduction de l’étude :wink:

Les taux de synthèse des protéines musculaires basales et post-prandiales, suite à l'ingestion d'un supplément de whey protéines enrichi en leucine, ne sont pas altérés chez les hommes sarcopéniques plus âgés
Irene FleurKramer Nutrition clinique Volume 36, numéro 5, octobre 2017, Pages 1440-1449

L'étude de la réponse synthétique des protéines musculaires à l'apport alimentaire chez les personnes âgées est importante, car elle aide au développement d'interventions pour lutter contre la sarcopénie. Bien que les personnes âgées atteints de sarcopénies soient le groupe cible de bon nombre de ces interventions nutritionnelles, aucune étude n'a évalué les taux de synthèse des protéines basales ou post-prandiales dans cette population.

Objectif
Évaluer les taux de synthèse des protéines basales et post-prandiales chez les hommes âgés sains et sarcopéniques.

Conception
Au total, 15 hommes sains (69 ± 1 y) et 15 sarcopéniques (81 ± 1 an) ont ingéré un supplément nutritionnel de whey protéines enrichi en leucine contenant 21 g de protéines, 9 g de glucides et 3 g de lipides. Une méthodologie isotopique stable combinée à une collecte fréquente d'échantillons sanguins et musculaires a été appliquée pour évaluer les taux de synthèse fractionnaire et post-prandial des protéines musculaires. La force de la poignée, la masse musculaire et la vitesse de la démarche ont été évaluées pour identifier la sarcopénie, selon des critères internationaux.

Résultats
Les taux synthétiques fractionnaires de protéines mixtes basiques (FSR) ont été en moyenne de 0,040 ± 0,005 et 0,032 ± 0,003% / h (moyenne ± SEM) dans le groupe sarcopénique et sain, respectivement (P = 0,14). Après l'ingestion de protéines, la FSR a augmenté de manière significative à 0,055 ± 0,004 et 0,053 ± 0,004% / h dans la période post-prandiale dans les groupes sarcopéniques (P = 0,003) et en bonne santé (P <0,001), sans différences entre les groupes (P = 0,45). En outre, aucune différence n'a été observée entre les groupes dans les taux de synthèse des protéines musculaires pendant les stades précoces (0,058 ± 0,007 vs 0,060 ± 0,008% / h, sarcopéniques vs sains, respectivement) et tardifs (0,052 ± 0,004 vs 0,048 ± 0,003% / h) la période post-prandiale (P = 0,93 et P = 0,34, respectivement).

Conclusions

Les taux de synthèse des protéines musculaires basiques ne sont pas inférieurs chez les hommes sarcopéniques comparativement aux hommes plus âgés en bonne santé. L'ingestion de 21 g de whey protéine enrichie en leucine augmente effectivement les taux de synthèse des protéines musculaires chez les hommes plus âgés atteints de sarcopénie et en bonne santé.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 3836
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus


Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités