Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

La whey est plus anabolique que le soja

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

La whey est plus anabolique que le soja

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 5 Avr 2010 20:13

The Role of Milk- and Soy-Based Protein in Support of Muscle Protein Synthesis and Muscle Protein Accretion in Young and Elderly Persons

Journal of the American College of Nutrition, Vol. 28, No. 4, 343-354 (2009)
Stuart M. Phillips, PhD, FACN, Jason E. Tang, MSc and Daniel R. Moore

The balance between muscle protein synthesis (MPS) and muscle protein breakdown (MPB) is dependent on protein consumption and the accompanying hyperaminoacidemia, which stimulates a marked rise in MPS and mild suppression of MPB. In the fasting state, however, MPS declines sharply and MPB is increased slightly. Ultimately, the balance between MPS and MPB determines the net rate of muscle growth. Accretion of new muscle mass beyond that of normal growth can occur following periods of intense resistance exercise. Such muscle accretion is an often sought-after goal of athletes. There needs to be, however, an increased appreciation of the role that preservation of muscle can play in offsetting morbidities associated with the sarcopenia of aging, such as type 2 diabetes and declines in metabolic rate that can lead to fat mass accumulation followed by the onset or progression of obesity. Emerging evidence shows that consumption of different types of proteins can have different stimulatory effects on the amplitude and possibly duration that MPS is elevated after feeding; this may be particularly significant after resistance exercise. This effect may be due to differences in the fundamental amino acid composition of the protein (i.e., its amino acid score) and its rate of digestion. Milk proteins, specifically casein and whey, are the highest quality proteins and are quite different in terms of their rates of digestion and absorption.

New data suggest that whey protein is better able to support MPS than is soy protein, a finding that may explain the greater ability of whey protein to support greater net muscle mass gains with resistance exercise.

This review focuses on evidence showing the differences in responses of MPS, and ultimately muscle protein accretion, to consumption of milk- and soy-based supplemental protein sources in humans.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 38839
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: La whey est plus anabolique que le soja

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 26 Nov 2017 14:48

Le rôle des protéines à base de lait et de soja dans la synthèse des protéines musculaires et l'expression des protéines musculaires chez les jeunes et les personnes âgées

Journal de l'American College of Nutrition, Vol. 28, No. 4, 343-354 (2009)
Stuart M. Phillips, Ph.D., FACN, Jason E. Tang, M.Sc. et Daniel R. Moore

L'équilibre entre la synthèse des protéines musculaires (MPS) et la dégradation des protéines musculaires (MPB) dépend de la consommation de protéines et de l'hyperaminoacidémie qui l'accompagne, ce qui stimule une augmentation marquée de la MPS et une légère suppression du MPB. À jeun, cependant, MPS diminue fortement et MPB est légèrement augmenté. En fin de compte, l'équilibre entre MPS et MPB détermine le taux net de croissance musculaire. L'accrétion de la nouvelle masse musculaire au-delà de celle d'une croissance normale peut survenir après des périodes d'exercice de résistance intense. Une telle accrétion musculaire est un objectif souvent recherché par les athlètes. Cependant, il faut apprécier davantage le rôle que la préservation du muscle peut jouer dans la compensation des morbidités associées à la sarcopénie du vieillissement, comme le diabète de type 2 et les diminutions du métabolisme pouvant entraîner une accumulation de masse adipeuse. ou la progression de l'obésité. Des données émergentes montrent que la consommation de différents types de protéines peut avoir des effets stimulants différents sur l'amplitude et, éventuellement, la durée d'élévation du MPS après l'alimentation; cela peut être particulièrement important après un exercice de résistance. Cet effet peut être dû à des différences dans la composition en acides aminés fondamentaux de la protéine (c'est-à-dire son score en acides aminés) et à sa vitesse de digestion. Les protéines du lait, en particulier la caséine et le lactosérum, sont des protéines de la plus haute qualité et sont très différentes en termes de taux de digestion et d'absorption.

De nouvelles données suggèrent que la protéine de lactosérum est mieux capable de supporter le MPS que la protéine de soja, une constatation qui pourrait expliquer la plus grande capacité des protéines de lactosérum à supporter des gains de masse musculaire plus nets avec l'exercice de résistance.

Cette revue se concentre sur des preuves montrant les différences dans les réponses de MPS, et finalement l'accrétion de protéines musculaires, à la consommation de sources de protéines supplémentaires à base de lait et de soja chez l'homme.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 38839
Inscription: 11 Sep 2008 19:11


Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités