Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

30 g de whey, 2 fois plus anabolique grâce à la musculation

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

30 g de whey, 2 fois plus anabolique grâce à la musculation

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 8 Oct 2015 13:33

30 g de whey augmente l'anabolique musculaire de 10% chez les sédentaires
30 g de whey augmente l'anabolique musculaire de 20% après la musculation

Preserved skeletal muscle protein anabolic response to acute exercise and protein intake in well-treated rheumatoid arthritis patients
Ulla Ramer Mikkelsen Arthritis Research & Therapy 2015, 17:271

Rheumatoid arthritis (RA) is often associated with diminished muscle mass, reflecting an imbalance between protein synthesis and protein breakdown. To investigate the anabolic potential of both exercise and nutritional protein intake we investigated the muscle protein synthesis rate and anabolic signaling response in patients with RA compared to healthy controls.

Methods
Thirteen RA patients (age range 34–84 years; diagnosed for 1–32 years, median 8 years) were individually matched with 13 healthy controls for gender, age, BMI and activity level (idiot). Plasma levels of C-reactive protein (CRP), interleukin (IL)-6 and tumor necrosis factor (TNF)-α were measured using enzyme-linked immunosorbent assay (ELISA) in resting blood samples obtained on two separate days. Skeletal muscle myofibrillar and connective tissue protein fractional synthesis rate (FSR) was measured by incorporation of the amino acid 13 C 6 -phenylalanine tracer in the overnight fasted state for 3 hours (BASAL) and 3 hours after intake of whey protein (0.5 g/kg lean body mass) alone (PROT, 3 hrs) and in combination with knee-extensor exercise (EX) with one leg (8 × 10 reps at 70 % of 1RM; PROT + EX, 3 hrs). Expression of genes related to inflammatory signaling, myogenesis and muscle growth/atrophy were analyzed by real-time reverse transcriptase-polymerase chain reaction (RT-PCR).

Results
CRP was significantly higher in the RA patients (2.25 (0.50) mg/l) than in controls (1.07 (0.25) mg/l; p = 0.038) and so was TNF-α (RA 1.18 (0.30) pg/ml vs. idiot 0.64 (0.07) pg/ml; p = 0.008). Muscle myofibrillar protein synthesis in both RA patients and idiot increased in response to PROT and PROT + EX, and even more with PROT + EX (p < 0.001), with no difference between groups (p > 0.05). The gene expression response was largely similar in RA vs. idiot, however, expression of the genes coding for TNF-α, myogenin and HGF1 were more responsive to exercise in RA patients than in idiot.

Conclusions
The study demonstrates that muscle protein synthesis rate and muscle gene expression can be stimulated by protein intake alone and in combination with physical exercise in patients with well-treated RA to a similar extent as in healthy individuals. This indicates that moderately inflamed RA patients have maintained their muscle anabolic responsiveness to physical activity and protein intake.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 38796
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: 30 g de whey, 2 fois plus anabolique grâce à la musculat

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 9 Oct 2015 21:32

Traduction de l’étude :wink:

La préservation du muscle squelettique lors d’exercice aigu et l’apport en protéines chez des patients atteints de polyarthrite rhumatoïde en traitement.
Ulla Mikkelsen arthrite Research & Therapy Ramer 2015, 17: 271

La polyarthrite rhumatoïde (RA) est souvent associée à une diminution de la masse musculaire, ce qui reflète un déséquilibre entre la synthèse des protéines et de la dégradation des protéines. Pour étudier le potentiel anabolisant de l'exercice et l’apport nutritionnelle en protéines, nous avons étudié le taux de synthèse des protéines musculaires et la réponse anabolisante chez des patients atteints de PR par rapport à un groupe placebo.

Méthodes
13 patients atteints de PR (tranche d'âge 34-84 ans; diagnostiqué pour 1-32 ans, médiane 8 ans) ont été appariés avec 13 individus sains pour le sexe, l'âge, l'IMC et le niveau d'activité. Les concentrations plasmatiques en protéine C réactive (CRP), l'interleukine (IL) -6 et le facteur de nécrose tumorale (TNF) -α ont été mesurées en utilisant l’immuno-enzymatique (ELISA) en se reposant sur des échantillons de sang obtenus sur deux jours distincts. Le taux des myofibrillaires du muscle squelettique et de la protéine du tissu conjonctif ainsi que le taux de synthèse fractionnaire (FSR) ont été mesuré par incorporation de l'acide aminé 13 C 6 –phénylalanine, qui est un traceur lors du jeûné la nuit pour 3 heures et 3 heures après l'ingestion de whey protéine (0,5 g / kg de masse corporelle maigre) seul (PROT, 3 heures) et en combinaison d’exercice du genou-extenseur (EX) avec une jambe (8 × 10 répétitions à 70% de 1RM; PROT + EX, 3 heures). L'expression des gènes liés à la signalisation inflammatoire, la myogenèse et la croissance musculaire / atrophie ont été analysés en temps réel la réaction en chaîne transcriptase-polymerase (RT-PCR).

Résultats
CRP a significativement été plus élevée chez des patients atteints de PR (2,25 (0,50) mg / L) par rapport aux témoins (01h07 (0,25) mg / L; p = 0,038) et ainsi de TNF-α ce (RA 01h18 (0,30) pg / ml vs. 0,64 (0,07) pg / ml, p = 0,008). La synthèse des myofibrillaires du muscle squelettique chez des patients atteints de PR a augmenté en réponse à la prise de protéines en combinaison avec l’exercice (p <0,001), sans différence entre les groupes (p> 0,05). La réponse de l'expression génétique est similaires dans la PR vs.placebo. Cependant, l'expression des gènes codant pour le TNF-α, la myogénine et HGF1 étaient plus sensibles chez des patients atteints de PR par rapport au placebo.

Conclusions
L'étude démontre que le taux de synthèse des protéines musculaires et l'expression du gène musculaire peuvent être stimulées par l'apport en protéines seul et ou en combinaison avec l'exercice physique chez des patients ayant bien traité avec RA dans une mesure similaire à celle des individus sains. Cela indique que des patients atteints de PR ont maintenu leur réactivité musculaire anabolisante à l'activité physique et l'apport en protéines
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 3836
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus


Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités