Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

Whey plus efficace que les autres protéines contre l'appetit

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Whey plus efficace que les autres protéines contre l'appetit

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 15 Oct 2010 15:20

The acute effects of four protein meals on insulin, glucose, appetite and energy intake in lean men
British Journal of Nutrition (2010), 104: 1241-1248

Different dietary proteins vary in their ability to influence satiety and reduce food intake. The present study compared the effects of four protein meals, whey, tuna, turkey and egg albumin, on postprandial glucose and insulin concentrations as well as on appetite measures and energy intake in twenty-two lean, healthy men. This was a randomised, cross-over design study where participants consumed four liquid test meals on separate occasions followed by the collection of regular blood samples (fasting, +30, 60, 90, 120, 180 and 240 min). They were then offered a buffet meal 4 h later. The blood glucose response after the consumption of the test meal, as an incremental area under the curve (AUC), was significantly lower with the whey meal than with the turkey (P < 0·023) and egg (P < 0·001) meals, but it was not lower than with the tuna meal (P < 0·34). The AUC blood insulin after the consumption of the test meal was significantly higher with the whey meal than with the tuna, turkey and egg meals (all P < 0·001). The AUC rating of hunger was significantly lower with the whey meal than with the tuna (P < 0·033), turkey (P < 0·001) and egg (P < 0·001) meals. Mean energy intake at the ad libitum meal was significantly lower (P < 0·001) with the whey meal than with the tuna, egg and turkey meals. There was a strong relationship between self-rated appetite, postprandial insulin response and energy intake at lunch. Whey protein meal produced a greater insulin response, reduced appetite and decreased ad libitum energy intake at a subsequent meal compared with the other protein meals, indicating a potential for appetite suppression and weight loss in overweight or obese individuals.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 38796
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Messagepar christophe bonnefont » 17 Oct 2010 12:37

Ca m'a toujours étonné cet effet coupe faim de la whey,
alors qu'elle a un effet plus grande sur l'insuline par rapport aux autres protéïnes !!!
Avatar de l’utilisateur
christophe bonnefont
 
Messages: 900
Inscription: 25 Oct 2008 16:20
Localisation: monaco

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 17 Oct 2010 12:39

dans le cerveau, l'insuline peut agir comme un coupe-faim
et aussi en stimulant la leptine
c'est plus l'hypo, qui agit comme un stimulant de l'appétit
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 38796
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Whey plus efficace que les autres protéines contre l'app

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 30 Nov 2017 13:53

Les effets aigus de quatre repas protéiques sur l'insuline, le glucose, l'appétit et l'apport énergétique chez les hommes maigres
British Journal of Nutrition (2010), 104: 1241-1248

Différentes protéines alimentaires varient dans leur capacité à influencer la satiété et à réduire la prise alimentaire. L'étude présente les effets de quatre repas de protéines par rapport, le lactosérum, le thon, la dinde et l'albumine d'oeuf, sur la glycémie postprandiale et de l'insuline, ainsi que sur les concentrations de l'appétit et la consommation d'énergie dans les mesures vingt-deux hommes maigres, en bonne santé. Il s'agissait d'une étude de conception croisée randomisée où les participants ont consommé quatre repas tests liquides à différentes occasions suivis de la collecte d'échantillons de sang réguliers (jeûne, +30, 60, 90, 120, 180 et 240 min). On leur a ensuite offert un repas sous forme de buffet 4 heures plus tard. La réponse du glucose sanguin après la consommation du repas de test, comme une zone incrémentale sous la courbe (AUC), a été significativement plus faible avec le repas du petit-lait que de la dinde (P <0 · 023) et de l'oeuf (P <0 · 001) repas, mais il n'était pas inférieur à celui du repas de thon (P <0, 34). L'insuline sanguine de l'AUC après le repas était significativement plus élevée avec la farine de lactosérum qu'avec les farines de thon, de dinde et d'œufs (tous P <0.001). L'indice de la faim de la CUA était significativement plus bas avec la farine de lactosérum qu'avec le repas de thon (P <0 · 033), de dinde (P <0,001) et d'œuf (P <0,01). L'apport énergétique moyen au repas ad libitum était significativement plus bas (P <0,001) avec la farine de lactosérum qu'avec les repas au thon, aux œufs et à la dinde.

Il y avait une forte relation entre l'appétit auto-évalué, la réponse insulinique postprandiale et l'apport énergétique au déjeuner. la farine de protéines de lactosérum produit une plus grande réponse à l'insuline, l'absorption réduite de l'appétit et de l'énergie Diminution de repas ad libitum à la suite par rapport aux autres farines de protéines, ce qui indique un potentiel de suppression de l'appétit et une perte de poids chez les individus en surpoids ou obèses.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 38796
Inscription: 11 Sep 2008 19:11


Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités