Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

La vitamine D pour la santé cardiovasculaire?

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

La vitamine D pour la santé cardiovasculaire?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 28 Mai 2021 12:12

Vitamin D and cardiovascular health
Fernando de la Guía-Galipienso Clin Nutr VOLUME 40, ISSUE 5, P2946-2957, MAY 01, 2021

The principal source of vitamin D in humans is its biosynthesis in the skin through a chemical reaction dependent on sun exposure. In lesser amounts, the vitamin can be obtained from the diet, mostly from fatty fish, fish liver oil and mushrooms. Individuals with vitamin D deficiency, defined as a serum level of 25 hydroxyvitamin D < 20 ng/dl, should be supplemented. Vitamin D deficiency is a prevalent global problem caused mainly by low exposure to sunlight. The main role of 1,25 dihydroxyvitamin D is the maintenance of calcium and phosphorus homeostasis.

However, vitamin D receptors are found in most human cells and tissues, indicating many extra-skeletal effects of the vitamin, particularly in the immune and cardiovascular (CV) systems. Vitamin D regulates blood pressure by acting on endothelial cells and smooth muscle cells. Its deficiency has been associated with various CV risk factors and appears to be linked to a higher mortality and incidence of CV disease (CVD). Several mechanisms have been proposed relating vitamin D deficiency to CV risk factors such as renin-angiotensin-aldosterone system activation, abnormal nitric oxide regulation, oxidative stress or altered inflammatory pathways. However, in the latest randomized controlled trials no benefits of vitamin D supplementation for CVD have been confirmed. Although more work is needed to establish the protective role of vitamin D in this setting, according to current evidences vitamin D supplements should not be recommended for CVD prevention.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 47695
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: La vitamine D pour la santé cardiovasculaire?

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 30 Mai 2021 13:55

Traduction de l'étude :wink:

Vitamine D et santé cardiovasculaire
Fernando de la Guía-Galipienso Clin Nutr VOLUME 40, NUMÉRO 5, P2946-2957, 01 MAI 2021

La principale source de vitamine D chez l'homme est sa biosynthèse dans la peau par une réaction chimique dépendante de l'exposition au soleil. En quantités moindres, la vitamine peut être obtenue à partir de l'alimentation, principalement à partir de poissons gras, d'huile de foie de poisson et de champignons. Les personnes présentant une carence en vitamine D, définie comme un taux sérique de 25 hydroxyvitamine D < 20 ng/dl, doivent recevoir une supplémentation. La carence en vitamine D est un problème mondial répandu causé principalement par une faible exposition au soleil. Le rôle principal de la 1,25 dihydroxyvitamine D est le maintien de l'homéostasie du calcium et du phosphore.

Cependant, les récepteurs de la vitamine D se trouvent dans la plupart des cellules et tissus humains, ce qui indique de nombreux effets extra-squelettiques de la vitamine, en particulier dans les systèmes immunitaire et cardiovasculaire (CV). La vitamine D régule la pression artérielle en agissant sur les cellules endothéliales et les cellules musculaires lisses. Sa carence a été associée à divers facteurs de risque CV et semble être liée à une mortalité et une incidence plus élevées de maladie CV (MCV). Plusieurs mécanismes ont été proposés pour relier la carence en vitamine D à des facteurs de risque CV tels que l'activation du système rénine-angiotensine-aldostérone, une régulation anormale de l'oxyde nitrique, un stress oxydatif ou des voies inflammatoires altérées. Cependant, dans les derniers essais contrôlés randomisés, aucun avantage de la supplémentation en vitamine D pour les maladies cardiovasculaires n'a été confirmé. Bien que des travaux supplémentaires soient nécessaires pour établir le rôle protecteur de la vitamine D dans ce contexte, selon les preuves actuelles, les suppléments de vitamine D ne devraient pas être recommandés pour la prévention des MCV.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 7664
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus

Re: La vitamine D pour la santé cardiovasculaire?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 22 Sep 2021 16:28

Circulating 25-hydroxy-vitamin D and the risk of cardiovascular diseases. Systematic review and meta-analysis of prospective cohort studies
Rati Jani September 20, 2021

Highlights
• Low 25(OH)D was associated with 34% and 86% higher risk of CVD incidence and recurrent CVD event.
• Low 25(OH)D may have more (86% vs 34%) detrimental outcomes on the risk of recurrent CVD event than CVD incidence event.
• Every 10ng/ml increment of 25(OH)D was associated with 6% lower risk of non-fatal CVD incidence event.
• Every 10ng/ml increment of 25(OH)D was associated with 55% reduction in the risk of recurrent fatal CVD event.
• Every 10ng/ml increment of 25(OH)D was associated with 20% reduction in the risk of recurrent combined CVD event.


Aims
Circulating vitamin D is linked with the risk of cardiovascular disease (CVD). A meta-analysis has yet to explicitly explore correlation between vitamin D and the risk of CVD incidence and recurrent CVD. This meta-analysis examines the association between 25-hydroxy-vitamin D (25(OH)D) and the risk of CVD incidence (fatal, non-fatal, fatal and non-fatal combined events) and the risk of recurrent CVD (fatal, recurrent, and fatal and recurrent combined events). PROSPERO registration-CRD42021251483.
Data Synthesis
A total of 79 studies (46,713 CVD cases in 1 397 831 participants) were included in the meta-analysis, of which 61 studies examined the risk of CVD incidence events, and 18 studies examined risk of recurrent CVD events. The risk of CVD incidence events (RR=1.34, 95% CI: 1.26–1.43, p<0.001) and recurrent CVD events (RR=1.86, 95% CI: 1.46–2.36, p<0.001) was higher in the lowest than the highest category of circulating 25(OH)D. Dose-response analysis reported a linear association for every 10ng/ml increment of 25(OH)D and non-fatal CVD incidence events (RR= 0.94; 95% CI= 0.89-0.98, p= 0.005), lower fatal recurrent CVD events (RR= 0.45; 95% CI= 0.32-0.62, p<0.001) and lower combined recurrent CVD events (RR= 0.80; 95% CI= 0.65-0.97, p=0.023). A non-linear association was observed between higher 25(OH)D and lower fatal CVD incidence events (P-nonlinear<0.001), lower combined CVD incidence events (P-nonlinear= 0.001), and lower non-fatal recurrent CVD events (P-nonlinear= 0.044).
Conclusions
The lowest category of circulating 25(OH)D was associated with a higher risk of CVD incidence events and recurrent CVD events.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 47695
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: La vitamine D pour la santé cardiovasculaire?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 23 Sep 2021 11:45

Vitamin D, Thyroid Hormones and Cardiovascular Risk: Exploring the Components of This Novel Disease Triangle
Cristina Vassalle Front. Physiol., 16 September 2021

The role of thyroid hormones (THs) in the cardiovascular (CV) system, through several direct and indirect effects is recognized. Even very small modification in TH levels (as those observed in subclinical hypothyroidism or hyperthyroidism, and low triiodothyronine syndrome) may adversely affect the CV system, whereas thyroid hormones benefit the CV system and improve the prognosis. There is also evidence of vitamin D effects on cardiometabolic disease (e.g., through modulation of endothelial and smooth muscle cell activity, renin-angiotensin-aldosterone system, nitric oxide, oxidative stress, and inflammatory response), as well as an association between vitamin D [25(OH)D] deficiency and autoimmune thyroid diseases or cancer, and a relationship between vitamin D concentration and titers of antibodies and thyroid autoimmunity replacement.

Interestingly, experimental data indicate a direct effect of vitamin D on Type 2 deiodinase expression causing subsequential peripheral conversion of T4 into T3. However, the functional links among THs, vitamin D and the cardiovascular system, and clinical effects of coexisting abnormalities in this new troublesome triad, have not yet been reviewed. The main aim of this review is to discuss pathophysiology of this relationship, proposing new mechanistic insights involving vitamin D in the modulation of cardiometabolic disease and thyroid profile.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 47695
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: La vitamine D pour la santé cardiovasculaire?

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 23 Sep 2021 18:53

Traduction de l'étude :wink:

Vitamine D, hormones thyroïdiennes et risque cardiovasculaire : explorer les composantes de ce nouveau triangle de maladies
Cristina Vassalle Front. Physiol., 16 septembre 2021

Le rôle des hormones thyroïdiennes (TH) dans le système cardiovasculaire (CV), à travers plusieurs effets directs et indirects est reconnu. Même une très petite modification des taux de TH (comme celles observées dans l'hypothyroïdie ou l'hyperthyroïdie infraclinique et le syndrome de triiodothyronine faible) peut affecter négativement le système CV, tandis que les hormones thyroïdiennes profitent au système CV et améliorent le pronostic. Il existe également des preuves d'effets de la vitamine D sur les maladies cardiométaboliques (p. Carence en [25(OH)D] et maladies thyroïdiennes auto-immunes ou cancer, et relation entre la concentration en vitamine D et les titres d'anticorps et le remplacement de l'auto-immunité thyroïdienne.

Fait intéressant, les données expérimentales indiquent un effet direct de la vitamine D sur l'expression de la déiodinase de type 2 provoquant une conversion périphérique ultérieure de T4 en T3. Cependant, les liens fonctionnels entre les TH, la vitamine D et le système cardiovasculaire, et les effets cliniques des anomalies coexistantes dans cette nouvelle triade gênante, n'ont pas encore été examinés. L'objectif principal de cette revue est de discuter de la physiopathologie de cette relation, en proposant de nouvelles connaissances mécanistiques impliquant la vitamine D dans la modulation de la maladie cardiométabolique et du profil thyroïdien.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 7664
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus

Re: La vitamine D pour la santé cardiovasculaire?

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 23 Sep 2021 18:54

Traduction de l'étude :wink:

Vitamine D, hormones thyroïdiennes et risque cardiovasculaire : explorer les composantes de ce nouveau triangle de maladies
Cristina Vassalle Front. Physiol., 16 septembre 2021

Le rôle des hormones thyroïdiennes (TH) dans le système cardiovasculaire (CV), à travers plusieurs effets directs et indirects est reconnu. Même une très petite modification des taux de TH (comme celles observées dans l'hypothyroïdie ou l'hyperthyroïdie infraclinique et le syndrome de triiodothyronine faible) peut affecter négativement le système CV, tandis que les hormones thyroïdiennes profitent au système CV et améliorent le pronostic. Il existe également des preuves d'effets de la vitamine D sur les maladies cardiométaboliques (p. Carence en [25(OH)D] et maladies thyroïdiennes auto-immunes ou cancer, et relation entre la concentration en vitamine D et les titres d'anticorps et le remplacement de l'auto-immunité thyroïdienne.

Fait intéressant, les données expérimentales indiquent un effet direct de la vitamine D sur l'expression de la déiodinase de type 2 provoquant une conversion périphérique ultérieure de T4 en T3. Cependant, les liens fonctionnels entre les TH, la vitamine D et le système cardiovasculaire, et les effets cliniques des anomalies coexistantes dans cette nouvelle triade gênante, n'ont pas encore été examinés. L'objectif principal de cette revue est de discuter de la physiopathologie de cette relation, en proposant de nouvelles connaissances mécanistiques impliquant la vitamine D dans la modulation de la maladie cardiométabolique et du profil thyroïdien
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 7664
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus

Re: La vitamine D pour la santé cardiovasculaire?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 23 Sep 2021 22:51

Serum 25-hydroxyvitamin D values and risk of incident cardiovascular disease: A population-based retrospective cohort study
Daniel V.Dudenkov The Journal of Steroid Biochemistry and Molecular Biology Volume 213, October 2021, 105953

Highlights
• In this population-based retrospective study, 25-hydroxyvitamin D values <20 ng/mL were associated with development of a new diagnosis of cardiovascular disease.
• Cut-point analysis of 25(OH)D as a continuous variable demonstrated a 25(OH)D value of approximately 20-25 ng/mL after which there is no longer an association with cardiovascular disease.
• There was no association between 25-hydroxyviatmin D values >50 ng/mL and cardiovascular disease.


Abstract
Background
Concentrations of serum 25-hydroxyvitamin D [25(OH)D] below 20 ng/mL and above 50 ng/mL have been associated with chronic adverse events including cardiovascular disease.

Objective
To conduct a comprehensive population-based study in the United States of the relationship of low and high serum 25(OH)D levels with cardiovascular disease.

Methods
We identified all serum 25(OH)D measurements in adults age 18 years and older residing in Olmsted County, MN between January 1, 2005 and December 31, 2011, using the resources of the Rochester Epidemiology Project. Any new diagnosis of cardiovascular disease was the primary outcome, and time zero was 30 days after first 25(OH)D measurement. Patients were followed until their last clinical visit as an Olmsted County resident, December 31, 2014, or death. Categories of 25(OH)D values were examined using predetermined ranges of interest: <12, 12−19, 20−50 (reference range), and >50 ng/mL. Multivariable Cox proportional hazards models were adjusted for age, BMI, sex, race, smoking history, season of 25(OH)D measurement, hypertension, hyperlipidemia, socioeconomic status and Charlson comorbidity index at time of 25(OH)D measurement.

Results
A total of 11,002 unique persons had a 25(OH)D measurement, with a mean (±SD) value of 30.0 ± 12.9 ng/mL. Mean age was 54.3 ± 17.2 years, and the majority were female (77.1 %) and white (87.6 %). There were 4124 new diagnoses of cardiovascular disease in this cohort after a median overall follow-up of 4.8 years (IQR 3.4–6.2). Adjusted cardiovascular disease hazard ratios (HRs) (95 % confidence interval) for 25(OH)D values <12, 12−19, and >50 ng/mL, compared to the reference range 20−50 ng/mL, were 1.28 (1.12–1.46), 1.19 (1.09–1.31), and 1.10 (0.95–1.26), respectively.

Conclusion
Values of 25(OH)D <20 ng/mL were associated with development of a new diagnosis of cardiovascular disease. There was no significant association between 25(OH)D values >50 ng/mL and cardiovascular disease.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 47695
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: La vitamine D pour la santé cardiovasculaire?

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 24 Sep 2021 17:53

Traduction de l'étude :wink:

Valeurs sériques de la 25-hydroxyvitamine D et risque de maladie cardiovasculaire incidente : étude de cohorte rétrospective basée sur la population
Daniel V.Dudenkov The Journal of Steroid Biochemistry and Molecular Biology Volume 213, octobre 2021, 105953

Points forts
Dans cette étude rétrospective basée sur la population, des valeurs de 25-hydroxyvitamine D < 20 ng/mL ont été associées au développement d'un nouveau diagnostic de maladie cardiovasculaire.
• L'analyse du seuil de 25(OH)D en tant que variable continue a démontré une valeur de 25(OH)D d'environ 20-25 ng/mL, après quoi il n'y a plus d'association avec les maladies cardiovasculaires.
• Il n'y avait aucune association entre les valeurs de 25-hydroxyviatmine D > 50 ng/mL et les maladies cardiovasculaires.


Résumé
Fond
Des concentrations sériques de 25-hydroxyvitamine D [25(OH)D] inférieures à 20 ng/mL et supérieures à 50 ng/mL ont été associées à des événements indésirables chroniques, notamment des maladies cardiovasculaires.

Objectif
Mener une étude globale basée sur la population aux États-Unis sur la relation entre les taux sériques bas et élevés de 25(OH)D et les maladies cardiovasculaires.

Méthodes
Nous avons identifié toutes les mesures sériques de 25(OH)D chez les adultes âgés de 18 ans et plus résidant dans le comté d'Olmsted, MN entre le 1er janvier 2005 et le 31 décembre 2011, en utilisant les ressources du Rochester Epidemiology Project. Tout nouveau diagnostic de maladie cardiovasculaire était le critère de jugement principal, et le temps zéro était de 30 jours après la première mesure du 25(OH)D. Les patients ont été suivis jusqu'à leur dernière visite clinique en tant que résident du comté d'Olmsted, le 31 décembre 2014, ou jusqu'à leur décès. Les catégories de valeurs 25(OH)D ont été examinées à l'aide de plages d'intérêt prédéterminées : <12, 12-19, 20-50 (plage de référence) et >50 ng/mL. Les modèles multivariables à risques proportionnels de Cox ont été ajustés en fonction de l'âge, de l'IMC, du sexe, de la race, des antécédents de tabagisme, de la saison de mesure du 25(OH)D, de l'hypertension, de l'hyperlipidémie, du statut socioéconomique et de l'indice de comorbidité de Charlson au moment de la mesure du 25(OH)D.

Résultats
Un total de 11 002 personnes uniques avaient une mesure de 25(OH)D, avec une valeur moyenne (±SD) de 30,0 ± 12,9 ng/mL. L'âge moyen était de 54,3 ± 17,2 ans et la majorité était de sexe féminin (77,1 %) et de race blanche (87,6 %). Il y a eu 4124 nouveaux diagnostics de maladie cardiovasculaire dans cette cohorte après un suivi global médian de 4,8 ans (IQR 3,4–6.2). Les rapports de risque de maladie cardiovasculaire (HR) ajustés (intervalle de confiance à 95 %) pour les valeurs de 25(OH)D <12, 12-19 et >50 ng/mL, par rapport à la plage de référence 20-50 ng/mL, étaient de 1,28 ( 1,12-1,46), 1,19 (1,09-1,31) et 1,10 (0,95-1,26), respectivement.

Conclusion
Des valeurs de 25(OH)D <20 ng/mL ont été associées au développement d'un nouveau diagnostic de maladie cardiovasculaire. Il n'y avait pas d'association significative entre les valeurs de 25(OH)D > 50 ng/mL et les maladies cardiovasculaires.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 7664
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus

Re: La vitamine D pour la santé cardiovasculaire?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 26 Sep 2021 07:03

Vitamin D supplementation and cardiometabolic risk factors among diverse schoolchildren: a randomized clinical trial
Jennifer M Sacheck, The American Journal of Clinical Nutrition, 22 September 2021

Background
There remains a lack of evidence demonstrating a potential relationship between vitamin D and cardiometabolic risk among children.

Objective
We examined the effect of three different doses of vitamin D on cardiometabolic risk factors among children at risk for deficiency.

Design
Racially diverse schoolchildren aged 8–15 years were randomized in a double-blind fashion to supplementation with 600, 1000, or 2000 IU/day for 6 months. Changes in high density lipoprotein cholesterol (HDLc), triglycerides, low-density lipoprotein cholesterol (LDLc), total cholesterol and blood glucose over 6 months and at 12-months (6 months post-supplementation) were assessed. Subgroup analyses were also performed by weight status and race.

Results
Among 604 children, 40.9% were vitamin D inadequate at baseline (<20 ng/mL; mean 22.0 ± 6.8 ng/mL), 46.4% were overweight/obese, and 60.9% had one or more sub-optimal blood lipids or glucose. Over 6 months, serum 25(OH)D increased in all three dose groups from baseline (mean change 4.4 ± 0.6, 5.7 ± 0.7, and 10.7 ± 0.6 ng/ml for 600, 1000, and 2000 IU/day, respectively; P < 0.001). While HDLc and triglycerides increased in the 600 IU group (P = 0.002 and P = 0.02), LDLc and total cholesterol decreased across dose groups. At 6-months post-supplementation, HDLc remained elevated in the 600 and 1000 IU groups (P < 0.001 and P = 0.02) while triglycerides remained elevated in the 1000 and 2000 IU groups (P = 0.04 and P = 0.006). The suppression of LDLc and total cholesterol persisted in the 2000 IU group only (P = 0.04 and P < 0.001). There were no significant changes in blood glucose and similar responses were observed overall by weight status and racial groups across doses.

Conclusions
Vitamin D supplementation demonstrated generally positive effects on HDLc, LDLc and cholesterol, especially at the lower dose of 600 IU, with several significant changes persisting during the post-supplementation period. Increases in triglycerides across dose groups may be due to natural changes during adolescence warranting further study.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 47695
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: La vitamine D pour la santé cardiovasculaire?

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 26 Sep 2021 08:54

Traduction de l'étude :wink:

Supplémentation en vitamine D et facteurs de risque cardiométaboliques chez divers écoliers : un essai clinique randomisé
Jennifer M Sacheck, The American Journal of Clinical Nutrition, 22 septembre 2021

Fond
Il reste un manque de preuves démontrant une relation potentielle entre la vitamine D et le risque cardiométabolique chez les enfants.

Objectif
Nous avons examiné l'effet de trois doses différentes de vitamine D sur les facteurs de risque cardiométaboliques chez les enfants à risque de carence.

Concevoir
Des écoliers de diverses races âgés de 8 à 15 ans ont été randomisés en double aveugle pour recevoir une supplémentation avec 600, 1 000 ou 2 000 UI/jour pendant 6 mois. Les modifications du cholestérol à lipoprotéines de haute densité (HDLc), des triglycérides, du cholestérol à lipoprotéines de basse densité (LDLc), du cholestérol total et de la glycémie sur 6 mois et à 12 mois (6 mois après la supplémentation) ont été évaluées. Des analyses de sous-groupes ont également été effectuées selon le statut pondéral et la race.

Résultats
Parmi 604 enfants, 40,9 % étaient insuffisants en vitamine D au départ (<20 ng/mL ; moyenne 22,0 ± 6,8 ng/mL), 46,4 % étaient en surpoids/obèses et 60,9 % avaient un ou plusieurs lipides sanguins ou glucose sous-optimaux. Sur 6 mois, la 25(OH)D sérique a augmenté dans les trois groupes de dose par rapport à la valeur initiale (variation moyenne de 4,4 ± 0,6, 5,7 ± 0,7 et 10,7 ± 0,6 ng/ml pour 600, 1 000 et 2 000 UI/jour, respectivement ; P < 0,001). Alors que le HDLc et les triglycérides ont augmenté dans le groupe 600 UI (P = 0,002 et P = 0,02), le LDLc et le cholestérol total ont diminué dans tous les groupes de dose. À 6 mois après la supplémentation, le HDLc est resté élevé dans les groupes 600 et 1000 UI (P < 0,001 et P = 0,02) tandis que les triglycérides sont restés élevés dans les groupes 1000 et 2000 UI (P = 0,04 et P = 0,006). La suppression du LDLc et du cholestérol total a persisté dans le groupe 2000 UI uniquement (P = 0,04 et P < 0,001). Il n'y a eu aucun changement significatif de la glycémie et des réponses similaires ont été observées dans l'ensemble selon le statut pondéral et les groupes raciaux pour toutes les doses.

Conclusion
La supplémentation en vitamine D a montré des effets généralement positifs sur le HDLc, le LDLc et le cholestérol, en particulier à la dose la plus faible de 600 UI, avec plusieurs changements significatifs persistant au cours de la période post-supplémentation. Les augmentations des triglycérides dans tous les groupes de dose peuvent être dues à des changements naturels pendant l'adolescence justifiant une étude plus approfondie.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 7664
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus

Re: La vitamine D pour la santé cardiovasculaire?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 26 Oct 2021 13:08

Vitamin D epimers are associated with circulating haemoglobin levels independently of C-reactive protein
La-or Chailurkit, Scientific Reports volume 11, Article number: 20747 (2021)

Vitamin D deficiency has been shown to be associated with anaemia. Circulating 25(OH)D consists of both epimeric and nonepimeric forms. However, the relative roles of epimeric and nonepimeric vitamin D in regulating anaemia and haemoglobin levels remain unknown. Therefore, in this study, we examined the effect of vitamin D, including its epimers, on haemoglobin levels, independently of its effect on circulating high-sensitivity C-reactive protein (hsCRP). This was a cross-sectional study of 1655 subjects from a long-term follow-up cohort at the Electricity Generating Authority of Thailand. Venous blood sample were collected for determination of vitamin D [25(OH)D2, 25(OH)D3, 3′-epi-25(OH)D2, and 3′-epi-25(OH)D3], haemoglobin, and hsCRP levels. Data are presented as mean ± standard deviation. Age, sex, and body mass index (BMI) were significantly associated with circulating haemoglobin levels, while no association was found between total serum 25(OH)D and haemoglobin levels. However, when total 25(OH)D was separated into 3′-epimeric and non-3′-epimeric forms, 3′-epi-25(OH)D was significantly associated with haemoglobin levels, independently of age, sex, and BMI (P < 0.01). No association was found between non-3′-epi-25(OH)D and haemoglobin. When hsCRP was added to the model, the effect 3′-epi-25(OH)D on haemoglobin levels remained significant (P < 0.01).

In conclusion, vitamin D epimers are associated with circulating haemoglobin levels, which supports the role of vitamin D in red blood cell and iron physiology.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 47695
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: La vitamine D pour la santé cardiovasculaire?

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 26 Oct 2021 15:40

Traduction de l'étude :wink:

Les épimères de vitamine D sont associés aux taux d'hémoglobine circulante indépendamment de la protéine C-réactive
La-or Chailurkit, Rapports scientifiques volume 11, Numéro d'article : 20747 (2021)

Il a été démontré que la carence en vitamine D est associée à l'anémie. La 25(OH)D circulante est constituée à la fois de formes épimères et non épimères. Cependant, les rôles relatifs de la vitamine D épimère et non épimère dans la régulation des taux d'anémie et d'hémoglobine restent inconnus. Par conséquent, dans cette étude, nous avons examiné l'effet de la vitamine D, y compris ses épimères, sur les taux d'hémoglobine, indépendamment de son effet sur la protéine C réactive à haute sensibilité circulante (hsCRP). Il s'agissait d'une étude transversale de 1655 sujets d'une cohorte de suivi à long terme à l'Electricity Generating Authority of Thailand. Des échantillons de sang veineux ont été prélevés pour la détermination de la vitamine D [25(OH)D2, 25(OH)D3, 3′-epi-25(OH)D2 et 3′-epi-25(OH)D3], de l'hémoglobine et niveaux de hsCRP. Les données sont présentées sous forme d'écart-type moyen ± . L'âge, le sexe et l'indice de masse corporelle (IMC) étaient significativement associés aux taux d'hémoglobine circulante, alors qu'aucune association n'a été trouvée entre la 25(OH)D sérique totale et les taux d'hémoglobine. Cependant, lorsque le 25(OH)D total a été séparé en formes 3′-épimères et non-3′-épimères, le 3′-épi-25(OH)D était significativement associé aux taux d'hémoglobine, indépendamment de l'âge, du sexe et de l'IMC. (P < 0,01). Aucune association n'a été trouvée entre le non-3′-épi-25(OH)D et l'hémoglobine. Lorsque la hsCRP a été ajoutée au modèle, l'effet 3′-epi-25(OH)D sur les taux d'hémoglobine est resté significatif (P < 0,01).

En conclusion, les épimères de vitamine D sont associés aux taux d'hémoglobine circulante, ce qui soutient le rôle de la vitamine D dans la physiologie des globules rouges et du fer.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 7664
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus

Re: La vitamine D pour la santé cardiovasculaire?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 27 Oct 2021 23:05

Association of Serum 25-Hydroxyvitamin D Concentrations With All-Cause and Cause-Specific Mortality Among Adult Patients With Existing Cardiovascular Disease
Lei Dai Front Nutr. 2021; 8: 740855.

Abstract
Background: Vitamin D insufficiency and deficiency are common in patients with cardiovascular disease (CVD). We aimed to prospectively examine the associations of serum 25-hydroxyvitamin D [25(OH)D] concentrations with all-cause and cause-specific mortality among adult patients with existing CVD.

Methods: We included 37,079 patients with CVD from the UK Biobank study, a prospective cohort of half a million participants aged 40–69 years. We defined patients with CVD as those who suffered coronary heart disease, atrial fibrillation, heart failure, or stroke. The associations of serum 25(OH)D concentration with all-cause and cause-specific mortality were examined by using multivariable Cox regression models and competing risk analyses.

Results: Among 37,079 patients with CVD at baseline, 57.5% were subjected to vitamin D deficiency (i.e., 25[OH]D <50 nmol/L). During a median follow-up of 11.7 years, 6,319 total deaths occurred, including 2,161 deaths from CVD, 2,230 deaths from cancer, 623 deaths from respiratory disease, and 1,305 other-cause deaths. We observed non-linear inverse associations for all-cause, cancer, respiratory disease, and other-cause mortality (P-non-linearity <0.01) and approximately linear inverse associations for CVD mortality (P-non-linearity = 0.074). Among CVD patients with vitamin D deficiency, per 10 nmol/L increment in serum 25(OH)D concentrations was associated with an 12% reduced risk for all-cause mortality and 9% reduced risk for CVD mortality.

Conclusion: Among patients with existing CVD, increasing levels in serum 25(OH)D were independently associated with a decreased risk of all-cause and cause-specific mortality. These findings suggest that elevated serum 25(OH)D concentration benefits CVD patients with vitamin D deficiency.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 47695
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: La vitamine D pour la santé cardiovasculaire?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 27 Oct 2021 23:30

Courbes dose-réponse pour les concentrations sériques de 25(OH)D et la mortalité toutes causes confondues



Image
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 47695
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: La vitamine D pour la santé cardiovasculaire?

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 29 Oct 2021 16:22

Traduction de l'étude :wink:

Association des concentrations sériques de 25-hydroxyvitamine D avec la mortalité toutes causes et causes spécifiques chez les patients adultes atteints d'une maladie cardiovasculaire existante
Nutr avant Lei Dai. 2021 ; 8 : 740855.

Résumé
Contexte : L'insuffisance et la carence en vitamine D sont fréquentes chez les patients atteints de maladies cardiovasculaires (MCV). Notre objectif était d'examiner de manière prospective les associations entre les concentrations sériques de 25-hydroxyvitamine D [25(OH)D] et la mortalité toutes causes et causes spécifiques chez les patients adultes atteints de MCV.

Méthodes : Nous avons inclus 37 079 patients atteints de MCV de l'étude UK Biobank, une cohorte prospective d'un demi-million de participants âgés de 40 à 69 ans. Nous avons défini les patients atteints de MCV comme ceux qui souffraient d'une maladie coronarienne, d'une fibrillation auriculaire, d'une insuffisance cardiaque ou d'un accident vasculaire cérébral. Les associations de la concentration sérique de 25(OH)D avec la mortalité toutes causes et par cause ont été examinées à l'aide de modèles de régression de Cox multivariables et d'analyses des risques concurrents.

Résultats : Parmi les 37 079 patients atteints de MCV au départ, 57,5 % étaient soumis à une carence en vitamine D (c'est-à-dire 25[OH]D < 50 nmol/L). Au cours d'un suivi médian de 11,7 ans, 6 319 décès au total sont survenus, dont 2 161 décès par MCV, 2 230 décès par cancer, 623 décès par maladie respiratoire et 1 305 décès d'autres causes. Nous avons observé des associations inverses non linéaires pour la mortalité toutes causes, le cancer, les maladies respiratoires et d'autres causes (P-non-linéarité <0,01) et des associations inverses approximativement linéaires pour la mortalité par MCV (P-non-linéarité = 0,074). Parmi les patients atteints de MCV présentant une carence en vitamine D, par incrément de 10 nmol/L des concentrations sériques de 25(OH)D était associé à une réduction de 12 % du risque de mortalité toutes causes confondues et de 9 % du risque de mortalité par MCV.

Conclusion : Parmi les patients atteints de MCV, l'augmentation des taux sériques de 25(OH)D était indépendamment associée à une diminution du risque de mortalité toutes causes et causes spécifiques. Ces résultats suggèrent qu'une concentration sérique élevée de 25(OH)D profite aux patients atteints de MCV présentant une carence en vitamine D.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 7664
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus

Suivante

Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot], Google [Bot] et 4 invités