Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

La caféine augmente l'endurance

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

La caféine augmente l'endurance

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 18 Juil 2013 12:28

Caffeine Ingestion and Cycling Power Output in a Low or Normal Muscle Glycogen State
Medicine & Science in Sports & Exercise: August 2013 - Volume 45 - Issue 8 - p 1577–1584 LANE, STEPHEN C

Purpose: Commencing selected workouts with low muscle glycogen availability augments several markers of training adaptation compared with undertaking the same sessions with normal glycogen content. However, low glycogen availability reduces the capacity to perform high-intensity (>85% of peak aerobic power (V˙O2peak)) endurance exercise. We determined whether a low dose of caffeine could partially rescue the reduction in maximal self-selected power output observed when individuals commenced high-intensity interval training with low (LOW) compared with normal (NORM) glycogen availability.

Methods: Twelve endurance-trained cyclists/triathletes performed four experimental trials using a double-blind Latin square design. Muscle glycogen content was manipulated via exercise–diet interventions so that two experimental trials were commenced with LOW and two with NORM muscle glycogen availability. Sixty minutes before an experimental trial, subjects ingested a capsule containing anhydrous caffeine (CAFF, 3 mg−1·kg−1 body mass) or placebo (PLBO). Instantaneous power output was measured throughout high-intensity interval training (8 × 5-min bouts at maximum self-selected intensity with 1-min recovery).

Results: There were significant main effects for both preexercise glycogen content and caffeine ingestion on power output. LOW reduced power output by approximately 8% compared with NORM (P < 0.01), whereas caffeine increased power output by 2.8% and 3.5% for NORM and LOW, respectively, (P < 0.01).

Conclusion: We conclude that caffeine enhanced power output independently of muscle glycogen concentration but could not fully restore power output to levels commensurate with that when subjects commenced exercise with normal glycogen availability. However, the reported increase in power output does provide a likely performance benefit and may provide a means to further enhance the already augmented training response observed when selected sessions are commenced with reduced muscle glycogen availability.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 38837
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 18 Juil 2013 17:30

Traduction de l'étude : :wink:

L'ingestion de caféine et le rendement en puissance lors d’une épreuve cycliste avec des taux faibles ou normale de glycogène.
Medicine & Science in Sports & Exercise: Août 2013 - Volume 45 - Numéro 8 - p 1577-1584 LANE, STEPHEN C

Objectif: compter sélectionné séances d'entraînement avec une faible disponibilité de glycogène musculaire augmente plusieurs marqueurs de l'adaptation de la formation par rapport à entreprendre les mêmes sessions ayant une teneur normale en glycogène. Cependant, la faible disponibilité du glycogène diminue la capacité d'effectuer de haute intensité (> 85% de la puissance aérobie maximale (V ˙ O2peak)) un exercice d'endurance. Nous avons déterminé si une faible dose de caféine pourrait sauver partiellement la diminution de la puissance de sortie maximale auto-sélectionné observé lorsque les individus ont commencé l'entraînement par intervalles à haute intensité avec faible (LOW) par rapport à la normale disponibilité du glycogène (MRN).

Méthodes : 12 cyclistes/ triathlètes entrainés en endurance ont effectué quatre essais expérimentaux utilisant un carré latin en double aveugle.La teneur en glycogène musculaire a été manipulé par des interventions nutritionnelles avant l’exercice et ainsi, deux essais expérimentaux ont été effectués avec des taux bas de glycogène et un taux normal. 60 minutes avant un essai expérimental, les sujets ont ingétés une capsule contenant de l’anhydre de caféine (CAFF, 3 mg-1 • kg-1 de masse corporelle) ou un placebo (PLBO). La puissance a été mesurée tout au long de l’entrainement par intervalles de haute intensité (8 × épisodes 5 min à intensité maximale auto-sélectionné avec récupération de 1 min).


Résultats : il y avait des effets significatifs tant pour la teneur en glycogène (avant l’exercice) et l’ingestion de la caféine, sur le rendement de la puissance. Un faible taux de glycogène réduit le rendement de la puissance d’environ 8% par rapport à la normale (P <0,01), tandis que la caféine augmentent le rendement de 2,8% et 3,5% pour un taux normal et un taux faible de glycogène (P <0,01).

Conclusion : nous avons conclu que la caféine améliore la puissance indépendamment du taux de glycogène musculaire, mais la caféine n’a pas la capacité de restaurer pleinement la puissance et un taux de glycogène initialement contrôlé lors du début de l’épreuve. Cependant, l’augmentation de la puissance observée ne fournit pas un bénéfice sur la performance mais peut améliorer la réponse musculaire lors des sessions d’entrainements, ce qui a été observé avec une disponibilité réduite du glycogène.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 3836
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus


Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 7 invités