Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

Comment les vitamines B aident à vivre en meilleure santé?

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Comment les vitamines B aident à vivre en meilleure santé?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 27 Juil 2016 15:15

Prospective study of telomere length and LINE-1 methylation in peripheral blood cells: the role of B vitamins supplementation
Irene Pusceddu European Journal of Nutrition August 2016, Volume 55, Issue 5, pp 1863-1873

Deficiencies of folate, vitamins B12 and D are common age-related conditions. Vitamin B12 and folate are necessary for DNA methylation. Telomeres appear to be regulated by DNA methylation. Here, we study the effect of B vitamins supplementation on telomere length and global DNA methylation in a prospective study.


Methods
In total, 60 elderly subjects were supplemented for 1 year with either vitamin B12, B6, folate, vitamin D and calcium (group A n = 31) or only vitamin D and calcium (group B n = 29). LINE-1 methylation, relative telomere length (T/S), vitamin B12, folate, homocysteine (tHcy) , 5-methyltetrahydrofolate (5-methylTHF), S-adenosylhomocysteine (SAH), S-adenosylmethionine (SAM), cystathionine and vitamin D were quantified before and after supplementation.

Results
At baseline, tHcy was high, vitamin D was low, and T/S did not differ between groups A and B. Vitamin supplementation increased LINE-1 methylation in group A at site 317 but reduced LINE-1 methylation in group B at site 327. There was no correlation between T/S and LINE-1 methylation at baseline. Multiple backward regression analysis revealed baseline tHcy and 5-methylTHF are significant predictors of T/S. After supplementation in group B but not in group A, LINE-1 methylation correlated inversely with T/S, and LINE-1 methylation variation was an independent predictor of T/S variation. B vitamins decreased tHcy significantly in group A. Multiple backward regression analysis showed 5-methylTHF in group A and tHcy in group B were significant predictors for LINE-1 methylation. At baseline, the lower LINE-1 methylation observed in subjects with 5-methylTHF >10 nmol/l was in agreement with a reduced methyl group transfer due to a lower SAM formation. In group B, an increase in telomere length was correlated with lower LINE-1 methylation. Subjects with hyperhomocysteinemia >12 µmol/L had compared to those with normal tHcy a reduced LINE-1 methylation accompanied by a higher SAM and SAH (that inhibits demethylation of SAM) as well as lower 5-methylTHF. Additionally, subjects with tHcy > 12 µmol/L had longer telomeres when compared with subjects having tHcy < 12 µmol/L.
Conclusions
The results suggest a possible effect of B vitamins for telomere biology in blood cells. Suboptimal B vitamins status and hyperhomocysteinemia are associated with altered DNA methylation and telomere length. These data have to be confirmed in future studies.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 38849
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Comment les vitamines B aident à vivre en meilleure sant

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 28 Juil 2016 23:11

Traduction de l’étude :wink:

Un étude prospective de la longueur des télomères et de la méthylation LINE-1 dans les cellules du sang périphérique: le rôle des vitamines B en supplémentation
Journal Irene Pusceddu européen de la nutrition Août 2016, Volume 55, Numéro 5, pp 1863-1873

Les carences en folates, vitamines B12 et D sont fréquentes avec l'âge. La vitamine B12 et l'acide folique sont nécessaires pour la méthylation de l'ADN. Les télomères semblent être régulés par la méthylation de l'ADN. Ici, nous étudions l'effet des vitamines B en supplémentation sur la longueur des télomères et de la méthylation globale de l'ADN.


Méthodes
Au total, 60 sujets âgés ont été complétés pour 1 an avec soit de la vitamine B12, B6, de l’acide folique, la vitamine D et du calcium (groupe A n = 31) ou seulement la vitamine D et de calcium (groupe B n = 29). La méthylation LINE-1, par rapport la longueur des télomères (T / S), la vitamine B12, l’acide folique, l’ homocystéine (homocystéine), 5-methyltetrahydrofolate (5-methylTHF), S-adenosylhomocysteine (SAH), S-adénosylméthionine (SAM), cystathionine et de la vitamine D ont été quantifiés avant et après la supplémentation.

Résultats
Au départ, homocystéine était élevée, la vitamine D était faible, et T / S ne différait pas entre les groupes A et B. La vitamine en supplémentation ont augmenté la méthylation LINE-1 dans le groupe A sur le site 317, mais réduit lla méthylation LINE-1 dans le groupe B sur le site 327 . Il n'y avait pas de corrélation entre T / S et la méthylation LINE-1 au départ. Une analyse de régression multiple ascendante a révélé l’homocystéine de base et 5-methylTHF sont des prédicteurs significatifs de T / S. Après la supplémentation dans le groupe B, mais pas dans le groupe A, la méthylation LINE-1 est inversement corrélée avec T / S, et la méthylation LINE-1 était un facteur prédictif indépendant de T variation / S. Les vitamines B ont diminué de manière significative l’homocystéine dans le groupe A. L'analyse de régression multiple ascendante a montré 5 methylTHF dans le groupe A et l’homocystéine dans le groupe B étaient des prédicteurs significatifs pour la méthylation LINE-1. Au départ, la partie inférieure de la méthylation LINE-1 observée chez les sujets avec le 5-methylTHF> 10 nmol / l était en accord avec un transfert de groupe méthyle réduite en raison d'une formation inférieure SAM. Dans le groupe B, une augmentation de la longueur des télomères est corrélée avec un taux inférieur de la méthylation LINE-1. Les sujets avec hyperhomocystéinémie> 12 pmol / L avaient comparé à l’homocystéine normale, a réduit la méthylation LINE-1 accompagné d'un SAM supérieur et SAH (qui inhibe la déméthylation du SAM), ainsi que plus faible 5-methylTHF. En outre, les sujets avec l’homocystéine> 12 pmol / L avaient plus de télomères en comparaison avec des sujets ayant l’homocystéine <12 pmol / L.
Conclusions
Les résultats suggèrent un effet possible des vitamines B pour la biologie des télomères dans les cellules sanguines.[b] Le taux optimal des vitamines B de l'hyperhomocystéinémie sont associés à la méthylation de l'ADN modifié et la longueur des télomères. Ces données doivent être confirmées dans les études futures.[/b]
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 3836
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus


Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités