Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

La créatine n'endommage pas les reins

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

La créatine n'endommage pas les reins

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 2 Aoû 2012 13:30

même en combinaison avec une alimentation hyperprotéinée

Creatine Supplementation Does Not Affect Measured Renal Function In Resistance Trained Subjects: A Pilot Study
Rebeca Lugaresi Medicine & Science in Sports & Exercise. 2012 44(5S): p 606

A growing number of human studies have reported the safety of creatine supplementation on estimated glomerular filtration rate (GFR) (e.g., creatinine clearance). However, there is a paucity
of data on the effect of creatine supplementation in measured GFR in subjects ingesting a high-protein intake.
PURPOSE: To investigate the effects of creatine supplementation on measured GFR in resistance trained subjects ingesting a high-protein diet (ranging from 1.2 to 10.7 g/Kg BW/day).
METHODS: A 12-week randomized, double-blind, placebo-controlled
trial was conducted. Fifteen resistance trained males were randomly assigned to either the creatine (CR) or the placebo (PL) group. The CR group (n =8) received 20g/day of creatine for five
days followed by
5g/day throughout the study. The PL group (n =7) received the same amount of dextrose. At baseline (PRE) and after 12 weeks of intervention (POST), 51Cr-EDTA clearance, creatinine
clearance, serum and urinary sodium and potassium, urea urinary, albuminuria and proteinuria were assessed. Food intake was assessed by a 7-day food record.
RESULTS: 51Cr-EDTA clearance was unchanged within and between groups (PRE
CR: 101.31 ± 14.37, PL: 106.51 ± 20.57; POST CR: 104.61 ± 14.45, PL: 97.3 ± 17.05 mL/min/1,733). Protein intake was similar between groups and did not change throughout the study (PRE
CR: 1.8 ± 0.8, PL: 1,7 ± 0,3; POST CR: 1.6 ± 0.9, PL: 1.4 ± 0.6 g/kg bw/day). Creatinine clearance was also comparable between groups before and after the supplementation (PRE CR: 2.2 ±
0.5 PL: 1.6 ± 0.7, POST CR: 2.41 ± 0.33, PL: 2.1 ± 0.6 g/vol 24h). Additionally, serum creatinine, proteinuria, urinary and serum sodium and potassium, urea urinary and albuminuria remained
stable and within normal range in both groups.
CONCLUSION: Creatine supplementation did not affect measured GFR or any other parameter of kidney function in resistance-trained subjects ingesting a high-protein diet, further
confirming that this supplement is safe to the kidneys. Future studies should investigate whether this holds true in a long-term basis.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 38841
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: La créatine n'endommage pas les reins

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 15 Juin 2015 16:19

Traduction de l’étude :wink:

La supplémentation en créatine n’affecte pas la fonction rénale, qui a été évaluée chez des sujets entrainés : une étude pilote.
Rebeca Lugaresi Medicine & Science in Sports & Exercise. 2012 44 (5S): p 606

Un nombre croissant d'études sur l'homme ont signalé la sécurité de la supplémentation en créatine sur le taux de filtration glomérulaire estimé (DFG) (par exemple, la clairance de la créatinine). Cependant, il y a une pénurie des données sur l'effet de la supplémentation en créatine dans GFR, qui a été mesuré chez des sujets ingérant un apport élevé en protéines.

Objectif: étudier les effets de la supplémentation en créatine sur GFR mesuré chez des sujets entrainés en résistance, d’un repas riche en protéines (allant de 1,2 à 10,7 g / kg de poids corporel / jour).

MÉTHODES: A 12 semaines, un essai randomisé, en double aveugle, contrôlée contre placebo, a été mené. 15 hommes entrainés en résistance ont été assignés au hasard avec soit la créatine (CR) ou un placebo (PL). Le groupe CR (n=8) A RE9U 20g/j de créatine sur 5 jours. Le groupe placebo (n=7) ont reçu la même quantité de dextrose. Au départ, avant et après 12 semaines d’intervention, 51Cr-EDTA, la clairance de la créatinine, le sérum urinaire en sodium et en potassium, l’urée urinaire, albuminurie, protéinurie ont été évaluées. La prise alimentaire a été évaluée sur 7 jours. par un journal alimentaire de 7 jours.

RÉSULTATS: 51 Cr-EDTA qui reste inchangée au sein et entre les groupes (PRE :CR: 101,31 ± 14h37, PL: 106.51 ± 20h57; POST CR: 104,61 ± 14:45, PL: 97,3 ± 17,5 mL / min / 1733). L'apport en protéines, similaire entre les groupes et n'a pas changé au long de l'étude (PRE : CR: 1,8 ± 0,8, PL: 1,7 ± 0,3; POST CR: 1,6 ± 0,9, PL: 1,4 ± 0,6 g / kg de poids corporel / jour). La clairance est comparable entre les groupes avant et après la supplémentation (PRE CR créatinine: 2.2 ±0,5 PL: 1,6 ± 0,7, POST CR: 2,41 ± 0,33, PL: 2,1 ± 0,6 g / vol 24). En outre, la créatinine sérique, protéinurie, urinaire et le sodium et le potassium sérique, l'urée et l'albuminurie urinaire demeurent stable et dans la plage normale dans les deux groupes.

CONCLUSION: la supplémentation en créatine n'a pas affecté GFR mesuré ou d'autres paramètres de la fonction rénale chez les sujets en résistance entrainés suite à l'ingestion d'un régime riche en protéines, et plus, la supplémentation est sûr pour les reins. Les études futures devraient examiner si cela est vrai dans une base à long terme.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 3836
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus

Re: La créatine n'endommage pas les reins

Messagepar bodydevil » 3 Nov 2015 18:37

Merci pour cet article très intéressant !!
Avatar de l’utilisateur
bodydevil
 
Messages: 43
Inscription: 14 Juin 2011 11:39
Localisation: avignon


Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité