Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

Effets de la vitamine D sur le niveau de myostatine

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Effets de la vitamine D sur le niveau de myostatine

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 6 Fév 2019 17:04

L'ablation de récepteurs de vitamine D et les carences en vitamine D entraînent une réduction de la force de préhension, une altération des fibres musculaires et une augmentation de la myostatine chez la souris.
Girgis CM Calcif Tissue Int. 2015 décembre; 97 (6): 602-10.

La carence en vitamine D est associée à une faiblesse musculaire , une douleur et une atrophie. La vitamine D sérique prédit la force musculaire et les modifications musculaires liées à l’âge . Cependant, les mécanismes précis par lesquels la vitamine D affecte le muscle squelettique ne sont pas clairs. Pour répondre à cette question, cette étude caractérise le phénotype musculaire et l'expression génique de souris avec suppression du récepteur de la vitamine D (VDRKO) ou déficit en vitamine D induit par l'alimentation.

Les souris déficientes en VDRKO et en vitamine D avaient une force de préhension significativement plus faible que leurs témoins. La faiblesse a progressé avec l'âge et la durée de la carence en vitamine D, respectivement. L’évaluation histologique a montré que les souris VDRKO avaient des musclesles fibres qui étaient de taille nettement plus petite et présentaient une hyper-nucléaire. La PCR en temps réel a également indiqué des modifications du développement musculaire chez les souris VDRKO avec une dysrégulation des facteurs de régulation myogéniques (MRF) et une augmentation de la myostatine dans le muscle quadriceps (> 2 fois). Des souris déficientes en vitamine D ont également présenté une augmentation de la myostatine et du marqueur d’atrophie E3-ubiqutine ligase MuRF1. Comme explication potentielle de la faiblesse de la force de préhension, les deux groupes de souris présentaient une régulation négative des gènes codant pour les canaux de traitement du calcium et des canaux ATPase de transport du calcium du réticulum sarco-endoplasmique (Serca). Il s’agit du premier signalement de modifications réduites de la force, de la morphologie et de l’expression génique chez des souris déficientes en VDRKO et en vitamine D, dans lesquelles la confusion entre calcium, magnésium et phosphate ont été exclus par des tests directs.

Bien que suggérée dans des travaux in vitro antérieurs, cette étude est la première à rapporter une association in vivo entre la vitamine D, la myostatine et la régulation de la masse musculaire . Ces résultats confirment le rôle direct de la vitamine D dans la fonction musculaire et corroborent les travaux antérieurs sur la présence de VDR dans ce tissu.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 38841
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités