Retour haut de page

Retourner vers Forum Nutrimuscle : Informations sur la nutrition musculaire pour la musculation.


L'émulsifiant de lécithine de soja est pro-inflammatoire



Nutrimuscle-Conseils Avatar de l’utilisateur
Forum Admin

Messages: 32364

et favorise la prise de gras

Dietary emulsifiers from milk and soybean differently impact adiposity and inflammation in association with modulation of colonic goblet cells in high-fat fed mice
Manon Lecomte Molecular Nutrition & Food Research Volume 60, Issue 3, pages 609–620, March 2016

Enhanced adiposity and metabolic inflammation are major features of obesity that could be impacted by dietary emulsifiers. We investigated in high-fat fed mice the effects of using a new polar lipid (PL) emulsifier from milk (MPL) instead of soybean lecithin (soybean PL [SPL]) on adipose tissue and intestinal mucosa function.

Methods and results
Four groups of C57BL6 mice received for 8 wks a low-fat (LF) diet or a high-fat diet devoid of PLs or an high-fat diet including MPL (high-fat-MPL) or SPL (high-fat-SPL). Compared with high-fat diet, high-fat-SPL diet increased white adipose tissue (WAT) mass (p < 0.05), with larger adipocytes (p < 0.05) and increased expression of tumor necrosis factor alpha, monochemoattractant protein-1, LPS-binding protein, and leptin (p < 0.05). This was not observed with high-fat-MPL diet despite similar dietary intakes and increased expression of fatty acid transport protein 4 and microsomal TG transfer protein, involved in lipid absorption, in upper intestine (p < 0.05). High-fat-MPL mice had a lower expression in WAT of cluster of differentiation 68, marker of macrophage infiltration, versus high-fat and high-fat-SPL mice (p < 0.05), and more goblet cells in the colon (p < 0.05).

Conclusions
Unlike SPL, MPL in the high-fat diet did not induce WAT hypertrophy and inflammation but increased colonic goblet cells. This supports further clinical exploration of different sources of dietary emulsifiers in the frame of obesity outbreak.


Messages: 3628
Localisation: Athus
Traduction de l’étude :wink:

Les émulsifiants du lait et du soja agissent différemment sur l’inflammation et l’adiposité sur les cellules caliciformes colique chez souris suivant un régime alimentaire en lipides.
Manon Lecomte Nutrition & Food Molecular Research Volume 60, numéro 3, pages 609-620, Mars 2016

Une adiposité accrue et l’inflammation métabolique sont les principales caractéristiques de l’obésité, pourraient être influencés par les émulsifiants alimentaires. Nous avons étudié l’effet d’un régime riche en lipides chez des souris sur les émulsifiants du lait (MPL), à la place de la lécithine du soja (soja PL [SPL]) sur le tissu adipeux et la fonction de la muqueuse intestinale.

Méthodes et résultats
Quatre groupes de souris C57BL6 ont reçues pendant 8 semaines un régime à faible teneur en lipides (LF) ou un régime alimentaire riche en matières grasses dépourvue de PLs ou à haute teneur en graisses régime alimentaire Y compris MPL (riche en graisses-MPL) ou SPL (riche en graisses-SPL) , en comparaison avec un régime alimentaire à haute teneur en gras, sur le tissu adipeux blanc (WAT) (p <0,05), avec de plus grandes cellules adipocytes (p <0,05) et l'expression accrue du facteur de nécrose tumorale alpha, mono protéine chimiotactique-1, protéines, et de la leptine (p <0,05) LPS-liaison. Cela n'a pas été observée avec un régime à haute teneur en lipides MPL en dépit des apports alimentaires similaires et de l’augmentation de l'expression de la protéine de transport 4 et microsomes transfert TG protéine, impliqué dans l'absorption des lipides, dans l'intestin supérieur (p <0,05). Les souris suivant un régime riche en lipides avait une expression plus faible dans le tissu adipeux du groupe de différenciation 68, marqueur de l'infiltration macrophagique (p <0,05) SPL riche en graisses, et plus de cellules caliciformes dans le côlon (p < 0,05).

Conclusions
Contrairement à SPL, MPL dans le régime alimentaire riche en graisses n'a pas induit une hypertrophie et de l'inflammation WAT mais les cellules caliciformes colique sont en augmentation. Cela confirme en outre l'exploration clinique des différentes sources d’ émulsifiants alimentaires dans le cadre de l'obésité.


Retourner vers Forum Nutrimuscle : Informations sur la nutrition musculaire pour la musculation.