Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

Les ado manquent de plus en plus d'omega 3

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Les ado manquent de plus en plus d'omega 3

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 30 Juil 2013 23:19

Adolescent Behavior and Dopamine Availability Are Uniquely Sensitive to Dietary Omega-3 Fatty Acid Deficiency

Corina O. Bondi Biological Psychiatry 2013


Understanding the nature of environmental factors that contribute to behavioral health is critical for successful prevention strategies in individuals at risk for psychiatric disorders. These factors are typically experiential in nature, such as stress and urbanicity, but nutrition—in particular dietary deficiency of omega-3 polyunsaturated fatty acids (n-3 PUFAs)—has increasingly been implicated in the symptomatic onset of schizophrenia and mood disorders, which typically occurs during adolescence to early adulthood. Thus, adolescence might be the critical age range for the negative impact of diet as an environmental insult.

Methods

A rat model involving consecutive generations of n-3 PUFA deficiency was developed on the basis of the assumption that dietary trends toward decreased consumption of these fats began 4–5 decades ago when the parents of current adolescents were born. Behavioral performance in a wide range of tasks as well as markers of dopamine-related neurotransmission was compared in adolescents and adults fed n-3 PUFA adequate and deficient diets.

Results

In adolescents, dietary n-3 PUFA deficiency across consecutive generations produced a modality-selective and task-dependent impairment in cognitive and motivated behavior distinct from the deficits observed in adults. Although this dietary deficiency affected expression of dopamine-related proteins in both age groups in adolescents but not adults, there was an increase in tyrosine hydroxylase expression that was selective to the dorsal striatum.

Conclusions

These data support a nutritional contribution to optimal cognitive and affective functioning in adolescents. Furthermore, they suggest that n-3 PUFA deficiency disrupts adolescent behaviors through enhanced dorsal striatal dopamine availability.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 38839
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 31 Juil 2013 17:02

Traduction de l'étude : :wink:

Le comportement des adolescents et la disponibilité de la dopamine sont particulièrement sensibles à une carence en acide gras oméga-3.
Corina O. Bondi Biological Psychiatry 2013


Comprendre la nature des facteurs environnementaux qui contribuent à la bonne santé comportementale est essentiel dans une stratégie nutritionnelle de prévention efficace, chez des personnes âgées de troubles psychiatriques. Ces facteurs sont généralement de nature expérimentale, comme le stress et la vie urbaine, mais la carence alimentaire en oméga-3, est de plus en plus mis en cause dans l’apparition de la schizophrénie ainsi que des troubles de l’humeur. Cela apparait généralement à l’adolescence et à l’âge adulte. L’adolescence pourrait être l’âge critique, qui subit de manière négative les facteurs environnementaux.

Méthodes

Chez les rats, une carence en oméga-3 existante sur plusieurs générations, suspectée par une diminution de la consommation de graisses débutée il y a 4-5 ans, lorsque les parents des adolescents actuels sont nés. Le niveau de performance et les marqueurs de la neurotransmission dopaminergique a été comparée chez des adolescents et des adultes nourris en oméga-3 de manière adéquat et de manière déficiente.

Résultats.
Chez les adolescents, une carence en oméga-3 à travers des générations sucessives, a produit une dépréciation de la modalité sélective et du comportement cognitif et un déficit de la motivation observés chez les adultes.
Bien que cette carence alimentaire affecte l’expression des protéines liées à la dopamine dans les deux groupes d'âge, chez les adolescents, mais pas pour les adultes, il ya eu une augmentation de l'expression de la tyrosine hydroxylase qui est sélective pour le striatum dorsal.

Conclusions
Ces données appuient l’effet d’un apport nutritionnel optimal sur le comportement cognitif et du fonctionnement affectif chez les adolescents. En outre, ils suggèrent que la carence en oméga-3 perturbe le comportement des adolescents par une meilleure disponibilité de la dopamine de la striatum dorsale.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 3836
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus

Messagepar Schwarzy du dimanche » 31 Juil 2013 20:04

Quand on voit l'alimentation des jeunes aujourd'hui, cela ne me surprend guère. Entre le Mc Do, les grignotages riches en graisses saturées, hydrogénées, trans, glucides à IG très hauts et j'en passe, c'est même étonnant qu'il n'y en ait pas plus qui souffrent de problèmes cardiaques. Jusqu'au jour où le corps vieillit, du moins.
Schwarzy du dimanche
 
Messages: 23
Inscription: 17 Mar 2011 20:15
Localisation: Ma salle de muscu


Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités