Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

Les déficits hivernaux de vitamine D sont nombreux

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Les déficits hivernaux de vitamine D sont nombreux

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 15 Nov 2018 19:02

Influence de la supplémentation en vitamine D par la lumière solaire ou orale D3 sur la performance physique
CARSWELL, ALEXANDER T. Médecine et science dans les sports et l'exercice: Décembre 2018 - Volume 50 - Numéro 12 - p 2555–2564


Objectif Déterminer la relation entre le statut en vitamine D et la performance physique dans une vaste étude de cohorte prospective portant sur de jeunes hommes et de jeunes femmes au fil des saisons (étude 1). Puis, dans le cadre d’un essai randomisé contrôlé par placebo, nous avons examiné les effets de la suffisance en vitamine D sur l’activité physique (taux sérique de 25 (OH) D ≥ 50 nmol·L −1 ) en comparant de manière sûre les effets bénéfiques de la lumière du soleil et de la bouche. supplémentation en vitamine D 3 en hiver (étude 2).

Méthodes Dans l'étude 1, nous avons déterminé le lien 25 (OH) D avec la performance à l'exercice chez 967 recrues de l'armée. Dans la deuxième étude, 137 hommes ont reçu soit un placebo, soit une exposition à la lumière du soleil simulée (1,3 × dose érythémale standard en t-shirt et short, trois fois par semaine pendant 4 semaines, puis une fois par semaine pendant 8 semaines), soit de la vitamine D 3 par voie orale (1 000 UI). d -1 pour 4 semaines, puis 400 UI · d -1 pour 8 semaines). Nous avons mesuré le sérum 25 (OH) D par spectrométrie de masse en tandem et endurance , par force et puissance, par chromatographie en phase liquide à haute pression, sur une distance de 1,5 mile, une portance dynamique maximale et un saut vertical.

Résultats Dans la première étude, seuls 9% des hommes et 36% des femmes avaient suffisamment de vitamine D en hiver. Après contrôle de la composition corporelle, du tabagisme et de la saison, 25 (OH) D était positivement associé à la performance d' endurance ( P ≤ 0,01, Δ R 2 = 0,03–0,06, petites tailles d'effet f2 ): la durée de course de 1,5 mile était d'environ un demi seconde plus rapide pour chaque augmentation de 1 nmol·L -1 de 25 (OH) D. Aucun effet significatif sur la force ou la puissance n’est apparu ( P > 0,05). Dans l'étude 2, lumière du soleil simulée et vitamine D 3 orale les suppléments ont eu une efficacité similaire pour atteindre la quasi-totalité en vitamine D (97%); toutefois, cela n’a pas amélioré la performance physique ( P > 0,05).

Conclusions Le statut en vitamine D était associé à la performance d' endurance mais pas à la force ni à la puissance dans une étude de cohorte prospective. Obtenir un apport suffisant en vitamine D par le biais d'une supplémentation en vitamine D 3 orale ou simulée, sans danger pour le soleil, n'a pas amélioré les performances physiques dans un essai contrôlé randomisé.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 38796
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités