Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

Les fibres pour l'efficacité des régimes contre le diabète?

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Les fibres pour l'efficacité des régimes contre le diabète?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 26 Mar 2019 13:28

L'augmentation de l'apport en fibres prédit la diminution de l'hyperinsulinémie induite par le glucose en deuxième phase à la suite d'un régime hypocalorique chez les sujets obèses
V. Provost j.numecd.2019.01.014

Points forts
• Nous avons exploré le métabolisme de l'insuline chez les sujets en surpoids / obèses après un régime hypocalorique.
• Une consommation accrue de fibres est liée à une hyperinsulinémie induite par le glucose à la deuxième phase inférieure .
• Il n'était pas associé à la sécrétion de peptide C, ce qui suggère une clairance plus rapide de l'insuline.
• Cette association était indépendante du sexe, de l'adiposité et de l'apport énergétique.
• Son association avec la sensibilité à l'insuline a été éliminée après un ajustement similaire.

Contexte et objectifs
Une consommation accrue de fibres est associée à une augmentation de la sensibilité à l'insuline (IS) et à une réduction de la sécrétion d'insuline induite par le glucose (GIIS) au cours de régimes isocaloriques; Cependant, son rôle dans les régimes hypocaloriques n'est pas clair. Nous avons examiné si l'augmentation de l'apport en fibres prédit l'amélioration de IS et GIIS après un régime hypocalorique.

Méthodes et résultats
Il s'agit d'une analyse post-hoc de 55 sujets adultes (IMC> 27 kg / m 2 ) ayant terminé un régime hypocalorique de 6 mois (-500 kcal / jour). L'apport alimentaire a été évalué en utilisant des registres de nourriture de 3 jours au début et après l'intervention. Nous avons évalué les sécrétions d'insuline induite par le glucose et de peptide C en tant qu'ASC de l'insuline plasmatique et du peptide C lors de tests de tolérance au glucose intraveineux (IVGTT) et d'IS par le biais de clamps hyperinsulinémiques-euglycémiques. L'analyse des données a utilisé des modèles de régression et une analyse de variance RM à deux voies. Le pourcentage de changement dans l'apport en fibres après l'intervention était associé positivement au clamp IS (r = 0,30) et négativement au% de changement de la variation totale (r = -0,37) et de la deuxième phase de GIIS IVGTT (r = -0,44), mais pas à la sécrétion de peptide C . Il est resté associé à la deuxième plus bassephase GIIS IVGTT après ajustement pour le sexe et le pourcentage de changement de l'IMC et de l'apport énergétique, indépendamment des autres macronutriments. Les sujets qui ont augmenté leur apport en fibres (à 28,7 ± 9,0 g / jour) ont présenté une diminution plus importante de la sécrétion de GIIS IVGTT à la deuxième phase , et non la sécrétion du peptide C, indépendamment du sexe ou de l’adiposité ou de l’apport énergétique, par rapport aux sujets ayant diminué 20,0 ± 6,8 g / jour).

Conclusion
Une consommation accrue de fibres est un facteur prédictif indépendant de l'hyperinsulinémie induite par le glucose à la 2 ème phase après un régime hypocalorique. Il n'était pas associé au peptide C plasmatique, ce qui suggère un rôle dans la clairance de l'insuline plus rapide, mais plutôt une réduction de la sécrétion d'insuline. Promouvoir un apport élevé en fibres peut augmenter l'efficacité des régimes hypocaloriques dans la prévention du diabète de type 2.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 38498
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités