Retour haut de page

Retourner vers Forum Nutrimuscle : Informations sur la nutrition musculaire pour la musculation.


Les glucides avant le cardio bloquent la perte de gras



Nutrimuscle-Conseils Avatar de l’utilisateur
Forum Admin

Messages: 35674

Feeding influences adipose tissue responses to exercise in overweight men
Yung-Chih Chen American Journal of Physiology - Endocrinology and Metabolism Published 7 July 2017 Vol. 313 no. 1, E84-E93

Feeding profoundly affects metabolic responses to exercise in various tissues, but the effect of feeding status on human adipose tissue responses to exercise has never been studied. Ten healthy overweight men aged 26 ± 5 yr (mean ± SD) with a waist circumference of 105 ± 10 cm walked at 60% of maximum oxygen uptake under either fasted or fed conditions in a randomized, counterbalanced design.

Feeding comprised 648 ± 115 kcal 2 h before exercise. Blood samples were collected at regular intervals to examine changes in metabolic parameters and adipokine concentrations. Adipose tissue samples were obtained at baseline and 1 h after exercise to examine changes in adipose tissue mRNA expression and secretion of selected adipokines ex vivo. Adipose tissue mRNA expression of pyruvate dehydrogenase kinase isozyme 4 (PDK4), adipose triglyceride lipase, hormone-sensitive lipase (HSL), fatty acid translocase/CD36, glucose transporter type 4 (GLUT4), and insulin receptor substrate 2 (IRS2) in response to exercise were lower in fed compared with fasted conditions (all P ≤ 0.05). Postexercise adipose IRS2 protein was affected by feeding (P ≤ 0.05), but Akt2, AMPK, IRS1, GLUT4, PDK4, and HSL protein levels were not different. Feeding status did not impact serum and ex vivo adipose secretion of IL-6, leptin, or adiponectin in response to exercise.

This is the first study to show that feeding before acute exercise affects postexercise adipose tissue gene expression, and we propose that feeding is likely to blunt long-term adipose tissue adaptation to regular exercise.


Messages: 3750
Localisation: Athus
Traduction de l’étude :wink:

L'alimentation influence les réponses des tissus adipeux lors de l'exercice chez les hommes en surpoids
Yung-Chih Chen Journal américain de physiologie - Endocrinologie et métabolisme Publié le 7 juillet 2017 Vol. 313 no. 1, E84-E93

L'alimentation affecte profondément les réactions métaboliques lors de l'exercice dans divers tissus, mais l'effet de l'alimentation sur les réponses des tissus adipeux lors de l'exercice n'a jamais été étudié. 10 hommes en surpoids en bonne santé âgés de 26 ± 5 ans (moyenne ± DE) avec une circonférence de la taille de 105 ± 10 cm ont effectué 60% de l'absorption maximale d'oxygène dans des conditions à jeûne ou avec unealimentation dans un modèle randomisé et contrebalancé.

L'alimentation comprenait 648 ± 115 kcal 2 h avant l'exercice. Des échantillons de sang ont été prélevés à intervalles réguliers pour examiner les changements dans les paramètres métaboliques et les concentrations d'adipokine. Des échantillons de tissus adipeux ont été obtenus à la ligne de base et 1 heure après l'exercice pour examiner les changements dans l'expression de l'ARNm du tissu adipeux et la sécrétion d'adipokines ex vivo. L'expression de l'ARNm du tissu adipeux de l'isozyme 4 de la pyruvate déshydrogénase kinase (PDK4), de la lipase des triglycérides adipeux, de la lipase sensible aux hormones (HSL), de la translocase d'acide gras / CD36, du transporteur de glucose de type 4 (GLUT4) et du substrat de récepteur à l'insuline 2 (IRS2) en réponse L'exercice était plus faible avec l'alimentation par rapport aux conditions à jeûne (tous P ≤ 0,05). La protéine adipose IRS2 de Postexercise a été affectée par l'alimentation (P ≤ 0,05), mais les niveaux de protéines Akt2, AMPK, IRS1, GLUT4, PDK4 et HSL n'étaient pas différents. L'état d'alimentation n'a pas eu d'incidence sur la sécrétion adipeuse sérique et ex vivo d'IL-6, de leptine ou d'adiponectine en réponse à l'exercice.

Il s'agit de la première étude à montrer que l'alimentation avant l'exercice aiguë affecte l'expression du gène du tissu adipeux post-exercice, et nous proposons que l'alimentation soit susceptible d'une adaptation à l'usage du tissu adipeux à long terme lors d’un exercice régulier.
.


Retourner vers Forum Nutrimuscle : Informations sur la nutrition musculaire pour la musculation.