Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

Les glucides réduisent la perméabilité intestinale

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Les glucides réduisent la perméabilité intestinale

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 6 Aoû 2017 14:13

Les glucides réduisent la perméabilité intestinale induite par l’exercice

Carbohydrate and protein intake during exertional-heat stress ameliorates intestinal epithelial injury and small intestine permeability.
Rhiannon M.J Physiologie appliquée, nutrition et métabolisme Reçu juin 08, 2017.


Exertional-heat stress (EHS) disturbs the integrity of the gastrointestinal tract leading to endotoxaemia and cytokinaemia, which have symptomatic and health implications. This study aimed to determine the effects of carbohydrate and protein intake during EHS on gastrointestinal integrity, symptoms and systemic responses. Methods: Eleven (male n=6, female n=5) endurance runners completed 2h running at 60% V̇O2max in 35°C ambient temperature on three occasions in randomised order, consuming water (WATER) or 15g glucose (GLUC) or energy-matched whey protein hydrolysate (WPH) before and every 20min during EHS.

Rectal temperature and gastrointestinal symptoms were recorded every 10min during EHS. Blood was collected pre- and post-EHS, and during recovery to determine plasma concentrations of intestinal fatty-acid binding protein (I-FABP) as a marker of intestinal epithelial injury, cortisol, endotoxin, and inflammatory cytokines. Urinary lactulose:L-rhamnose was used to measure small intestine permeability. Results: Compared to WATER, GLUC and WPH ameliorated EHS-associated intestinal epithelial injury (I-FABP: 897±478pg·ml-1 vs. 123±197pg·ml-1 and 82±156pg·ml-1, respectively, p<0.001) and small intestine permeability (lactulose:L-rhamnose ratio 0.034±0.014 vs. 0.017±0.005 and 0.008±0.002, respectively, p=0.001). Endotoxaemia was observed post-EHS in all trials (10.2pg·ml-1, p=0.001). Post-EHS anti-endotoxin antibodies were higher (p<0.01) and cortisol and IL-6 lower (p<0.05) on GLUC than WATER only.

Total and upper-gastrointestinal symptoms were greater on WPH, compared to GLUC and WATER (p<0.05), in response to EHS.

Conclusion: Carbohydrate and protein intake during EHS ameliorates intestinal injury and permeability. Carbohydrate also supports endotoxin clearance and reduces stress markers, while protein appears to increase gastrointestinal symptoms. Suggesting carbohydrate is a more appropriate option.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 38837
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Les glucides réduisent la perméabilité intestinale

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 7 Aoû 2017 13:58

Traduction de l’étude :wink:

L'apport en glucides et en protéines pendant un stress lors d’un effort en pleine chaleur améliorent la lésion épithéliale intestinale et la perméabilité intestinale.
Rhiannon M.J Physiologie appliquée, nutrition et métabolisme Reçu juin 08, 2017.


Le stress émotionnel (EHS) perturbe l'intégrité du tractus gastro-intestinal menant à l'endotoxémie et à la cytokinémie, qui ont des conséquences symptomatiques et sanitaires. Cette étude visait à déterminer les effets de l'apport en glucides et en protéines pendant l'EHS sur l'intégrité gastro-intestinale, les symptômes et les réponses systémiques. Méthodes: 11 (mâle n = 6, femelle n = 5), les coureurs d'endurance ont terminé 2 heures à 60% de V̇O2max dans une température ambiante de 35 ° C à trois reprises dans un ordre aléatoire, en consommant de l'eau (EAU) ou 15 g de glucose (GLUC) Hydrolysat de whey protéines correspondant (WPH) avant et toutes les 20 minutes pendant l'EHS.

La température rectale et les symptômes gastro-intestinaux ont été enregistrés toutes les 10min pendant l'EHS. Le sang a été recueilli avant et après l'EHS et pendant le rétablissement pour déterminer les concentrations plasmatiques de la protéine intestinale de liaison aux acides gras (I-FABP) comme marqueur de la lésion épithéliale intestinale, du cortisol, de l'endotoxine et des cytokines inflammatoires. Le Lactulose urinaire: Le L-Rhamnose a été utilisé pour mesurer la perméabilité à l'intestin grêle. Résultats: Par rapport à l'EAU, GLUC et WPH ont amélioré la lésion épithéliale intestinale associée à l'EHS (I-FABP: 897 ± 478pg · ml-1 contre 123 ± 197pg · ml-1 et 82 ± 156pg · ml-1, respectivement p < 0,001) et la perméabilité à l'intestin grêle (taux de lactulose: L-Rhamnose 0,034 ± 0,014 contre 0,017 ± 0,005 et 0,008 ± 0,002, respectivement, p = 0,001). Une endotoxémie a été observée après l'EHS dans tous les essais (10,2 pg · ml-1, p = 0,001). Les anticorps anti-endotoxines post-EHS étaient plus élevés (p <0,01) et cortisol et IL-6 inférieurs (p <0,05) sur GLUC que l'EAU uniquement.

Les symptômes gastro-intestinaux supérieurs et supérieurs étaient supérieurs à la WPH, par rapport au GLUC et à l'EAU (p <0,05), en réponse à l'EHS.

Conclusion: L'apport en glucides et en protéines pendant l'effort réduit les lésions et la perméabilité intestinales. Les glucides soutiennent également la clairance de l'endotoxine et réduisent les marqueurs de stress, alors que la protéine semble augmenter les symptômes gastro-intestinaux. Suggérer des glucides est une option la plus appropriée.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 3836
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus


Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité