Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

Les oméga 3 aident les sportifs à récupérer

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Les oméga 3 aident les sportifs à récupérer

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 17 Sep 2018 16:33

L'ajout d'acides gras oméga-3 à un supplément à base de protéines pendant l'entraînement pré-saison entraîne une réduction des douleurs musculaires et un meilleur maintien de la puissance explosive chez les joueurs professionnels de rugby
European Journal of Sport Science Volume 18, 2018 - Numéro 10 Katherine Elizabeth Black

Les preuves suggèrent que la supplémentation en acides gras oméga-3 pourrait réduire les douleurs musculaires et maintenir la fonction musculaire à la suite de lésions musculaires induites par l'exercice excentrique. Le but de cette étude de terrain appliquée était d'étudier l'efficacité de la consommation d'un supplément à base de protéines contenant 1546 mg d'acide gras polyinsaturé oméga-3 (AGPI) (551 mg d'acide eicosapentaénoïque (EPA) et 551 mg d'acide docosahexaénoïque (DHA)) deux fois. Daily (FO) comparé à un placebo à base de protéines (P) sur les douleurs musculaires, les sauts de contre-mouvement (CMJ) et le bien-être psychologique chez 20 joueurs professionnels de rugby pendant 5 semaines d'entraînement pré-saison.

Les joueurs ont rempli une échelle de douleur de 5 points Likert avec 5 indiquant «pas de douleur» et un questionnaire évaluant la fatigue, le sommeil, le stress et l'humeur chaque matin de l'entraînement. De plus, ils ont effectué des tests CMJ une ou deux fois par semaine. Les données ont été analysées à l'aide de statistiques déductives fondées sur l'ampleur et sont présentées sous forme de pourcentage bénéfique / trivial / nocif. Au 35ème jour, il y avait un effet bénéfique probable (différence moyenne standardisée (DMS)) de (0,75, moyenne / néfaste / nocif: 94/5/1) versus P sur la modification des douleurs musculaires inférieures par rapport à jour 0 (FO: -3,8 ± 21,7%; P: -19,4 ± 11,2%).

Il y avait un effet bénéfique probable (92/7/0) modéré (SMD: 0,60) de FO versus P sur la performance de la CMJ (changement de la ligne de base au jour 35, FO: +4,6 ± 5,9%; P: -3,4 ± 8,6% ). A partir du jour 20, un effet bénéfique modéré des FO sur la fatigue a été observé.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 38838
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot] et 0 invités
cron