Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

Les oméga-3 contre le gras et l'inflammation?

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Les oméga-3 contre le gras et l'inflammation?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 1 Fév 2019 23:23

Oméga-3 acides gras polyinsaturés atténuent l' activation inflammatoire et de modifier la différenciation en adipocytes humains
Jane F Ferguson Journal de la biochimie nutritionnelle Volume 64 , février 2019 , pages 45-49


Contexte: Des acides gras polyinsaturés oméga-3, en particulier l'acide eicosapentaénoïque (EPA) et l'acide docosahexaénoïque (DHA) dérivés de l' huile de poisson , ont été proposés comme agents de résolution de l'inflammation par leurs effets sur le tissu adipeux .

Objectif: Nous avons proposé de déterminer les effets de l’EPA et du DHA sur la différenciation des adipocytes humains et l’activation inflammatoire in vitro .

Méthodes: Des adipocytes sous-cutanés humains primaires de sujets maigres et obèses ont été traités avec 100 µM d'EPA et / ou de DHA tout au long de la différenciation (études de différenciation) ou pendant 72 h après la différenciation (études inflammatoires). THP-1 monocytesont été ajoutés aux puits d'adipocytes pour des expériences de co-culture . Les explants adipeux sous-cutanés et viscéraux de sujets obèses ont été traités pendant 72 h avec de l'EPA et du DHA. La coloration à l'huile rouge O a été réalisée sur des cellules vivantes. Les cellules ont été collectées pour l' analyse de l' ARNm par réaction en chaîne de la polymérase quantitative, et les milieux ont été collectés pour la quantification des protéines par dosage d'immunosorbant lié à une enzyme .

Résultats: Incubation avec une réponse inflammatoire atténuée par l'EPA et / ou le DHA avec la co-culture de lipopolysaccharide (LPS) et de monocytes avec réduction de l'expression de l'ARNm post-LPS et des taux de protéines de IL6, CCL2 et CX3CL1.. L'expression des gènes inflammatoires était également réduite dans la réponse inflammatoire endogène chez les personnes obèses graisseuses. Le DHA et l'EPA ont tous deux réduit la formation de gouttelettes lipidiques et l'expression des gènes lipogènes sans altération de l'expression des gènes adipogènes ni de la sécrétion d' adiponectine .

Conclusions:EPA et DHA atténuent l'activation inflammatoire des adipocytes humains in vitro et réduisent la lipogenèse .
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 38839
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot] et 2 invités