Retour haut de page

Retourner vers Forum Nutrimuscle : Informations sur la nutrition musculaire pour la musculation.


Les produits laitiers; bons pour la santé des seniors



Nutrimuscle-Conseils Avatar de l’utilisateur
Forum Admin

Messages: 35674

Milk and Dairy Consumption and Risk of Dementia in an Elderly Japanese Population: The Hisayama Study

Mio Ozawa Journal of the American Geriatrics Society Cover image for Vol. 62 Issue 6

Objectives

To determine the effect of milk and dairy intake on the development of all-cause dementia and its subtypes in an elderly Japanese population.
Design

Prospective cohort study.
Setting

The Hisayama Study, Japan.
Participants

Individuals aged 60 and older without dementia (N = 1,081).
Measurements

Milk and dairy intake was estimated using a 70-item semiquantitative food frequency questionnaire grouped into quartiles. The risk estimates of milk and dairy intake on the development of all-cause dementia, Alzheimer's disease (AD), and vascular dementia (VaD) were computed using a Cox proportional hazards model.

Results

Over 17 years of follow-up, 303 subjects developed all-cause dementia; 166 had AD, and 98 had VaD. The age- and sex-adjusted incidence of all-cause dementia, AD, and VaD significantly decreased as milk and dairy intake level increased (P for trend = .03 for all-cause dementia, .04 for AD, .01 for VaD). After adjusting for potential confounders, the linear relationship between milk and dairy intake and development of AD remained significant (P for trend = .03), whereas the relationships with all-cause dementia and VaD were not significant. The risk of AD was significantly lower in the second, third, and fourth quartiles of milk and dairy intake than in the first quartile.

Conclusion

Greater milk and dairy intake reduced the risk of dementia, especially AD, in the general Japanese population.


Messages: 5336
Localisation: World Gym
La vague des anti lait est apparue aux USA puis en Europe

C'est une problématique des pays riches qui a à sa disposition une grande variété d'aliments

Le sujet n'est pas discuté dans le reste de la planète où le rapport avec l'alimentation est forcément différent

younesb

C'est vrai. Le problème est que les produits laitiers contiennent des protéines, que tu trouves dans d'autre aliments (et qui ne perturbent pas la perméabilité intestinale, ce qui est le cas de la caséine), des glucides, que tu trouves dans d'autres aliments (et qui ne posent pas de problèmes comme le lactose), des lipides, que tu trouves dans d'autres aliments (et qui sont d'une qualité médiocre : acide gras saturé).

C'est vrai qu'il y a une progression des "anti-lait", certes, mais si on regarde de près, c'est un aliment assez "bidon".


Messages: 3750
Localisation: Athus
Traduction de l’étude : :wink:
La consommation du lait et des produits laitiers et le risque de démence dans une population japonaise âgée : L'étude Hisayama
Mio Ozawa Journal de la Société américaine de gériatrie image de couverture pour vol. 62 Numéro 6

Objectifs
Afin de déterminer l’effet de la consommation du lait et des produits laitiers sur le développement de la démence dans une population japonaise composée de personnes âgées.

Conception
Étude de cohorte prospective.

Cadre de l’étude
L'étude Hisayama, Japon.

Les participants
Les personnes âgées de 60 ans et plus, sans démence (N = 1 081).

Mesures
L’apport de lait et de produits laitiers a été estimé à l’aide de 70 points de fréquence alimentaires regroupés en quartiles. Les estimations des risques liés à la consommation du lait et des produits laitiers sur la démence, maladie d’Alzheimer (MA) et la démence vasculaire (DV) ont été calculées en utilisant un modèle de Cox à risques proportionnels.

Résultats
Après 17 ans de suivi, 303 sujets ont toutes causes de démence ; 166 eu AD, et 98 avaient DV. L'âge et l'incidence de toutes causes de démence, AD, et la démence vasculaire sexe ajusté a diminué de façon significative quant le niveau de consommation du lait et en produits laitiers a augmenté (p pour la tendance = 0,03 pour toutes causes de démence, 0,04 pour AD, 0,01 pour la démence vasculaire) . Après ajustement pour les facteurs confondants potentiels, la relation linéaire entre la consommation de lait et le développement de la MA est restée significative (p pour la tendance = 0,03), tandis que les relations avec toutes causes de démence et la démence vasculaire ne sont pas significatives. Le risque de MA était significativement plus faible dans les deuxième, troisième et quatrième quartiles de consommation de lait par rapport au premier quartile.

Conclusion
La consommation de lait réduit le risque de démence en particulier, dans une population japonaise.


Retourner vers Forum Nutrimuscle : Informations sur la nutrition musculaire pour la musculation.