Retour haut de page

Retourner vers Forum Nutrimuscle : Informations sur la nutrition musculaire pour la musculation.


Nourrissons nourris au lait Vs soja: les effets?



Nutrimuscle-Conseils Avatar de l’utilisateur
Forum Admin

Messages: 35094

Une étude longitudinale des tissus sensibles aux œstrogènes et des concentrations d'hormones chez les nourrissons nourris au lait de soja
Margaret A Adgent Le Journal d'Endocrinologie Clinique & Métabolisme , jc.2017-02249,

Objectif
Les produits chimiques à activité hormonale, tels que les isoflavones œstrogéniques, peuvent perturber le développement humain. Les nourrissons exclusivement nourris avec des préparations à base de soja sont fortement exposés aux isoflavones, mais leurs réponses physiologiques restent non caractérisées. Ici, nous comparons le développement postnatal sensible aux œstrogènes chez les nourrissons nourris exclusivement de préparations à base de soja, de lait de vache et de lait maternel.

Méthodes
Nous avons recruté 410 nourrissons nés dans les hôpitaux de la région de Philadelphie, 2010-2013; 283 nourrissons ont reçu exclusivement des préparations à base de soja (n = 102), de lait de vache (n = 111) ou de lait maternel (n = 70) pendant toute l'étude (naissance à 28 [garçons] ou 36 [filles] semaines). Nous avons mesuré à plusieurs reprises l'indice de maturation (MI) dans les cellules épithéliales vaginales et urétrales en utilisant des méthodes cytologiques standard, le volume utérin et le diamètre du sein en utilisant des ultrasons, l'estradiol sérique et, chez les filles, l'hormone folliculostimulante. Nous avons estimé l'IM, la croissance des organes et les trajectoires hormonales par régime en utilisant des splines de régression à effets mixtes.

Résultats
Les données démographiques maternelles ne différaient pas entre les nourrissons nourris au lait de vache et ceux nourris au soja, mais différaient entre les nourrissons nourris au lait maternisé et ceux nourris au lait maternel. L'IM des cellules vaginales était plus élevé (p = 0,01) et le volume de l'utérus diminuait plus lentement (p = 0,01) chez les filles nourries au soja par rapport aux filles nourries au lait de vache; cependant, leurs trajectoires du diamètre du bourgeon du sein et des concentrations d'hormones ne différaient pas. Nous n'avons observé aucune différence significative entre les garçons nourris avec des préparations à base de lait de vache et les préparations à base de soja; l'estradiol n'était pas détectable. Les bébés nourris au lait maternel différaient des nourrissons nourris avec des préparations à base de soja dans l'IM des cellules vaginales, le volume de l'utérus, l'œstradiol des filles et les trajectoires du diamètre des bourgeons du sein chez les garçons.

Conclusions
Comparativement aux jeunes filles nourries au lait de vache, les filles nourries au lait de soja ont démontré des trajectoires de développement au niveau des tissus et des organes correspondant à la réponse à une exposition exogène aux œstrogènes. Des études supplémentaires sont nécessaires pour évaluer davantage les effets du soja sur le développement de l'enfant.


Messages: 161
Localisation: Belgique
Je me souviens d'une prof d'unif qui donnait cours d'endocrinologie appliquée aux systèmes reproducteurs qui disait que ça revenait à l'identique au niveau des concentrations hormonales que de donner des pilules contraceptives aux bébés. Elle y allait peut être un peu fort, mais l'idée était là...


Retourner vers Forum Nutrimuscle : Informations sur la nutrition musculaire pour la musculation.