Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

Plus d'oméga 3 = meilleure longévité

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Plus d'oméga 3 = meilleure longévité

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 10 Déc 2016 20:07

Plasma eicosapentaenoic acid is negatively associated with all-cause mortality among men and women in a population-based prospective study
Kyoko Miura Nutrition Research Volume 36, Issue 11, November 2016, Pages 1202–1209


Omega-3 polyunsaturated fatty acids (PUFAs) have anti-inflammatory properties, whereas omega-6 PUFAs appear to have proinflammatory properties. We aimed to assess plasma omega-3 and omega-6 PUFA status in relation to all-cause mortality in an Australian community–based study. We hypothesized that omega-3 PUFA would be inversely associated, and omega-6 PUFA positively associated with all-cause mortality. Plasma phospholipid omega-3 (eicosapentaenoic acid [EPA], docosapentaenoic acid [DPA], docosahexaenoic acid, α-linolenic acid, and total) and omega-6 PUFAs (linoleic acid, arachidonic acid, and total) were measured among 1008 adults (44% men) in 1996. Plasma PUFA composition was quantified using gas chromatography. During 17-year follow-up, 98 men and 81 women died.

After adjustment for potential confounding factors, plasma EPA was inversely associated with all-cause mortality overall (adjusted hazard ratio [HR] per 1-SD increase, 0.81; 95% confidence interval [CI], 0.68-0.95), in men (HR, 0.78; 95% CI, 0.62-0.98), and in women (HR, 0.78; 95% CI, 0.65-0.94), separately. Inverse associations with mortality among men were also seen for DPA (HR, 0.76; 95% CI, 0.60-0.97) and α-linolenic acid (HR, 0.73; 95% CI, 0.57-0.94). No omega-6 PUFAs were significantly associated with mortality.

Our findings of reduced all-cause mortality in men and women who have high EPA in plasma, and in men with high plasma DPA and α-linolenic acid, partially support our hypothesis that omega-3 PUFAs help reduce mortality but provide no evidence that omega-6 PUFAs may increase mortality.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 38839
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Plus d'oméga 3 = meilleure longévité

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 12 Déc 2016 17:33

Traduction de l’étude :wink:

L'acide eicosapentaénoïque plasmatique est associé négativement à la mortalité toutes causes confondues chez des hommes et des femmes dans une étude prospective basée sur la population
Kyoko Miura Nutrition Research Volume 36, numéro 11, novembre 2016, Pages 1202-1209


Les acides gras polynsaturés oméga-3 (PUFA) ont des propriétés anti-inflammatoires, alors que les AGPI oméga-6 semblent avoir des propriétés pro-inflammatoires. Nous avons cherché à évaluer l'état plasmatique des acides gras polyinsaturés oméga-3 et oméga-6 par rapport à la mortalité toutes causes confondues dans une étude communautaire australienne. Nous avons émis l'hypothèse que les AGPI oméga-3 seraient inversement associés et que les AGPI oméga-6 seraient positivement associés à la mortalité toutes causes confondues. On a mesuré le phospholipide plasmatique des omega-3 (acide eicosapentaénoïque [EPA], acide docosapentaénoïque [DPA], acide docosahexaénoïque, acide α-linolénique et total) et les AGPI oméga-6 (acide linoléique, acide arachidonique et total) chez 1008 adultes 44% d'hommes) en 1996. La composition des PUFA plasmatiques a été quantifiée par Chromatographie en phase gazeuse. Au cours d'un suivi de 17 ans, 98 hommes et 81 femmes sont décédés.

Après l'ajustement pour les facteurs de confusion potentiels, l'EPA plasmatique a été inversement associé à la mortalité toutes causes confondues (rapport de risque ajusté [HR] par 1-écart type, 0,81; intervalle de confiance à 95% [IC], 0,68-0,95) chez les hommes , 0,78; IC à 95%, 0,62 à 0,98), et chez les femmes (HR, 0,78; IC à 95%, 0,65-0,94), séparément. Les associations inverses avec la mortalité chez les hommes ont également été observées pour le DPA (HR, 0,76; IC à 95%, 0,60-0,97) et l'acide α-linolénique (HR, 0,73; IC à 95%: 0,57-0,94). Aucun AGPI oméga-6 n'était significativement associé à la mortalité.

Les résultats de la réduction de la mortalité toutes causes confondues chez les hommes et les femmes qui ont un APE élevé plasmatique et chez les hommes ayant un DPA plasmatique élevé et un acide α-linolénique appuient partiellement notre hypothèse selon laquelle les AGPI oméga 3 contribuent à réduire la mortalité, Les AGPI peuvent augmenter la mortalité.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 3836
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus


Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités