Retour haut de page

Retourner vers Forum Nutrimuscle : Informations sur la nutrition musculaire pour la musculation.


Plus de protéines animales = plus de muscle



Nutrimuscle-Conseils Avatar de l’utilisateur
Forum Admin

Messages: 34298

Les protéines végétales n'apportent pas de bénéfice musculaire

Higher Protein Intake Is Associated with Higher Lean Mass and Quadriceps Muscle Strength in Adult Men and Women
Shivani Sahni J Nutr 2015

Background: The impact of dietary protein intake on lower extremity lean mass and strength in community-dwelling adult Americans is not fully understood.

Objectives: The objective was to determine the associations between total protein (TP), animal protein (AP), and plant protein (PP) intakes and lean mass of the legs and quadriceps muscle strength. We further examined whether the associations with quadriceps strength may be explained by lean mass of the legs.

Methods: This cross-sectional study included men (n = 1166) and women (n = 1509) from the Framingham Offspring Cohort in Massachusetts. Protein intake in grams per day was measured in either 1995–1998 or 1998–2001. Leg lean mass and isometric quadriceps strength, both in kilograms, were measured in 1996–2001. Multilinear regression models estimated adjusted least squares means of each of the muscle measures by quartile categories of protein intake, adjusting for relevant confounders and covariates.

Results: Mean age was 59 ± 9 y (range: 29–86 y) and TP intake was 80 ± 27 g/d in men and 76 ± 26 g/d in women. In men and women, leg lean mass was higher in participants in the highest quartiles of TP and AP intake compared with those in the lowest quartiles of intake [least squares means (kg): TP—17.6 vs. 17.1 in men, P-trend: 0.005, and 11.7 vs. 11.4 in women, P-trend: 0.006; AP—17.6 vs. 17.1 in men, P-trend: 0.002, and 11.7 vs. 11.4 in women, P-trend: 0.003]. PP intake was not associated with lean mass in either sex.

In men and women, quadriceps strength was higher in participants in the highest quartile of PP intake compared with those in the lowest quartile [least squares means (kg): 22.9 vs. 21.7 in men, P-trend: 0.01, and 19.0 vs. 18.2 in women, P-trend: 0.01]; this association was no longer significant after adjustment for fruit and vegetable intake (P-trend: 0.06 in men and 0.10 in women). Although no significant association was observed for AP intake in either sex, nonsignificant protective trends were observed for TP intake (P-trend: 0.08 in men and 0.10 in women).

Conclusions: Our findings suggest that maintaining adequate protein intake with age may help preserve muscle mass and strength in adult men and women. Dietary protein types may differentially affect muscle mass and strength. Whether PP is a marker of dietary quality or has a direct effect on muscle strength (independent of lean mass) needs to be further clarified.


Messages: 3714
Localisation: Athus
Traduction de l’étude :wink:

La supplémentation en protéines est associée à une augmentation de la masse maigre et de la force musculaire du quadriceps chez des hommes et femmes adultes.
Shivani Sahni J Nutr 2015

Contexte: L'impact de l'apport de protéines sur la masse maigre et la force chez des Américains adultes n’est pas pleinement compris.

Objectifs: déterminer les associations entre protéines totales (TP), les protéines animales (AP), la protéine végétale (PP) et de la masse maigre sur la force musculaire du quadriceps. Nous avons en outre examiné si les associations entre la force du quadriceps peut être expliqué par l’augmentation de la masse maigre au niveau des jambes.

Méthodes: Cette étude transversale comprenaient des hommes (n = 1166) et femmes (n = 1 509) de la cohorte de Framingham dans le Massachusetts. L'apport en protéines en grammes par jour a été mesurée en 1995-1998 et 1998-2001 . Le taux de masse maigre au niveau des jambes et la force dans les quadriceps ont été mesurés entre 1996-2001. Des modèles de régression linéaire ajustées selon les catégories de quartiles de l'apport en protéines des muscles, l'ajustement pour les facteurs confondants et les variables pertinentes.

Résultats: l’âge moyen 59 ± 9 y (fourchette: 29-86 ans) et l’apport en protéine était de 80 ± 27 g / j chez les hommes et de 76 ± 26 g / j chez les femmes. Chez les hommes et les femmes, la masse maigre au niveau des jambes était supérieur chez les participants dans les quartiles les plus élevés de TP et AP par rapport à ceux dans les quartiles les plus bas de l'apport [moindres carrés (kg): TP-17.6 vs. 17,1 chez les hommes, P-tendance: 0,005, et 11,7 vs. 11,4 chez les femmes, P-tendance: 0,006; AP-17.6 vs. 17,1 chez les hommes, P-tendance: 0,002, et 11,7 vs. 11,4 chez les femmes, P-tendance: 0,003]. L’apport en PP n’était pas associée à la masse maigre chez les deux sexes.

Chez les hommes et les femmes, la force du quadriceps était supérieur chez les participants dans le quartile le plus élevé de l'apport PP par rapport à ceux du quartile inférieur [moindres carrés (kg): 22,9 vs. 21,7 chez les hommes, P-tendance: 0,01, et 19,0 vs. 18,2 chez les femmes, P-tendance: 0,01]; cette association n’était plus significative après ajustement pour les fruits et légumes (P tendance: 0,06 chez les hommes et 0,10 femmes). Bien que sans association significative observé pour les apports en AP dans les deux sexes, les tendances étaient non significatifs pour la prise de TP (P tendance: 0,08 chez les hommes et 0,10 femmes).

Conclusions: Nos résultats suggèrent que maintenir un apport suffisant en protéines avec l'âge peut aider à préserver la masse musculaire et la force chez les hommes et les femmes adultes. Le type de protéines alimentaires peut affecter différemment la masse musculaire et la force. PP est un marqueur de qualité alimentaire et a un effet direct sur la force musculaire (indépendant de la masse maigre).


Retourner vers Forum Nutrimuscle : Informations sur la nutrition musculaire pour la musculation.