Retour haut de page

Retourner vers Forum Nutrimuscle : Informations sur la nutrition musculaire pour la musculation.


Plus de protéines et glucides chez les rugdymen font prendre



Nutrimuscle-Conseils Avatar de l’utilisateur
Forum Admin

Messages: 35674

du muscle et augmentent les performances

Nutrient intake, serum lipids and iron status of collegiate rugby players: serum lipids and iron in rugby players
Hiroyuki Imamura Journal of the International Society of Sports Nutrition 2013, 10:9 doi:10.1186/1550-2783-10-9

There are two main playing positions in rugby (backs and forwards), which demonstrate different exercise patterns, roles, and physical characteristics. The purpose of this study was: 1) to collect baseline data on nutrient intake in order to advise the athletes about nutrition practices that might enhance performance, and 2) to compare serum lipids, lipoproteins, apolipoproteins (apo), lecithin:cholesterol acyltransferase (LCAT) activity, and iron status of forwards and backs.
Methods
The sporting group was divided into 18 forwards and 16 backs and were compared with 26 sedentary controls. Dietary information was obtained with a food frequency questionnaire.
Results
There were significant differences among the three groups. The forwards had the highest body weight, body mass index, percentage of body fat (calculated by sum of four skinfold thicknesses), as well as the highest lean body mass, followed by the backs and the control group. The mean carbohydrate intake was marginal and protein intake was lower than the respective recommended targets in all three groups. The mean intakes of calcium, magnesium, and vitamins A, B1, B2, and C were lower than the respective Japanese recommended dietary allowances or adequate dietary intakes for the rugby players. The forwards had significantly lower high-density lipoprotein cholesterol (HDL-C) and HDL2-C than the backs and had significantly higher apo B and LCAT activity than the controls. The backs showed significantly higher HDL-C, HDL3-C, low-density lipoprotein cholesterol, and apo A-I, and LCAT activity than the controls. Four forwards (22%), five backs (31%), and three controls (12%) had hemolysis. None of the rugby players had anemia or iron depletion.
Conclusion
The findings of our study indicate that as the athletes increased their carbohydrate and protein intake, their performance and lean body mass increased. Further, to increase mineral and vitamin intakes, we recommended athletes increase their consumption of green and other vegetables, milk and dairy products, and fruits. The forwards showed more atherogenic lipid profiles than the backs, whereas the backs showed not only anti-atherogenic lipid profile, but also showed more atherogenic lipid profile relative to the control group. Additionally, our study showed none of the rugby players experienced anemia and/or iron depletion.

Message 19 Fév 2013 17:15
Nutrimuscle-Conseils Avatar de l’utilisateur
Forum Admin

Messages: 35674



Messages: 3750
Localisation: Athus
Traduction de l’étude : :wink:

L’apport en nutriments, en lipides sériques et le statut de fer chez des rugbymens : les lipides sériques et de fer chez des rugbymens.
Hiroyuki Imamura Journal de la Société internationale de nutrition sportive 2013, 10: 9 doi: 10.1186 / 1550-2783-10-9

Il ya deux principales positions de jeu au rugby (dos et en avant), qui sous-entend différents types d'exercices, différents rôles et différentes caractéristiques physiques.
Le but de cette étude était:
1) recueillir des données de base sur l'apport en nutriments afin de mieux conseiller les athlètes sur la nutrition afin d’améliorer la performance, et
2) comparer les lipides sériques, lipoprotéines, apolipoprotéines (Apo), lécithine: l'activité de la cholestérol acyltransférase ( LCAT), et le statut en fer.

Méthodes
Le groupe sportif a été divisé en 18 joueurs avant et 16 joueurs de dos. Les joueurs ont été comparés à 26 personnes sédentaires. L’anamnèse alimentaire a été obtenue avec un questionnaire de fréquence alimentaire.

Résultats
Il y avait des différences significatives entre les trois groupes. Les attaquants avaient le poids corporel plus élevé, l’indice de masse corporelle, le pourcentage de graisse corporelle (calculée par somme de quatre épaisseurs des plis cutanés), ainsi que la masse maigre du corps le plus élevé, suivie par le groupe du dos et le groupe de contrôle. L'apport en glucides moyenne était marginal et l'apport en protéines était inférieure aux apports recommandés dans les trois groupes. Les apports moyens en calcium, magnésium et vitamines A, B1, B2 et C étaient plus faibles que les apports nutritionnels conseillés. Les avants avaient significativement un taux plus faible de cholestérol de lipoprotéines de haute densité (HDL-C) et HDL2-C par rapport au groupe de dos et avait significativement un taux plus élevé en apo B et LCAT que le placebo. Les résultats ont montré significativement un taux plus élevé de HDL-C, HDL3-C, lipoprotéines de basse densité cholestérol et de l'apo AI, et l'activité de la LCAT que les placebos. Quatre attaquants (22%), cinq dos (31%), et trois placebos (12%) avaient une hémolyse. Aucun des joueurs de rugby n’avait d’anémie ou de faible taux de fer.

Conclusion
Les résultats de notre étude indiquent que quand les athlètes augmentent leur apport en glucides et en protéines, leur performance et leur masse maigre augmentent . En outre, il leur faut augmenter les apports en minéraux et vitamines, en augmentant leur consommation de légumes, lait, produits laitiers, et fruits. Les attaquants ont montré des profils lipidiques athérogènes plus que le groupe arrière, tandis que les arrières ont montré non seulement un profil lipidique anti-athérogène. De plus, notre étude a montré qu'aucun des joueurs de rugby n’a connu une anémie et / ou une déplétion en fer.


Nutrimuscle-Conseils Avatar de l’utilisateur
Forum Admin

Messages: 35674

quand ils ont mangé plus de protéines et de glucides ca qui leur a fait prendre du muscle


Retourner vers Forum Nutrimuscle : Informations sur la nutrition musculaire pour la musculation.