Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

Preuves que la créatine ne donne pas le cancer !

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Preuves que la créatine ne donne pas le cancer !

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 25 Juil 2015 16:57

Par contre, ses choix diététiques vont jouer un rôle

Can creatine supplementation form carcinogenic heterocyclic amines in humans?
Renato Tavaresdos Santos Pereira The Journal of Physiology 2015 593 Issue 14

Creatine supplementation has been associated with increased cancer risk. In fact, there is evidence indicating that creatine and/or creatinine are important precursors of carcinogenic heterocyclic amines (HCAs).

The present study aimed to investigate the acute and chronic effects of low- and high-dose creatine supplementation on the formation of carcinogenic HCAs (i.e., PhIP, 8-MeIQx, IFP, and 4,8-DiMeIQx) in healthy humans. This was a non-counterbalanced single-blind crossover study divided in two phases, in which low- and high-dose creatine protocols were tested. After acute (1 day) and chronic supplementation (30 days), the HCAs 2-Amino-1-methyl-6-phenylimidazo[4,5-b]pyridine (PhIP), 2-amino-3,8-dimethylimidazo[4,5-f]quinoxaline (8-MeIQx), 2-amino-(1,6-dimethylfuro[3,2-e]imidazo[4,5-b])pyridine (IFP) and 2-amino-3,4,8-trimethylimidazo[4,5-f]quinoxaline (4,8-DiMeIQx) were assessed through a newly developed HPLC–MS/MS method. Dietary HCAs intake and blood and urinary creatinine were also evaluated.

Out of 576 assessments performed (from 149 urine samples), only 9 (3 from creatine and 6 from placebo) showed quantifiable levels of HCAs (8-MeIQx: n = 3; 4,8-DiMeIQx: n = 2; PhIP: n = 4). Individual analyses revealed that diet rather than creatine supplementation was the main responsible factor for HCA formation in these cases.

This study provides compelling evidence that both low and high doses of creatine supplementation, given either acutely or chronically, did not cause increases in the carcinogenic HCAs PhIP, 8-MeIQx, IFP, 4,8-DiMeIQx in healthy subjects. These findings challenge the long-existing notion that creatine supplementation could potentially increase the risk of cancer by stimulating the formation of these mutagens.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 38796
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Preuves que la créatine ne donne pas le cancer !

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 27 Juil 2015 19:22

Traduction de l’étude :wink:

La créatine en suplémentation contre les amines hétérocyclique cancérigènes chez les humains ?
Renato Santos Pereira Tavaresdos The Journal of Physiology 2015 593 Issue 14

La supplémentation en créatine a été associée à un risque accru de cancer. En fait, il existe des preuves indiquant que la créatine et / ou de la créatinine sont d’important précurseurs d'amine hétérocyclique cancérigène (HCA).

La présente étude visait à étudier les effets aigus et chroniques de basse et haute dose de la supplémentation en créatine sur la formation de HCA cancérigène (c.-à-PhIP, 8-MeIQx, l'IFP, et 4,8-DiMeIQx) chez l'homme sain. Ce fut une étude croisée en simple aveugle non-frontal divisé en deux phases, dans lesquelles une faible dose et une haute dose ont été testés. Après la phase aiguë (1 jour) et la supplémentation chronique (30 jours), le HCA 2-amino-1-méthyl-6-phénylimidazo [4,5-b] pyridine (PhIP), le 2-amino-3,8-diméthylimidazo [4 , 5-f] quinoxaline (8-MeIQx), le 2-amino- (1,6-diméthylfuro [3,2-e] imidazo [4,5-b]) pyridine (IFP) et de 2-amino-3,4- , 8-trimethylimidazo [4,5-f] quinoxaline (4,8 DiMeIQx) ont été évalués par une méthode HPLC-MS / MS nouvellement développé. L'apport alimentaire et le niveau sanguins en HCA et de la créatinine urinaire ont été évalué.

Sur 576 évaluations réalisées (à partir de 149 échantillons d'urine), seulement 9 (3 à partir de la créatine et 6 par rapport au placebo) ont montré des niveaux quantifiables de HCA (8-MeIQx: n = 3; 4,8-DiMeIQx: n = 2; PhIP: n = 4). Les analyses individuelles ont révélé que l'alimentation plutôt que la supplémentation en créatine est le principal facteur responsable de la formation de HCA.

Cette étude fournit des preuves convaincantes que deux doses faibles et élevées de supplémentation en créatine, soit aiguë ou chronique, n'a pas entraîné d'augmentation de la cancérigène HCA PhIP, 8-MeIQx, IFP, 4,8-DiMeIQx chez des sujets sains. Ces résultats remettent en question la notion existant depuis longtemps que la supplémentation en créatine pourrait potentiellement augmenter le risque de cancer en stimulant la formation de mutagènes.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 3836
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus


Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot] et 1 invité