Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

Le sport augmente les besoins en anti-oxydants

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Re: Le sport augmente les besoins en anti-oxydants

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 16 Déc 2016 19:40

Comparison of responses of salivary antioxidant markers to exhaustive aerobic exercise in smoker and non-smoker young girls
The Journal of Sports Medicine and Physical Fitness 2016 October;56(10):1132-8 Hamid ARAZI

BACKGROUND: Smoking is known as a serious global public health problem, and is also an important risk factor for oral diseases and cause of oxidative stress and cellular damage. Saliva is the first biological medium encountered during inhalation of cigarette smoke. Additionally, previous studies demonstrated that exhaustive aerobic exercise could increase oxidative stress and cellular damage. Therefore, the main aim of this study was to compare the response of salivary antioxidants (peroxides (POX), uric acid (UA), 1-1dipheny l-2-picrylhydrazyl hydrate (DPPH) of exhaustive aerobic exercise between healthy smoker and non-smoker young girls.

METHODS: Ten smokers and 10 non-smokers were enrolled for this study. Subjects performed a progressive cycle ergometer with an initial load of 50 W that was increased 50Wevery 3 minutes at the speed of 60rpm, until exhaustion. Un-stimulated saliva samples were collected before, immediately and 1 hour after exercise.

RESULTS: The results showed that POX activity and UA concentration significantly increased immediately after exercise in both groups when compared to the pre exercise values (P<0.01). The level of salivary POX of non-smokers were greater than smokers immediately after exercise (P<0.01). Aerobic exercise caused a decrease in salivary DPPH activity immediately and 1 h after exercise in both groups (P<0.01). When the DPPH values were compared between smoker and non-smoker subjects, a significant decrease was observed in smokers immediately and 1 h after exercise (P<0.01).

CONCLUSIONS: In conclusion, aerobic exercise was induced oxidative stress in both groups but oxidative stress in smoking females was greater.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 37079
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Le sport augmente les besoins en anti-oxydants

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 18 Déc 2016 11:47

Traduction de l’étude :wink:

La comparaison des réponses des marqueurs antioxydants salivaires lors d’un exercice aérobie exhaustif chez les jeunes filles fumeuses et non-fumeuses
Le Journal de médecine sportive et de condition physique 2016 Octobre; 56 (10): 1132-8 Hamid ARAZI

CONTEXTE: Le tabagisme est connu comme un grave problème de santé publique à l'échelle mondiale et constitue également un important facteur de risque pour les maladies buccales et la cause du stress oxydatif et des dommages cellulaires. La salive est le premier milieu biologique rencontré lors de l'inhalation de la fumée de cigarette. En outre, des études antérieures ont démontré que l'exercice aérobie exhaustive pourrait augmenter le stress oxydatif et les dommages cellulaires. Par conséquent, l'objectif principal de cette étude était de comparer la réponse des antioxydants salivaires (peroxydes (POX), acide urique (UA), 1-1dipheny l-2-picrylhydrazyl hydrate (DPPH) de l'exercice aérobie exhaustif entre une fumeuse saine et une non-fumeuse.

Méthodes: 10 fumeuses et 10 non-fumeuses ont été inclues dans cette étude. Les sujets ont effectué un cycle ergomètre progressif avec une charge initiale de 50 W qui a été augmenté de 50W toutes les 3 minutes à la vitesse de 60 rpm, jusqu'à l'épuisement. Des échantillons de salive ont été prélevés avant, immédiatement et 1 heure après l'exercice.

Résultats: Les résultats ont montré que l'activité de POX et la concentration d'UA augmentaient significativement immédiatement après l'exercice dans les deux groupes par rapport aux valeurs avant l’exercice (P <0,01). Le niveau de POX salivaire des non-fumeuses était plus élevé que celui des fumeuses immédiatement après l'exercice (P <0,01). L'exercice aérobie a entraîné une diminution immédiate de l'activité DPPH salivaire et une heure après l'exercice dans les deux groupes (P <0,01). Lorsque les valeurs de DPPH ont été comparées entre sujets fumeurs et non fumeurs, une diminution significative a été observée chez les sujets fumeurs immédiatement et 1 h après l'exercice (P <0,01).

CONCLUSIONS: En conclusion, l'exercice aérobie était un stress oxydatif induit dans les deux groupes mais le stress oxydatif chez les fumeuses était plus important.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 3780
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus


Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 7 invités