Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

La whey est plus anabolique que le soja

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

La whey est plus anabolique que le soja

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 23 Avr 2017 13:30

Anabolic effects of leucine-rich whey protein, carbohydrate, and soy protein with and without β-hydroxy-β-methylbutyrate (HMB) during fasting-induced catabolism: A human randomized crossover trial Clinical Nutrition Volume 36, Issue 3, June 2017, Pages 697–705 Nikolaj Rittiga


Protein-rich beverages are widely used clinically to preserve muscle protein and improve physical performance. Beverages with high contents of leucine or its keto-metabolite β-hydroxy-β-methylbutyrate (HMB) are especially anabolic in muscle, but it is uncertain whether this also applies to catabolic conditions such as fasting and whether common or separate intracellular signaling cascades are involved.

Objective

To compare a specific leucine-rich whey protein beverage (LWH) with isocaloric carbohydrate- (CHO), soy protein (SOY), and soy protein +3 g HMB (HMB) during fasting-induced catabolic conditions.

Design

Eight healthy lean male subjects underwent four interventions (LWH, CHO, SOY, and HMB) using a randomized crossover design. Each trial included a 36 h fast and consisted of a 3 h basal fasting period and a 4 h ‘sipping’ period.

Results

Forearm net balances of phenylalanine (NBphe, measure of net protein loss) improved for all groups (p < 0.05), but more prominently so for LWH and HMB compared with SOY (p < 0.05). Muscle protein phosphorylation of mammalian target of rapamycin (mTOR) and its downstream targets eukaryotic translation factor 4E-binding protein 1 (4EBP1) and ribosomal S6 kinase 1 (S6) were distinctly increased during LWH consumption (p < 0.05). The ratio between autophagy protein microtubule-associated protein 1 light chain-3β II and I (LC3II/LC3I, a measure of autophagy activity) was decreased during LWH and SOY intake compared with the fasting period (p < 0.05).

Conclusion

LWH and HMB have superior anabolic effects on muscle protein kinetics after 36 h of fasting, and LWH distinctly activates the mTOR pathway. These novel findings suggest that leucine-rich whey protein and/or HMB are specifically beneficial during fasting-induced catabolic conditions.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 38811
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: La whey est plus anabolique que le soja

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 24 Avr 2017 19:38

Traduction de l’étude :wink:

Des effets anabolisants de la whey protéine riche en leucine, des glucides et de la protéine de soja avec et sans β-hydroxy-β-méthylbutyrate (HMB) pendant le catabolisme induit par le jeûne: un essai humain croisé randomisé Nutrition clinique Volume 36, numéro 3, juin 2017, Pages 697-705 Nikolaj Rittiga

Les boissons riches en protéines sont largement utilisées cliniquement pour préserver les protéines musculaires et améliorer les performances physiques. Les boissons avec des teneurs élevées en leucine ou son β-hydroxy-β-méthylbutyrate de céto-métabolite (HMB) sont particulièrement anabolisants dans le muscle, mais il est incertain si cela s'applique également aux conditions cataboliques telles que le jeûne et si la signalisation intracellulaire communes ou séparées sont impliqués.

Objectif
Pour comparer une boisson spécifique protéinée contre la whey protéine (LWH) avec un glucide isocalorique (CHO), une protéine de soja (SOY) et une protéine de soja + 3 g de HMB (HMB) pendant les conditions cataboliques induites par le jeûne.

Conception
8 sujets maigres et sains ont subi quatre interventions (LWH, CHO, SOY et HMB) en utilisant un design croisé au hasard. Chaque essai comprenait un jeûne de 36 h et consistait en une période de jeûne de base de 3 h et une période de 4 heures de sorties.

Résultats

Les bilans nets de la phénylalanine (NBphe, mesure de la perte nette de protéines) ont été améliorés pour tous les groupes (p <0,05), mais plus en évidence pour LWH et HMB par rapport à SOY (p <0,05). La phosphorylation des protéines musculaires de la cible de mammifère de la rapamycine (mTOR) et ses cibles en aval du facteur de traduction eucaryote 4E-binding protein 1 (4EBP1) et de la S6 kinase 1 (S6) ribosomale ont nettement augmenté pendant la consommation de LWH (p <0,05). Le rapport entre la chaîne légère 1-II II et la protéine 1 de la protéine autophagine protéinée par protéine autophagineuse (LC3II / LC3I, mesure de l'activité autophagique) a diminué au cours de la LWH et de l'apport SOY par rapport à la période de jeûne (p <0,05).

Conclusion

LWH et HMB ont des effets anabolisants supérieurs sur la cinétique des protéines musculaires après 36 h de jeûne, et LWH active distinctement la voie mTOR. Ces nouveaux résultats suggèrent que la whey protéine riche en leucine et / ou le HMB sont particulièrement bénéfiques dans les conditions cataboliques induites par le jeûne
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 3836
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus


Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités