Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

L'alimentation pro-inflammatoire est néfaste pour le foie

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

L'alimentation pro-inflammatoire est néfaste pour le foie

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 5 Fév 2020 15:38

Intermediary effect of inflammation on the association between dietary patterns and non-alcoholic fatty liver disease
Yang Xia Nutrition Volume 71, March 2020,

Highlights
• The animal foods pattern is positively associated with the prevalence of non-alcoholic fatty liver disease (NAFLD).
• An inflammatory dietary pattern is positively associated with the prevalence of NAFLD.
• Inflammation may mediate the associations between dietary patterns and NAFLD independent of body mass index.

Objective
Previous studies have demonstrated that nutritional status is associated with non-alcoholic fatty liver disease (NAFLD). Meanwhile, subclinical inflammation is associated with the prevalence of NAFLD. To our knowledge, however, no study has investigated the intermediary effect of inflammation on the association between dietary pattern and NAFLD. Thus, the aim of this case-control study was to explore the intermediary effect of inflammation on the association between dietary patterns and NAFLD.

Methods
Using the propensity score matching method, we generated 2043 cases and 2043 controls. Dietary intake was assessed using a valid self-administered food frequency questionnaire. Major dietary patterns in the population were derived by factor analysis. Reduced rank regression with leukocyte count as a response variable was used to derive an inflammatory pattern. NAFLD was diagnosed by liver ultrasonography and drinking history. The association between dietary patterns and NAFLD was tested using multiple conditional logistic regression analysis.

Results
Three major dietary patterns were derived by factor analysis: sweet pattern, animal foods pattern, and traditional pattern. Compared with participants in the lowest quartile of the animal foods pattern, the odds ratio (OR; 95% confidence interval [CI]) of NAFLD in the highest quartile was 1.30 (95% CI, 1.09–1.55). After adjustment of inflammation status, the OR was weaker (OR, 1.23; 95% CI, 1.03–1.48), albeit significant. Compared with the participants in the lowest quartile of inflammatory pattern, the OR of NAFLD in the highest quartile was 1.52 (95% CI, 1.28–1.81).

Conclusion
The present data suggested that inflammation may mediate the association between dietary patterns and NAFLD.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 40947
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: L'alimentation pro-inflammatoire est néfaste pour le foi

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 5 Fév 2020 16:29

Effet intermédiaire de l'inflammation sur l'association entre les habitudes alimentaires et la stéatose hépatique non alcoolique
Yang Xia Nutrition Volume 71, mars 2020,

Points forts
• Le profil des aliments d'origine animale est positivement associé à la prévalence de la stéatose hépatique non alcoolique (NAFLD).
• Un schéma alimentaire inflammatoire est positivement associé à la prévalence de la NAFLD.
• L'inflammation peut médier les associations entre les régimes alimentaires et le NAFLD indépendamment de l'indice de masse corporelle.

Objectif
Des études antérieures ont démontré que l'état nutritionnel est associé à la stéatose hépatique non alcoolique (NAFLD). Pendant ce temps, l'inflammation subclinique est associée à la prévalence de NAFLD. À notre connaissance, cependant, aucune étude n'a étudié l'effet intermédiaire de l'inflammation sur l'association entre le régime alimentaire et le NAFLD. Ainsi, le but de cette étude cas-témoins était d'explorer l'effet intermédiaire de l'inflammation sur l'association entre les régimes alimentaires et les NAFLD.

Les méthodes
En utilisant la méthode d'appariement des scores de propension, nous avons généré 2043 cas et 2043 contrôles. L'apport alimentaire a été évalué à l'aide d'un questionnaire de fréquence alimentaire auto-administré valide. Les principaux régimes alimentaires de la population ont été dérivés par analyse factorielle. Une régression de rang réduit avec le nombre de leucocytes comme variable de réponse a été utilisée pour dériver un schéma inflammatoire. NAFLD a été diagnostiqué par échographie hépatique et antécédents d'alcoolisme. L'association entre les régimes alimentaires et les NAFLD a été testée à l'aide d'une analyse de régression logistique conditionnelle multiple.

Résultats
L'analyse des facteurs a dérivé trois principaux régimes alimentaires: le modèle sucré, le modèle des aliments d'origine animale et le modèle traditionnel. Comparé aux participants du quartile inférieur du profil des aliments d'origine animale, le rapport de cotes (OR; intervalle de confiance à 95% [IC]) de la NAFLD dans le quartile le plus élevé était de 1,30 (IC à 95%, 1,09-1,55). Après ajustement de l'état de l'inflammation, l'OR était plus faible (OR, 1,23; IC à 95%, 1,03–1,48), bien que significatif. Comparé aux participants du quartile inférieur du schéma inflammatoire, le OR de la NAFLD dans le quartile supérieur était de 1,52 (IC à 95%, 1,28-1,81).

Conclusion
Les données actuelles suggèrent que l'inflammation peut médier l'association entre les régimes alimentaires et NAFLD.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 4441
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus


Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot], Nutrimuscle-Conseils et 1 invité