Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

L'anabolisme de 15 g de whey= à 30 g de caséine

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

L'anabolisme de 15 g de whey= à 30 g de caséine

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 6 Mai 2009 14:14

Efficacité dose-réponse de protéines rapides de lait riches en leucine consommées au petit-déjeuner sur la synthèse protéique
musculaire chez l’homme âgé sain


Gryson C*1, Walrand S2, Bonhomme C1, Le Ruyet P1, Giraudet C2,
Rousset P2, Boirie Y2

Introduction et But de l’étude. – Les capacités de renouvellement
protéique sont altérées au cours du vieillissement avec pour
principale conséquence la réduction de la masse et de la fonction du
muscle, désignée sous le terme de sarcopénie et à l’origine de nombreuses
défaillances au niveau locomoteur et métabolique chez la
personne âgée. La diminution de la sensibilité du muscle envers les
signaux anaboliques du repas est en cause bien que le muscle âgé
conserve une capacité de réponse lors d’une forte augmentation de
l’aminoacidémie. La consommation quotidienne d’une boisson à
base de Prolacta® (protéines rapides de lait riches en leucine) au
moment du petit-déjeuner permettrait de restaurer l’effet stimulant
de la prise alimentaire sur la synthèse des protéines du muscle en
provoquant une forte aminoacidémie post-prandiale.
Matériel et Méthodes. – L’objectif de l’étude consistait à étudier
la vitesse de synthèse protéique musculaire chez l’homme âgé de 70
à 75 ans soumis pendant 10 jours à un apport protéique journalier de
1,5 g/kg MM/j dont 15 g de protéines apportées sous forme de boisson
laitière (AP) ou de 2,0 g/kg MM/j dont 30 g de protéines apportées
sous forme de boisson laitière (HP), soit à base de protéines
rapides du lait Prolacta® (PRO), soit à base de caséines (CAS).
31þsujets de sexe masculin âgés de 71,8 ± 0,4 ans ; BMI 24,9
± 0,3 kg/m² ; MM : Masse Maigre 52,0 ± 0,2 kg (moyenne ± SEM)
étaient répartis selon 4 groupes : PRO-AP, CAS-AP, PRO-HP,
CAS-HP. Grâce à la perfusion en continu de L-[1-13C]-leucine
(0,14 μmol.kg-1 MM.min-1), la vitesse fractionnaire de synthèse des
protéines musculaires sarcoplasmiques, mitochondriales ainsi que
de la myosine et de l’actine était mesurée à jeun puis à l’état stationnaire
en post-prandial (4 h de repas répétés).
Résultats. – La dose de 15 g de protéines rapides riches en leucine
(PRO-AP) était suffisante pour stimuler la synthèse des protéines
mitochondriales (0,050 ± 0,009 vs 0,090 ± 0,012 %.h–1,
Pþ< 0,03) et de la myosine (0,031 ± 0,003 vs 0,062 ± 0,009 %.h–1,
Pþ< 0,03) en post-prandial, contrairement à la dose de 15 g de protéines
lentes (CAS-AP). En effet, à la dose de 15 g par jour, l’augmentation
de la leucinémie par rapport à son niveau basal était près
de 2,5 fois plus élevée pour le groupe PRO-AP comparativement au
groupe CAS-AP. À noter que l’apport en leucine était comparable
entre ces 2 groupes (1,87 vs 1,41 g /jour). Il était nécessaire de fournir
au moins 30 g de protéines lentes afin de stimuler significativement
la synthèse protéique de la myosine (0,026 ± 0,004 vs 0,050
± 0,005 %.h–1, P < 0,004).
Conclusions. – La consommation à court terme de 15 g de protéines
rapides de lait riches en leucine Prolacta® au sein d’une
matrice alimentaire est suffisante pour stimuler la synthèse des protéines
mitochondriales et de la myosine chez le sujet âgé sain.
L’impact des protéines rapides de lait au niveau de la réponse de la
synthèse protéique musculaire postprandiale n’est pas uniquement
lié à leur richesse en leucine mais également à la rapidité de délivrance
digestive de leurs acides aminés constitutifs. L’utilisation de
protéines rapidement digérées et riches en leucine est une stratégie
intéressante pour la prévention de la perte de masse musculaire liée
à l’âge.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 39130
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Messagepar QUI » 6 Mai 2009 14:18

"interressant pour un "sujet sain" prenant de lage"

qu'en est til pour un pratiquand de muscu dage moyen ?
Avatar de l’utilisateur
QUI
 
Messages: 2549
Inscription: 8 Oct 2008 19:26

Messagepar Bodyfab » 12 Mai 2009 13:26

L'étude est quantitative et nous permet de mettre en équation la whey et la caseine. Mais rien de bien surprenant car on a toujours dit que la whey était anabolisante et la caséine anticatabolique. Par ailleurs est-c e que ce résultat nous permettrait ainsi d'utiliser la caseine en post training en connaissant l'équivalence pour l'anabolisme ???
Avatar de l’utilisateur
Bodyfab
 
Messages: 201
Inscription: 18 Nov 2008 09:12
Localisation: Mulhouse

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 12 Mai 2009 13:39

sachant qu'il n'y a plus de caséine mais de la prot totale, on pourrait tout faire avec grâce à la whey qu'il y a dedans
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 39130
Inscription: 11 Sep 2008 19:11


Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: MSN [Bot] et 39 invités