Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

Attention au manque de fer face au COVID?

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Attention au manque de fer face au COVID?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 27 Mai 2021 16:47

Association between iron status and the risk of adverse outcomes in COVID-19
Yanling Lv Clinical Nutrition Volume 40, Issue 5, May 2021, Pages 3462-3469

Background & aims
Iron is an essential trace element to almost all organism, and the delicate balance between host defend system and viral proliferation plays an important role in infective conditions. While the association of the iron metabolism with the prognosis of COVID-19 remains poorly understood. We aimed to estimate the associations of systemic iron metabolism parameters with the severity and risks of adverse outcomes in COVID-19.

Methods
In this retrospective cohort study, we included 158 confirmed COVID-19 patients in Tongji Hospital, Wuhan, China (27 January to 5 April, 2020). Demographic data, comorbidities, laboratory examinations, treatments, and clinical outcomes were all collected. Multivariable Poisson regression was used to estimate the association of iron parameter levels with the severity and risks of adverse outcomes in COVID-19 patients.

Results
We identified 60 (38%) severe cases in 158 COVID-19 patients. The median age was 63 years (interquartile range [IQR]: 54–73) and the median length of hospital stay was 28 days (IQR: 17–40). After adjusting for age, sex, IL-6, and pre-existing comorbidities, all iron parameters were associated with the severity of COVID-19 with adjusted risk ratio of 0.42 [95% CI: 0.22–0.83], 4.38 [95% CI: 1.86–10.33], 0.19 [95% CI: 0.08–0.48], and 0.25 [95% CI: 0.10–0.58] for serum iron, ferritin, transferrin, and total iron-binding capacity, respectively. These iron indices were also related to the risk of ARDS, coagulopathy, acute cardiac injury, acute liver injury, and acute kidney injury in COVID-19 patients and high cytokine concentrations.

Conclusions
Patients with low serum iron status likely suffered from severe condition and multiple–organ injury in COVID-19. The iron metabolism parameters might be risk factors and clinical biomarkers for COVID-19 prognosis.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 47695
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Attention au manque de fer face au COVID?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 27 Mai 2021 16:48

In this study, we systemically described iron status in severe and non-severe patients and reported a significant association of iron metabolism disorders with COVID-19 severity and the risk of various adverse outcomes. In particular, increased serum ferritin, decreased serum iron, transferrin, TIBC, and UIBC were associated with the increased risk of severe COVID-19, ARDS, and acute organ injuries.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 47695
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Attention au manque de fer face au COVID?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 27 Mai 2021 16:50

Image
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 47695
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Attention au manque de fer face au COVID?

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 27 Mai 2021 16:58

Traduction de l'étude :wink:

Association entre le statut en fer et le risque de résultats indésirables dans le COVID-19
Yanling Lv Clinical Nutrition Volume 40, Numéro 5, mai 2021, pages 3462-3469

Contexte et objectifs
Le fer est un oligo-élément essentiel pour presque tous les organismes, et l'équilibre délicat entre le système de défense de l'hôte et la prolifération virale joue un rôle important dans les conditions infectieuses. Alors que l'association du métabolisme du fer avec le pronostic du COVID-19 reste mal comprise. Nous visions à estimer les associations des paramètres du métabolisme systémique du fer avec la gravité et les risques d'effets indésirables du COVID-19.

Méthodes
Dans cette étude de cohorte rétrospective, nous avons inclus 158 patients COVID-19 confirmés à l'hôpital de Tongji, Wuhan, Chine (du 27 janvier au 5 avril 2020). Les données démographiques, les comorbidités, les examens de laboratoire, les traitements et les résultats cliniques ont tous été recueillis. La régression de Poisson multivariée a été utilisée pour estimer l'association des niveaux de paramètres du fer avec la gravité et les risques de résultats indésirables chez les patients atteints de COVID-19.

Résultats
Nous avons identifié 60 (38%) cas graves chez 158 patients COVID-19. L'âge médian était de 63 ans (intervalle interquartile [IQR]: 54–73) et la durée médiane d'hospitalisation était de 28 jours (IQR: 17–40). Après ajustement en fonction de l'âge, du sexe, de l'IL-6 et des comorbidités préexistantes, tous les paramètres du fer étaient associés à la gravité du COVID-19 avec un risque relatif ajusté de 0,42 [IC à 95%: 0,22-0,83], 4,38 [IC à 95% : 1,86–10,33], 0,19 [IC à 95%: 0,08–0,48] et 0,25 [IC à 95%: 0,10–0,58] pour le fer sérique, la ferritine, la transferrine et la capacité totale de liaison du fer, respectivement. Ces indices de fer étaient également liés au risque de SDRA, de coagulopathie, de lésion cardiaque aiguë, de lésion hépatique aiguë et de lésion rénale aiguë chez les patients COVID-19 et des concentrations élevées de cytokines.

Conclusions
Les patients ayant un faible taux de fer sérique souffraient probablement d'un état grave et de lésions à plusieurs organes dans le COVID-19. Les paramètres du métabolisme du fer pourraient être des facteurs de risque et des biomarqueurs cliniques pour le pronostic du COVID-19.

Dans cette étude, nous avons décrit de manière systémique le statut en fer chez les patients sévères et non sévères et avons signalé une association significative de troubles du métabolisme du fer avec la gravité du COVID-19 et le risque de divers résultats indésirables. En particulier, une augmentation de la ferritine sérique, une diminution du fer sérique, de la transferrine, du TIBC et de l'UIBC ont été associées à un risque accru de COVID-19 grave, de SDRA et de lésions aiguës des organes.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 7664
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus

Re: Attention au manque de fer face au COVID?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 12 Oct 2021 17:20

GDF15: an emerging modulator of immunity and a strategy in COVID-19 in association with iron metabolism
Luc Rochette Trends in Endocrinology & Metabolism Volume 32, Issue 11, November 2021, Pages 875-889

Highlights
Growth and differentiation factor 15 (GDF15) belongs to the transforming growth factor-β (TGF-β) superfamily of proteins. Glial-derived neurotrophic factor-family receptor α-like is an endogenous receptor for GDF15 serum levels rise in response to cell stress.

Induction of apoptosis and pyroptosis have an important role in endothelial cell injury in patients with coronavirus disease 2019 (COVID-19).

The cytokine storm observed in patients with severe COVID-19 contributes to further destruction of the endothelium, leading to acute respiratory distress syndrome.

In COVID-19, the potential mechanisms behind the systemic clinical findings include dysregulated iron homeostasis resulting in oxidative stress and an inflammatory response.

GDF15 appears to be a strong predictor of poor outcomes in patients critically ill with COVID-19.

Immunomodulatory therapies are now proposed to moderate the cytokine storm caused by COVID-19.


Severe acute respiratory syndrome coronavirus 2 (SARS-CoV-2) has caused a pandemic of respiratory and cardiovascular diseases, known as coronavirus disease 2019 (COVID-19). SARS-CoV-2 encodes the structural proteins spike (S), envelope (E), membrane (M), and nucleocapsid (N). The receptor-binding domain on the surface subunit S1 is responsible for attachment of the virus to angiotensin (Ang)-converting enzyme 2 (ACE2), which is highly expressed in host cells. The cytokine storm observed in patients with COVID-19 contributes to the endothelial vascular dysfunction, which can lead to acute respiratory distress syndrome, multiorgan failure, alteration in iron homeostasis, and death.

Growth and differentiation factor 15 (GDF15), which belongs to the transforming growth factor-β (TGF-β) superfamily of proteins, has a pivotal role in the development and progression of diseases because of its role as a metabolic regulator. In COVID-19, GDF15 activity increases in response to tissue damage. GDF15 appears to be a strong predictor of poor outcomes in patients critically ill with COVID-19 and acts as an ‘inflammation-induced central mediator of tissue tolerance’ via its metabolic properties. In this review, we examine the potential properties of GDF15 as an emerging modulator of immunity in COVID-19 in association with iron metabolism. The virus life cycle in host cell provides potential targets for drug therapy.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 47695
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Attention au manque de fer face au COVID?

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 13 Oct 2021 13:39

Traduction de l'étude :wink:

GDF15 : un modulateur émergent de l'immunité et une stratégie dans le COVID-19 en association avec le métabolisme du fer
Luc Rochette Tendances en endocrinologie et métabolisme Volume 32, Numéro 11, novembre 2021, Pages 875-889

Points forts
Le facteur de croissance et de différenciation 15 (GDF15) appartient à la superfamille des protéines du facteur de croissance transformant-β (TGF-β). Le récepteur de la famille des facteurs neurotrophiques dérivés de la glie -like est un récepteur endogène pour l'augmentation des taux sériques de GDF15 en réponse au stress cellulaire.

L'induction de l'apoptose et de la pyroptose ont un rôle important dans les lésions des cellules endothéliales chez les patients atteints de la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19).

La tempête de cytokines observée chez les patients atteints de COVID-19 sévère contribue à une destruction supplémentaire de l'endothélium, conduisant à un syndrome de détresse respiratoire aiguë.

Dans COVID-19, les mécanismes potentiels derrière les résultats cliniques systémiques incluent une homéostasie du fer dérégulée entraînant un stress oxydatif et une réponse inflammatoire.

Le GDF15 semble être un puissant prédicteur de mauvais résultats chez les patients gravement malades atteints de COVID-19.

Des thérapies immunomodulatrices sont maintenant proposées pour modérer la tempête de cytokines causée par COVID-19.


Le coronavirus 2 du syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS-CoV-2) a provoqué une pandémie de maladies respiratoires et cardiovasculaires, connue sous le nom de maladie à coronavirus 2019 (COVID-19). Le SRAS-CoV-2 code pour les protéines structurelles pointe (S), enveloppe (E), membrane (M) et nucléocapside (N). Le domaine de liaison au récepteur sur la sous-unité de surface S1 est responsable de la fixation du virus à l'enzyme de conversion de l'angiotensine (Ang) 2 (ACE2), qui est fortement exprimée dans les cellules hôtes. La tempête de cytokines observée chez les patients atteints de COVID-19 contribue au dysfonctionnement vasculaire endothélial, qui peut entraîner un syndrome de détresse respiratoire aiguë, une défaillance multiviscérale, une altération de l'homéostasie du fer et la mort.

Le facteur de croissance et de différenciation 15 (GDF15), qui appartient à la superfamille des protéines du facteur de croissance transformant-β (TGF-β), a un rôle central dans le développement et la progression des maladies en raison de son rôle de régulateur métabolique. Dans COVID-19, l'activité du GDF15 augmente en réponse aux lésions tissulaires. Le GDF15 semble être un puissant prédicteur de mauvais résultats chez les patients gravement atteints de COVID-19 et agit comme un «médiateur central de la tolérance tissulaire induit par l'inflammation» via ses propriétés métaboliques. Dans cette revue, nous examinons les propriétés potentielles du GDF15 en tant que modulateur émergent de l'immunité dans COVID-19 en association avec le métabolisme du fer. Le cycle de vie du virus dans la cellule hôte fournit des cibles potentielles pour la thérapie médicamenteuse.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 7664
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus


Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 11 invités