Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

Baisse du niveau de vitamine C et maladie de Parkinson

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Baisse du niveau de vitamine C et maladie de Parkinson

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 14 Jan 2015 00:23

Lymphocyte vitamin C levels as potential biomarker for progression of Parkinson's disease
Nutrition Volume 31, Issue 2, February 2015, Pages 406–408 Kazuki Ide

•Parkinson's disease (PD) is the second most common neurodegenerative disorder in the world.
•Oxidative stress may be a factor; vitamin C is an antioxidant and neuromodulator.
•We assessed plasma and lymphocyte vitamin C levels in patients with PD.
•Lymphocyte vitamin C levels were decreased in the severe stages of PD.
•Lymphocyte vitamin C levels may be a useful biomarker for PD progression.


Vitamin C is a major antioxidant and also is known as a neuromodulator in dopaminergic neurons. The aim of this study was to investigate the association between lymphocyte and plasma vitamin C levels in various stages of Parkinson's disease (PD).

Methods

Sixty-two individuals with PD (age 71 ± 8.8 y [mean ± SD]) being treated at Shizuoka General Hospital from December 2007 to August 2013 were consecutively recruited. PD severity was classified using the Hoehn-Yahr scale for staging PD. Fasting blood samples were collected, and plasma and lymphocyte vitamin C levels were measured. The association between PD severity and vitamin C levels was estimated by ordinal logistic regression with confounding variables.

Results

The distribution of Hoehn-Yahr stages in patients was as follows: stage I, 7; II, 28; III, 16; and IV, 11. Lymphocyte vitamin C levels in patients with severe PD were significantly lower (odds ratio [OR], 0.87; 95% confidence interval [CI], 0.80–0.97; P < 0.01) compared with those at less severe stages. Plasma vitamin C levels also tended to be lower in patients with severe PD; however, this was not significant (OR, 0.98; 95% CI, 0.96–1.00; P = 0.09).

Conclusions

Our findings suggest that lymphocyte vitamin C levels in the peripheral blood may be a potentially useful biomarker for the progression of PD.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 39090
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Baisse du niveau de vitamine C et maladie de Parkinson

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 14 Jan 2015 09:37

Traduction de l’étude : :wink:

Les niveaux des lymphocytes en vitamine C, biomarqueur potentiel dans la progression de la maladie de Parkinson.
Volume de Nutrition 31, numéro 2, Février 2015, Pages 406-408 Kazuki Ide

• la maladie de Parkinson (PD) est la deuxième maladie neurodégénérative la plus répandue dans le monde.
• Le stress oxydatif peut être un facteur; la vitamine C est un antioxydant et une neuromodulateur.
• Nous avons évalué les niveaux plasmatiques des lymphocytes en vitamine C chez les patients atteints de la MP.
Les niveaux de lymphocytes de vitamine C ont diminué dans les stades sévères de PD.
• Les niveaux des lymphocytes en vitamine C peuvent être un biomarqueur utile dans la progression de la maladie de Parkinson.


La vitamine C est un antioxydant important et aussi est connu comme un neuromodulateur au niveau des neurones dopaminergiques. Le but de cette étude était d'étudier l'association entre les niveaux des lymphocytes plasmatiques en vitamine C à divers stades de la maladie de Parkinson (PD).

Méthodes

62 atteints de PD (âge 71 ± 8,8 ans [moyenne ± SD]) étant traités à l'Hôpital général de Shizuoka , de Décembre 2007 à Août 2013 ont été regroupés dans cette enquête. La gravité de la PD a été classée en utilisant l'échelle de Hoehn-Yahr . Des échantillons sanguins à jeun ont été prélevés, et les taux plasmatiques et lymphocytes vitamine C ont été mesurés. L'association entre les niveaux plasmatiques en vitamine C et la gravité de la maladie de parkinson, estimée par régression logistique ordinale avec des variables confondantes.

Résultats

La répartition des phases Hoehn-Yahr chez des patients était la suivante: phase I, 7; II, 28; III, 16; et IV, les niveaux 11. Les lymphocytes de la vitamine C chez les patients souffrant de PD étaient significativement plus faibles (odds ratio [OR], 0,87; intervalle de confiance à 95% [IC], 0,80 à 0,97; P <0,01) par rapport à ceux à des stades moins graves. Les concentrations plasmatiques de vitamine C avaient aussi tendance à être plus faible chez les patients atteints de la MP sévère; Cependant, ce ne était pas significative (OR, 0,98; IC 95%, 0,96 à 1,00; P = 0,09).

Conclusions

Nos résultats suggèrent que les niveaux des lymphocytes en vitamine C peuvent être un marqueur biologique potentiellement utile dans la progression de la maladie de Parkinson.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 3843
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus


Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: MSN [Bot] et 26 invités