Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

63 % de baisse de testostérone après 3 semaines de régime

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

63 % de baisse de testostérone après 3 semaines de régime

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 17 Oct 2008 07:28

sévère

Rapid Weight Loss Decreases Serum Testosterone
Int J Sports Med 2008; 29: 872-877
T. A. M. Karila1, P. Sarkkinen2, M. Marttinen3, T. Seppälä4, A. Mero2, K. Tallroth3

To investigate the effects of a rapid weight reduction program under authentic pre-competition conditions, eighteen elite wrestlers were studied with dual-energy X-ray absorptiometry (DXA) before and after two to three weeks' weight reduction regimens. In order to establish the degree of dehydration and hormonal status, blood samples were collected to obtain blood chemistry, electrolytes and endocrinological parameters after both DXA measurements. The mean weight loss was 8.2 ± 2.3 % and it was constituted by the mean reductions of fat mass of 16 ± 6.9 % (p ≤ 0.001) and lean body mass of 7.9 ± 2.5 %. The rapid weight reduction caused significant dehydration which was noticed as increased blood hemoglobin (7.8 ± 5.9 %, p ≤ 0.001), hematocrit (11.3 ± 6.8 %, p ≤ 0.001), and serum creatinine (35 ± 23 %, p ≤ 0.001). There was a significant decrease in serum testosterone (63 ± 33 %, p ≤ 0.001) and luteinizing hormone (54 ± 47 %, p ≤ 0.001) concentrations. A reduced body weight correlated with decreased serum testosterone concentration (r = 0.53, p ≤ 0.024). Serum sex hormone binding globulin concentration increased significantly (40 ± 21 %, p ≤ 0.001). The results suggest that even short-term weight reduction may have marked effects on body composition, blood chemistry and hormonal parameters. It may constitute a possible health risk at least in a growing adolescent athlete.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 54010
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Messagepar Alban » 17 Oct 2008 07:47

Celui qui est à 63+33 % il pleure...

C'est dommage qu'on n'ai pas plus de détails, ils on perdu du poids très rapidement et pas mal de muscle.

On sait quel type de régime ils ont suivit ? Je ne suis pas sur qu'il soit très au point et que les culturistes subissent la même ampleur des dégâts dès la 3ème semaine. Par contre, après 12 semaines, ça doit être autre chose...

Sinon, la diète Palumbo, avec tous ses lipides, ça peut peut-être limiter la baisse de testostérone ?
Alban
 
Messages: 2651
Inscription: 14 Sep 2008 16:48
Localisation: 92

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 17 Oct 2008 07:53

ils doivent quasiment arrêter de manger et de boire
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 54010
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Messagepar Sébastien » 17 Oct 2008 08:45

la santé mentale elle doit en prendre un coup aussi avec la chute de testo
Avatar de l’utilisateur
Sébastien
 
Messages: 556
Inscription: 8 Oct 2008 22:26
Localisation: Strasbourg

Messagepar phil » 17 Oct 2008 08:59

Une pensée me vient : existe-t-il encore des sports (physiques) de haut niveau sans supplémentation hormonale?
phil
 
Messages: 267
Inscription: 15 Oct 2008 05:01

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 17 Oct 2008 09:04

des sports oui
des sportifs ???????????
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 54010
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Messagepar Alban » 17 Oct 2008 11:07

Sébastien a écrit:la santé mentale elle doit en prendre un coup aussi avec la chute de testo

No pain, no gain :D

On peut aussi se demander pourquoi des sportifs de haut nveau ("elite wrestlers") se mettent à faire des régimes aussi mal conçus... ils ne sont pas censés être entourés de préparateurs et autres spécialistes ?


The rapid weight reduction caused significant dehydration which was noticed as increased blood hemoglobin (7.8 ± 5.9 %, p ≤ 0.001), hematocrit (11.3 ± 6.8 %, p ≤ 0.001), and serum creatinine (35 ± 23 %, p ≤ 0.001).

Ah bah voila, je savais bien que sur le Tour de France l'EPO n'était pas en cause... Ils se mettent tous au régime 3 semaines avant le départ et boom l'hématoctrite.
Alban
 
Messages: 2651
Inscription: 14 Sep 2008 16:48
Localisation: 92

Messagepar Bogo1k » 24 Oct 2008 21:13

Ca met longtemps a revenir aux niveaux normaux apres reprise de la diete habituelle d'avant le regime?
Bogo1k
 
Messages: 12
Inscription: 24 Oct 2008 20:59

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 24 Oct 2008 21:33

dès que tu as retrouvé ton poids, c'est bon
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 54010
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: 63 % de baisse de testostérone après 3 semaines de régim

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 9 Nov 2017 13:00

Une perte de poids rapide diminue la testostérone sérique
Int J Sports Med 2008; 29: 872-877
TAM Karila

Pour étudier les effets d'un programme de réduction de poids rapide dans des conditions de pré-compétition authentiques, dix-huit lutteurs d'élite ont été étudiés avec absorptiométrie à rayons X à double énergie (DXA) avant et après deux à trois semaines de régimes de réduction de poids. Afin d'établir le degré de déshydratation et le statut hormonal, des échantillons de sang ont été recueillis pour obtenir la chimie du sang, les électrolytes et les paramètres endocrinologiques après les deux mesures de DXA. La perte de poids moyenne était de 8,2 ± 2,3% et elle était constituée par les réductions moyennes de la masse grasse de 16 ± 6,9%(p ≤ 0,001) et une masse corporelle maigre de 7,9 ± 2,5%. La réduction rapide du poids a provoqué une déshydratation importante qui a été observée avec une augmentation de l'hémoglobine (7,8 ± 5,9%, p ≤ 0,001), de l'hématocrite (11,3 ± 6,8%, p ≤ 0,001) et de la créatinine sérique (35 ± 23%, p ≤ 0,001) . Il y avait une diminution significative de la testostérone sérique (63 ± 33%, p ≤ 0.001) and luteinizing hormone (54 ± 47 %, p ≤ 0.001) .

Les résultats suggèrent que même une réduction de poids à court terme peut avoir des effets marqués sur la composition corporelle, la chimie du sang et les paramètres hormonaux. Il peut constituer un risque potentiel pour la santé au moins chez un adolescent en croissance.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 54010
Inscription: 11 Sep 2008 19:11


Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 37 invités