Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

Bénéfices santé - longévité des oméga 3?

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Bénéfices santé - longévité des oméga 3?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 18 Mar 2020 16:50

Erythrocyte Membrane Polyunsaturated Fatty Acids Are Associated with Incidence of Metabolic Syndrome in Middle-Aged and Elderly People—An 8.8-Year Prospective Study
Ding Ding, The Journal of Nutrition, 13 March 2020

Background
The total and specific types of polyunsaturated fatty acids (PUFAs) related to metabolic syndrome (MetS) remain inconsistent.

Objective
We assessed the association of erythrocyte n–3 and n–6 PUFAs with MetS and the components of MetS in a cohort population.

Methods
This prospective analysis included 2754 participants (aged 40–75 y) from the Guangzhou Nutrition and Health Study (2008–2019) in China. Erythrocyte PUFAs at baseline were measured using gas chromatography. MetS was assessed every 3 y according to the updated National Cholesterol Education Program Adult Treatment Panel III criteria. Multivariable Cox proportional hazard models were used to evaluate HRs and 95% CIs.

Results
We identified 716 incident cases of MetS. The primary analyses showed that the HRs (95% CIs) of MetS (tertile 3 versus 1) were 0.67 (0.56, 0.80) for n–3 PUFAs and 0.70 (0.58, 0.85) for n–6 PUFAs (all Ps trend <0.001). The secondary outcomes showed that, higher erythrocyte very-long-chain (VLC) PUFAs [20:3n–3, docosapentaenoic acid (DPA), docosahexaenoic acid (DHA), arachidonic acid (ARA), and 22:4n–6], but lower α-linolenic acid (ALA) and γ-linolenic acid (GLA), tended to be associated with lower incidences of MetS and its components; among individual MetS components, the associations of PUFAs were more pronounced for hypertriglyceridemia (HTG) and hypertension, followed by low high-density lipoproten (HDL) cholesterol. Significantly higher concentrations of n–3 PUFAs (total, DPA, and DHA) and n–6 PUFAs (total, ARA, and 22:4) were observed in participants with improved (versus progressed) status of MetS (all Ps trend ≤0.003).

Conclusion
This study reveals that higher erythrocyte VLC n–3 and n–6 PUFAs, but lower 18-carbon PUFAs (ALA and GLA), are associated with lower risks of MetS components (HTG, hypertension, and low HDL cholesterol) and thereby lower MetS incidence in Chinese adults.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 43643
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Bénéfices santé - longévité des oméga 3?

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 19 Mar 2020 09:24

Traduction de l'étude :wink:

Les acides gras polyinsaturés de la membrane érythrocytaire sont associés à l'incidence du syndrome métabolique chez les personnes d'âge moyen et les personnes âgées - une étude prospective de 8,8 ans
Ding Ding, The Journal of Nutrition, 13 mars 2020

Contexte
Les types totaux et spécifiques d'acides gras polyinsaturés (AGPI) liés au syndrome métabolique (MetS) restent incohérents.

Objectif
Nous avons évalué l'association des PUFA érythrocytaires n – 3 et n – 6 avec MetS et les composants de MetS dans une population de cohorte.

Les méthodes
Cette analyse prospective a inclus 2754 participants (âgés de 40 à 75 ans) de la Guangzhou Nutrition and Health Study (2008-2019) en Chine. Les PUFA érythrocytaires au départ ont été mesurés par chromatographie en phase gazeuse. Le MetS a été évalué tous les 3 ans selon les critères mis à jour du Panel III de traitement des adultes du Programme national d'éducation sur le cholestérol. Des modèles multivariables de risques proportionnels de Cox ont été utilisés pour évaluer les FC et les IC à 95%.

Résultats
Nous avons identifié 716 cas incidents de MetS. Les analyses primaires ont montré que les HR (IC à 95%) du MetS (tertile 3 versus 1) étaient de 0,67 (0,56, 0,80) pour n – 3 AGPI et de 0,70 (0,58, 0,85) pour n – 6 AGPI (toutes les tendances Ps <0,001 ). Les résultats secondaires ont montré que les PUFA à très longue chaîne érythrocytaire (VLC) supérieurs [20: 3n – 3, l'acide docosapentaénoïque (DPA), l'acide docosahexaénoïque (DHA), l'acide arachidonique (ARA) et 22: 4n – 6], mais l'acide α-linolénique inférieur (ALA) et l'acide γ-linolénique (GLA) ont tendance à être associés à des incidences plus faibles de MetS et de ses composants; parmi les composants MetS individuels, les associations d'AGPI étaient plus prononcées pour l'hypertriglycéridémie (HTG) et l'hypertension, suivies par le cholestérol à lipoprotènes de basse densité (HDL). Des concentrations significativement plus élevées de n – 3 AGPI (total, DPA et DHA) et n – 6 AGPI (total, ARA et 22: 4) ont été observées chez les participants avec un statut amélioré (par rapport à progressé) du MetS (toutes les tendances Ps ≤0,003 ).

Conclusion
Cette étude révèle que des PUFA n-3 et n-6 érythrocytaires plus élevés, mais des PUFA 18 carbones inférieurs (ALA et GLA), sont associés à des risques plus faibles de composants MetS (HTG, hypertension et faible taux de cholestérol HDL) et donc à une baisse de MetS incidence chez les adultes chinois.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 5586
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus


Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 11 invités