Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

Comprendre la régénération musculaire

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Comprendre la régénération musculaire

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 5 Fév 2020 15:23

Neuromuscular fatigue and recovery after strenuous exercise depends on skeletal muscle size and stem cell characteristics
Philipp Baumert, bioRxiv posted 4 February 2020

Hamstring muscle injury is highly prevalent in sports involving repeated maximal sprinting. Although neuromuscular fatigue is thought to be a risk factor, the physiological and cellular mechanisms underlying the fatigue response to repeated maximal sprints are unclear. Here, we show that repeated maximal sprints induce neuromuscular fatigue accompanied with a prolonged strength loss in hamstring muscles.

The immediate hamstring strength loss was linked to both central and peripheral fatigue, while prolonged strength loss was associated with indicators of muscle damage. The kinematic changes immediately after sprinting likely protected fatigued hamstrings from excess elongation stress and larger hamstring muscle physiological cross-sectional area appeared to protect against fatigue/damage.

Specific skeletal muscle stem cell composition (i.e lower myoblast:fibroblast ratio) was linked to improved muscle recovery within 48 h after sprinting. Contrastingly, a high myoblast:fibroblast ratio appears crucial for the latter stage of muscle regeneration. We have therefore identified novel mechanisms that likely regulate the fatigue/damage response and recovery following repeated maximal sprinting in humans.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 40947
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Comprendre la régénération musculaire

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 5 Fév 2020 16:27

La fatigue neuromusculaire et la récupération après un exercice intense dépendent de la taille des muscles squelettiques et des caractéristiques des cellules souches
Philipp Baumert, bioRxiv publié le 4 février 2020

Les blessures aux muscles ischio-jambiers sont très répandues dans les sports impliquant un sprint maximal répété. Bien que la fatigue neuromusculaire soit considérée comme un facteur de risque, les mécanismes physiologiques et cellulaires sous-jacents à la réaction de fatigue aux sprints maximaux répétés ne sont pas clairs. Ici, nous montrons que les sprints maximaux répétés induisent une fatigue neuromusculaire accompagnée d'une perte de force prolongée des muscles ischio-jambiers.

La perte immédiate de force des ischio-jambiers était liée à la fatigue centrale et périphérique, tandis qu'une perte de force prolongée était associée à des indicateurs de lésions musculaires. Les changements cinématiques immédiatement après le sprint ont probablement protégé les ischio-jambiers fatigués contre le stress d'élongation excessif et une plus grande surface de coupe transversale physiologique des muscles des ischio-jambiers semblait protéger contre la fatigue / les dommages.

La composition spécifique des cellules souches du muscle squelettique (c'est-à-dire un rapport myoblaste: fibroblaste inférieur) était liée à une meilleure récupération musculaire dans les 48 h après le sprint. À l'opposé, un rapport myoblaste / fibroblaste élevé semble crucial pour la dernière étape de la régénération musculaire. Nous avons donc identifié de nouveaux mécanismes qui régulent probablement la réponse fatigue / dommages et la récupération après un sprint maximal répété chez l'homme.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 4441
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus


Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités