Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

Effet de la durée du sommeil sur la santé du cerveau

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Effet de la durée du sommeil sur la santé du cerveau

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 27 Sep 2020 14:27

Association Between Sleep Duration and Cognitive Decline
Yanjun Ma, JAMA Netw Open. 2020;3(9):e2013573.

Key Points
Question What is the association between sleep duration and cognitive decline in the general aging population?

Findings During 100 000 person-years of follow-up in this pooled cohort study of 28 756 individuals, global cognitive function in individuals with extreme sleep duration (≤4 or ≥10 hours per night) declined statistically significantly faster than in the reference group (7 hours per night) after adjusting for covariates. An inverted U-shaped association between sleep duration and global cognitive decline was also observed.

Meaning The inverted U-shaped association indicates that cognitive function should be monitored in individuals with insufficient or excessive sleep duration.

Abstract
Importance An association between sleep duration and the trajectory of cognitive decline has not been conclusively demonstrated.

Objective To investigate the association between sleep duration and cognitive decline by a pooled analysis of 2 nationally representative aging cohorts.

Design, Setting, and Participants A pooled cohort study using data from waves 4 to 8 (2008-2009 to 2016-2017) in the English Longitudinal Study of Ageing and waves 1 to 3 (2011 to 2015) in the China Health and Retirement Longitudinal Study in a population-based setting. Participants were 2 randomly enrolled cohorts comprising 28 756 individuals living in England who were 50 years or older and those living in China who were 45 years or older.

Exposure Self-reported sleep duration per night according to face-to-face interviews.

Main Outcomes and Measures Global cognitive z scores were calculated according to immediate and delayed recall test, an animal fluency test, the serial sevens test, an intersecting pentagon copying test, and a date orientation test.

Results Data were analyzed from 20 065 participants, including 9254 from the English Longitudinal Study of Ageing (mean [SD] age, 64.6 [9.8] years; 55.9% [5174 of 9254] women; median follow-up duration, 8 [interquartile range, 6-8] years) and 10 811 from the China Health and Retirement Longitudinal Study (mean [SD] age, 57.8 [9.0] years; 50.2% [5425 of 10 811] men; median follow-up duration, 4 [interquartile range, 4-4] years). During 100 000 person-years of follow-up, global cognitive z scores in individuals with 4 hours or less (pooled β = −0.022; 95% CI, −0.035 to −0.009 SD per year; P = .001) and 10 hours or more (pooled β = −0.033; 95% CI, −0.054 to −0.011 SD per year; P = .003) of sleep per night declined faster than in the reference group (7 hours per night) after adjusting for a number of covariates. An inverted U-shaped association between sleep duration and global cognitive decline was also observed.

Conclusions and Relevance In this pooled cohort study, an inverted U-shaped association between sleep duration and global cognitive decline was found, indicating that cognitive function should be monitored in individuals with insufficient (≤4 hours per night) or excessive (≥10 hours per night) sleep duration. Future studies are needed to examine the mechanisms of the association between sleep duration and cognitive decline.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 43622
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Effet de la durée du sommeil sur la santé du cerveau

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 27 Sep 2020 14:28

Image
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 43622
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Effet de la durée du sommeil sur la santé du cerveau

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 28 Sep 2020 14:23

Traduction de l'étude :wink:

Association entre la durée du sommeil et le déclin cognitif
Yanjun Ma, JAMA Netw Open. 2020; 3 (9): e2013573.

Points clés
Question Quelle est l'association entre la durée du sommeil et le déclin cognitif dans la population générale vieillissante?

Résultats Au cours de 100000 personnes-années de suivi dans cette étude de cohorte groupée de 28756 personnes, la fonction cognitive globale chez les personnes ayant une durée de sommeil extrême (≤4 ou ≥10 heures par nuit) a diminué statistiquement significativement plus rapidement que dans le groupe de référence ( 7 heures par nuit) après ajustement pour les covariables. Une association en forme de U inversé entre la durée du sommeil et le déclin cognitif global a également été observée.

Signification L'association en forme de U inversé indique que la fonction cognitive doit être surveillée chez les personnes dont la durée de sommeil est insuffisante ou excessive.

Abstrait
Importance Une association entre la durée du sommeil et la trajectoire du déclin cognitif n'a pas été démontrée de manière concluante.

Objectif Étudier l'association entre la durée du sommeil et le déclin cognitif par une analyse groupée de 2 cohortes de vieillissement représentatives à l'échelle nationale.

Conception, contexte et participants Une étude de cohorte groupée utilisant les données des vagues 4 à 8 (2008-2009 à 2016-2017) dans l'étude longitudinale anglaise sur le vieillissement et des vagues 1 à 3 (2011 à 2015) dans le rapport longitudinal China Health and Retirement Étudier dans un environnement basé sur la population. Les participants étaient 2 cohortes inscrites au hasard comprenant 28 756 personnes vivant en Angleterre et âgées de 50 ans ou plus et celles vivant en Chine qui avaient 45 ans ou plus.

Exposition Durée de sommeil autodéclarée par nuit selon des entretiens en face à face.

Principaux résultats et mesures Les scores cognitifs globaux z ont été calculés selon un test de rappel immédiat et différé, un test de fluidité animale, le test de sept en série, un test de copie pentagonale croisée et un test d'orientation de la date.

Résultats Les données ont été analysées à partir de 20 065 participants, dont 9254 de l'étude longitudinale anglaise sur le vieillissement (âge moyen [ET], 64,6 [9,8] ans; 55,9% [5174 sur 9254] femmes; durée médiane du suivi, 8 [intervalle interquartile] , 6-8] ans) et 10811 de l'étude longitudinale sur la santé et la retraite en Chine (âge moyen [ET], 57,8 [9,0] ans; 50,2% [5425 sur 10 811] hommes; durée médiane du suivi, 4 [interquartile] gamme, 4-4] ans). Au cours de 100 000 années-personnes de suivi, scores z cognitifs globaux chez les individus avec 4 heures ou moins (poolé β = −0,022; IC à 95%, −0,035 à −0,009 ET par an; P = 0,001) et 10 heures ou plus (β combiné = −0,033; IC à 95%, −0,054 à −0,011 SD par an; P = 0,003) de sommeil par nuit a diminué plus rapidement que dans le groupe de référence (7 heures par nuit) après ajustement pour un nombre de covariables. Une association en forme de U inversé entre la durée du sommeil et le déclin cognitif global a également été observée.

Conclusions et pertinence Dans cette étude de cohorte groupée, une association en forme de U inversé entre la durée du sommeil et le déclin cognitif global a été trouvée, indiquant que la fonction cognitive doit être surveillée chez les personnes ayant une insuffisance (≤ 4 heures par nuit) ou une nuit) la durée du sommeil. Des études futures sont nécessaires pour examiner les mécanismes de l'association entre la durée du sommeil et le déclin cognitif.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 5563
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus


Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 19 invités