Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

Effets des produits laitiers sur la mortalité?

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Effets des produits laitiers sur la mortalité?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 13 Sep 2018 07:01

Association de la consommation de produits laitiers avec les maladies cardiovasculaires et la mortalité dans 21 pays des cinq continents (PURE): une étude de cohorte prospective
Mahshid Dehghan The Lancet 11 septembre 2018

Contexte
Les directives diététiques recommandent de minimiser la consommation de produits laitiers entiers, car ils sont une source de graisses saturées et présumés avoir un effet néfaste sur les lipides sanguins et augmenter les maladies cardiovasculaires et la mortalité. Les preuves de cette affirmation sont rares et peu de données sur les effets de la consommation de produits laitiers sur la santé sont disponibles dans les pays à faible revenu et à revenu intermédiaire. Par conséquent, nous avons cherché à évaluer les associations entre les produits laitiers totaux et certains types de produits laitiers présentant une mortalité et une maladie cardiovasculaire majeure.

Les méthodes
L'étude prospective sur l'épidémiologie urbaine et rurale (PURE) est une étude multinationale de grande envergure menée auprès de personnes âgées de 35 à 70 ans et provenant de 21 pays sur cinq continents. Les apports alimentaires en produits laitiers pour 136 384 individus ont été enregistrés à l'aide de questionnaires validés par pays sur la fréquence alimentaire. Les produits laitiers comprenaient du lait, du yaourt et du fromage. Nous avons ensuite regroupé ces aliments en produits laitiers entiers et à faible teneur en matières grasses. Le critère principal était le composite de la mortalité ou des événements cardiovasculaires majeurs (définis comme des décès dus à des causes cardiovasculaires, un infarctus du myocarde non fatal, un accident vasculaire cérébral ou une insuffisance cardiaque). Les ratios de risque (HR) ont été calculés à l'aide de modèles de variabilité Cox multivariés avec des interceptions aléatoires pour tenir compte du regroupement des participants par centre.

Résultats
Entre le 1er janvier 2003 et le 14 juillet 2018, nous avons enregistré 10 567 événements composites (décès [n = 6796] ou événements cardiovasculaires majeurs [n = 5855]) au cours des 9 ans et demi de suivi. Un apport plus élevé de produits laitiers totaux (> 2 portions par jour comparé à l'absence de prise) était associé à un risque moindre de résultat composite (HR 0: 84, IC à 95%: 0,75 à 0,9; tendance de p = 0 0004) , mortalité totale (0, 83, 0, 72-0, 96; tendance de la maladie = 0, 0052), mortalité non cardiovasculaire (0, 86, 0, 72 à 1, 02, tendance de 0,46), cardiovasculaire mortalité (0 · 77, 0 · 58-1 · 01, p tendance = 0 · 029), commandant les maladies cardiovasculaires (0 · 78, 0 · 67-0 · 90, p tendance = 0 · 0001), et la course (0 · 66, 0 · 53–0 · 82; p tendance= 0. 0003). Aucune association significative avec l'infarctus du myocarde n'a été observée (HR 0: 89, IC à 95%: 0,11 à 1,1; tendance de p = 0,03). Apport plus élevé (> 1 portion vs pas d'ingestion) de lait (HR 0,90 , IC 95% 0,8–0,099 ; tendance p = 0,529) et yaourt (0,68, 0,75-0,09) p tendance = 0 · 0051) était associé à un risque moindre pour le résultat composite, tandis que la consommation de fromage n'était pas significativement associée au résultat composite (0,88, 0 76-1,02; tendance p = 0 1399). La consommation de beurre était faible et n'était pas significativement associée aux résultats cliniques (HR 1: 09, IC à 95%: 90-1,3 33; tendance de p = 0,4113).

Interprétation
La consommation de produits laitiers était associée à un risque plus faible de mortalité et à des événements cardiovasculaires majeurs dans une cohorte multinationale diversifiée.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 39090
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Effets des produits laitiers sur la mortalité?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 15 Sep 2018 20:26

Mesures en série de biomarqueurs circulants des graisses laitières et de la mortalité totale et par cause chez les personnes âgées: l'étude sur la santé cardiovasculaire
Marcia C de Oliveira The American Journal of Clinical Nutrition , Volume 108, numéro 3, 1er septembre 2018, pages 476 à 484,

Contexte
Une controverse a émergé sur les avantages par rapport aux méfaits des matières grasses laitières, y compris les préoccupations concernant les effets à long terme. Des études observationnelles antérieures ont évalué des estimations de consommation autodéclarées ou une mesure de biomarqueur unique au départ, ce qui peut conduire à une estimation sous-optimale du risque réel.

Objectif
Le but de cette étude était d’étudier les associations prospectives des mesures en série des acides gras pentadécanoïques (15: 0), heptadécanoïques (17: 0) et trans- palmitoléiques ( trans 16: 1n-7) plasmatiques avec la mortalité totale, mortalité par cause et risque de maladie cardiovasculaire chez les personnes âgées.

Conception
Parmi les 2907 adultes américains âgés de ≥ 65 ans et exempts de MCV au départ, les concentrations en acides gras circulants ont été mesurées en série au départ, 6 ans et 13 ans. Les décès et les événements cardiovasculaires ont été évalués et jugés de manière centralisée. Les associations prospectives ont été évaluées par des modèles de Cox ajustés multivariés incorporant des expositions et des covariables en fonction du temps.

Résultats
Au cours des 22 années de suivi, 2428 décès sont survenus, dont 833 de maladies cardiovasculaires, 1595 de causes autres que les MCV et 1301 incidents de maladie cardiovasculaire. Dans les modèles multivariés, les acides pentadécanoïques, heptadécanoïques et trans- palmitoléiques circulants n'étaient pas significativement associés à la mortalité totale, les HR extrêmes-quintiles de 1,05 pour le pentadécanoïque (IC 95%: 0,91, 1,22), 1,07 pour l'heptadécanoïque (IC 95%: 0,93). , 1,23), et 1,05 pour transacides palmitoléiques (IC 95%: 0,91, 1,20). L'acide heptadécanoïque circulant était associé à une mortalité plus faible due aux MCV (HR du quintile extrême: 0,77; IC à 95%: 0,61, 0,98), en particulier la mortalité par AVC, comparée à un quintile extrême. % IC: 0,35, 0,97). En revanche, l'acide heptadécanoïque était associé à un risque plus élevé de mortalité non-CVD (HR: 1,27; IC à 95%: 1,07, 1,52), ce qui n'était pas clairement lié à un seul sous-type de décès non CVD. Aucune association significative des acides pentadécanoïque, heptadécanoïque ou trans- palmitoléique n'a été observée pour les MCV, les maladies coronariennes ou les AVC totaux.

Conclusions
L'exposition à long terme aux acides phospholipidiques circulants pentadécanoïques, heptadécanoïques ou trans- palmitoléiques n'était pas significativement associée à la mortalité totale ou à une MCV incidente chez les personnes âgées. L’acide heptadécanoïque à forte circulation était inversement associé à la mortalité due aux MCV et aux accidents vasculaires cérébraux et potentiellement associé à un risque plus élevé de décès sans MCV.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 39090
Inscription: 11 Sep 2008 19:11


Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 20 invités