Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

Glucide pendant l'effort pour compenser un mauvais sommeil?

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Glucide pendant l'effort pour compenser un mauvais sommeil?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 6 Fév 2020 11:58

Perception of Carbohydrate Availability Augments High-Intensity Intermittent Exercise Capacity Under Sleep-Low, Train-Low Conditions
in International Journal of Sport Nutrition and Exercise Metabolism 2020
Sally P. Waterworth

The authors tested the hypothesis that perception of carbohydrate (CHO) availability augments exercise capacity in conditions of reduced CHO availability. Nine males completed a sleep-low train model comprising evening glycogen-depleting cycling followed by an exhaustive cycling protocol the next morning in the fasted state (30 min steady state at 95% lactate threshold followed by 1-min intervals at 80% peak power output until exhaustion). After the evening depletion protocol and prior to sleeping, subjects consumed (a) a known CHO intake of 6 g/kg body mass (TRAIN HIGH) or (b) a perceived comparable CHO intake but 0 g/kg body mass (PERCEPTION) or a known train-low condition of 0 g/kg body mass (TRAIN LOW). The TRAIN HIGH and PERCEPTION trials were conducted double blind. During steady state, average blood glucose and CHO oxidation were significantly higher in TRAIN HIGH (4.01 ± 0.56 mmol/L; 2.17 ± 0.70 g/min) versus both PERCEPTION (3.30 ± 0.57 mmol/L; 1.69 ± 0.64 g/min, p < .05) and TRAIN LOW (3.41 ± 0.74 mmol/L; 1.61 ± 0.59 g/min, p < .05). Exercise capacity was significantly different between all pairwise comparisons (p < .05), where TRAIN LOW (8 ± 8 min) < PERCEPTION (12 ± 6 min) < TRAIN HIGH (22 ± 9 min).

Data demonstrate that perception of CHO availability augments high-intensity intermittent exercise capacity under sleep-low, train-low conditions, though this perception does not restore exercise capacity to that of CHO consumption. Such data have methodological implications for future research designs and may also have practical applications for athletes who deliberately practice elements of training in CHO-restricted states.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 41006
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Glucide pendant l'effort pour compenser un mauvais somme

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 6 Fév 2020 15:20

La perception de la disponibilité des glucides augmente la capacité d'exercice intermittent à haute intensité dans des conditions de sommeil faible.
dans International Journal of Sport Nutrition and Exercise Metabolism 2020
Sally P. Waterworth

Les auteurs ont testé l'hypothèse selon laquelle la perception de la disponibilité des glucides (CHO) augmente la capacité d'exercice dans des conditions de disponibilité réduite de CHO. Neuf hommes ont terminé un modèle d'entrainement à faible sommeil comprenant un cycle d'appauvrissement en glycogène du soir suivi d'un protocole de cycle exhaustif le lendemain matin à jeun (30 minutes en régime permanent à 95% de seuil de lactate suivi d'intervalles de 1 minute à 80% de la puissance de crête de sortie) jusqu'à épuisement). Après le protocole d'épuisement du soir et avant de dormir, les sujets ont consommé (a) un apport CHO connu de 6 g / kg de masse corporelle (TRAIN HIGH) ou (b) un apport CHO comparable perçu mais de 0 g / kg de masse corporelle (PERCEPTION) ou un état de train bas connu de 0 g / kg de masse corporelle (TRAIN LOW). Les essais TRAIN HIGH et PERCEPTION ont été menés en double aveugle. Pendant l'état d'équilibre, la glycémie moyenne et l'oxydation du CHO étaient significativement plus élevées dans TRAIN HIGH (4,01 ± 0,56 mmol / L; 2,17 ± 0,70 g / min) par rapport aux deux PERCEPTION (3,30 ± 0,57 mmol / L; 1,69 ± 0,64 g / min, p <0,05) et TRAIN LOW (3,41 ± 0,74 mmol / L; 1,61 ± 0,59 g / min, p <0,05). La capacité d'exercice était significativement différente entre toutes les comparaisons par paires (p <0,05), où TRAIN LOW (8 ± 8 min) <PERCEPTION (12 ± 6 min) <TRAIN HIGH (22 ± 9 min).

Les données démontrent que la perception de la disponibilité du CHO augmente la capacité d'exercice intermittent à haute intensité dans des conditions de sommeil faible, bien que cette perception ne restaure pas la capacité d'exercice à celle de la consommation de CHO. Ces données ont des implications méthodologiques pour les futurs modèles de recherche et peuvent également avoir des applications pratiques pour les athlètes qui pratiquent délibérément des éléments d'entraînement dans des états restreints par le CHO.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 4476
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus


Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: MSN [Bot], thanos999 et 3 invités