Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

Lait Vs Caséine Vs whey sur niveau d'acides aminés/glycémie

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Lait Vs Caséine Vs whey sur niveau d'acides aminés/glycémie

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 25 Nov 2020 13:40

Postprandial blood amino acid concentrations in older adults after consumption of dairy products: The role of the dairy matrix
International Dairy Journal Volume 113, February 2021, Astrid M.H.Horstman

This study investigated postprandial aminoacidemia after consumption of different dairy products using a single-blinded cross-over design wherein 10 participants (66.7 ± 4.3 y) received low-fat UHT-treated milk (LF–UHT), low-fat pasteurised milk (LF–PAS), full-fat UHT-treated milk (FF–UHT), full-fat pasteurised milk (FF–PAS), low-fat yoghurt, full-fat cheese, whey protein concentrate (WPC), and micellar casein isolate (MCI). Blood samples were collected postabsorptive and (up to 5 h) postprandial and maximal amino acid concentration (Cmax), timepoint corresponding to Cmax (Tmax) and incremental area under the curve (iAUC) were determined. The highest increase in blood essential amino acid (EAA) levels occurred after WPC and yoghurt consumption, whereas MCI and cheese consumption resulted in extended EAA response curves.

Fat delayed the postprandial EAA blood response (FF–UHT versus LF–UHT and FF–PAS versus LF–UHT), whereas no effect of heating milk was found (P > 0.05). The findings highlight that the product matrix could be as important as protein composition in postprandial aminoacidemia.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 54373
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Lait Vs Caséine Vs whey sur niveau d'acides aminés sangu

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 25 Nov 2020 13:49

Image
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 54373
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Lait Vs Caséine Vs whey sur niveau d'acides aminés sangu

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 25 Nov 2020 13:55

25 g de protéines de CASÉINE VS WHEY SUR LES NIVEAUX D'ACIDES AMINÉS SANGUINS

Image
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 54373
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Lait Vs Caséine Vs whey sur niveau d'acides aminés sangu

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 25 Nov 2020 13:57

Image
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 54373
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Lait Vs Caséine Vs whey sur niveau d'acides aminés sangu

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 25 Nov 2020 14:00

Image
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 54373
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Lait Vs Caséine Vs whey sur niveau d'acides aminés sangu

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 25 Nov 2020 14:03

25 g de protéines de DIFFÉRENTS LAITAGES SONT UN PUISSANT BOOSTER D'INSULINE ET VONT ABAISSER LA GLYCÉMIE

Image
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 54373
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Lait Vs Caséine Vs whey sur niveau d'acides aminés sangu

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 25 Nov 2020 18:14

Traduction de l'étude :wink:

Concentrations d'acides aminés sanguins postprandiaux chez les personnes âgées après consommation de produits laitiers: le rôle de la matrice laitière
International Dairy Journal Volume 113, février 2021, Astrid M.H.Horstman

Cette étude a examiné l'aminoacidémie postprandiale après la consommation de différents produits laitiers en utilisant une conception croisée en simple aveugle dans laquelle 10 participants (66,7 ± 4,3 ans) ont reçu du lait UHT faible en gras (LF-UHT), lait pasteurisé faible en gras (LF –PAS), lait entier traité UHT (FF – UHT), lait pasteurisé entier (FF – PAS), yaourt faible en gras, fromage entier, concentré de protéines de lactosérum (WPC) et isolat de caséine micellaire ( MCI). Des échantillons de sang ont été prélevés après l'absorption et (jusqu'à 5 h) la concentration en acides aminés postprandiale et maximale (Cmax), le point temporel correspondant à la Cmax (Tmax) et l'aire incrémentale sous la courbe (iAUC) ont été déterminés. L'augmentation la plus élevée des niveaux d'acides aminés essentiels dans le sang (EAA) s'est produite après la consommation de WPC et de yaourt, tandis que la consommation de MCI et de fromage a entraîné des courbes de réponse EAA étendues.

La graisse a retardé la réponse sanguine postprandiale de l'EAA (FF – UHT versus LF – UHT et FF – PAS versus LF – UHT), alors qu'aucun effet du chauffage du lait n'a été trouvé (P> 0,05). Les résultats soulignent que la matrice du produit pourrait être aussi importante que la composition protéique dans l'aminoacidémie postprandiale.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 12698
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus

Re: Lait Vs Caséine Vs whey sur niveau d'acides aminés sangu

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 2 Nov 2021 12:43

Effect Of Reversal Of Whey-Protein To Casein Ratio Of Cow Milk, On Insulin, Incretin And Amino Acid Responses In Humans
Alessandro Toffolon Molecular Nutrition & Food Research 07 October 2021

Scope
: Milk-proteins, besides lactose, stimulate insulin and incretin secretion. Although pure whey-proteins (WP) are more efficient than pure casein (Cas) in hormone secretion, the effects of reversal of the [WP/Cas] ratio in whole-milk are poorly known.

Methods and results
: Healthy volunteers received two different cow-milk drinks, at identical lactose (0.36 g x kg−1 BW) and total-protein (0.18 g x kg1 BW) loads, but at reversed WP/Cas ratio. One was Cow-whole milk with a ≈20/80 [WP/Cas] ratio, the other an experimental cow-milk with a ≈70/30 [WP/Cas] ratio ([↑WP↓Cas]-milk). Both milk-types induced the same mild hyperglycemic response.

Following the [↑WP↓Cas]-milk, the [20’-90’] insulin incremental area (iAUC) (+ ≈44%, p<0.035), and the [20’-120’] C-peptide iAUC (+ ≈47%, p<0.015) were greater than those with Cow-milk. Similarly, following the [↑WP↓Cas]-milk, the GLP-1 [20’-90’] iAUC (+96%, p<0.025), and the GIP [30’-60’] iAUC (+140%, p<0.006), were greater than those with cow-milk. Plasma total and branched-chain amino acids were also greater following the [↑WP↓Cas] than Cow-milk.

Conclusions
: Reversal of the (WP/Cas) ratio in Cow-milk enhanced the insulin response, an effect possibly mediated by incretins and/or amino acids(s). These data may be useful in the design of specific milk formulas with different effects on insulin and incretin response(s).
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 54373
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Lait Vs Caséine Vs whey sur niveau d'acides aminés/glycé

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 2 Nov 2021 12:56

Image
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 54373
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Lait Vs Caséine Vs whey sur niveau d'acides aminés/glycé

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 2 Nov 2021 18:01

Traduction de l'étude :wink:

Effet de l'inversion du rapport protéines de lactosérum/caséine du lait de vache, sur les réponses à l'insuline, à l'incrétine et aux acides aminés chez l'homme
Alessandro Toffolon Nutrition moléculaire et recherche alimentaire 07 octobre 2021

Portée
: Les protéines du lait, outre le lactose, stimulent la sécrétion d'insuline et d'incrétine. Bien que les protéines de lactosérum (WP) pures soient plus efficaces que la caséine pure (Cas) dans la sécrétion d'hormones, les effets de l'inversion du rapport [WP/Cas] dans le lait entier sont mal connus.

Méthodes et résultats
: Des volontaires sains ont reçu deux boissons au lait de vache différentes, à des charges identiques de lactose (0,36 g x kg-1 PC) et de protéines totales (0,18 g x kg1 PC), mais à un rapport WP/Cas inversé. L'un était du lait entier de vache avec un rapport ≈20/80 [WP/Cas], l'autre un lait de vache expérimental avec un rapport ≈70/30 [WP/Cas] ([↑WP↓Cas]-lait). Les deux types de lait ont induit la même réponse hyperglycémique légère.

Après le [↑WP↓Cas]-lait, l'aire d'augmentation de l'insuline [20'-90'] (iAUC) (+ ≈44%, p<0,035) et le [20'-120'] C-peptide iAUC ( + ≈47%, p<0,015) étaient supérieurs à ceux avec du lait de vache. De même, après le lait [↑WP↓Cas], l'iAUC GLP-1 [20'-90'] (+96 %, p<0,025) et l'iAUC GIP [30'-60'] (+140% , p<0,006)
, étaient supérieurs à ceux avec du lait de vache. Les acides aminés plasmatiques totaux et à chaîne ramifiée étaient également plus élevés après le [↑WP↓Cas] que dans le lait de vache.

Conclusion
: L'inversion du rapport (WP/Cas) dans le lait de vache a amélioré la réponse insulinique, un effet possiblement médié par les incrétines et/ou les acides aminés. Ces données peuvent être utiles dans la conception de formules lactées spécifiques ayant des effets différents sur la réponse à l'insuline et aux incrétines
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 12698
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus

Re: Lait Vs Caséine Vs whey sur niveau d'acides aminés/glycé

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 18 Avr 2022 11:36

Neither Incretin or Amino Acid Responses, nor Casein Content, Account for the Equal Insulin Response Following Iso-Lactose Loads of Natural Human and Cow Milk in Healthy Young Adults
by Paolo Tessari Nutrients 2022, 14(8), 1624;

Human milk contains <50% less protein (casein) than cow milk, but is equally effective in insulin secretion despite lower postingestion hyperaminoacidemia. Such potency of human milk might be modulated either by incretins (glucagon-like polypeptide-1,GLP-1); glucose-inhibitory-polypeptide, GIP), and/or by milk casein content. Healthy volunteers of both sexes were fed iso-lactose loads of two low-protein milks, i.e., human [Hum] (n = 8) and casein-deprived cow milk (Cow [↓Cas]) (n = 10), as well as loads of two high-protein milks, i.e., cow (n = 7), and casein-added human-milk (Hum [↑Cas]) (n = 7). Plasma glucose, insulin, C-peptide, incretins and amino acid concentrations were measured for 240′. All milks induced the same transient hyperglycemia. The early [20′–30′] insulin and C-peptide responses were comparable among all milk types apart from the low-protein (Cow [↓Cas]) milk, where they were reduced by <50% (p < 0.05 vs. others). When comparing the two high-protein milks, GLP-1 and GIP [5’–20’] responses with the (Hum [↑Cas]) milk were lower (by ≈2–3 fold, p < 0.007 and p < 0.03 respectively) than those with cow milk, whereas incretin secretion was substantially similar. Plasma amino acid increments largely reflected the milk protein content. Thus, neither casein milk content, nor incretin or amino acid concentrations, can account for the specific potency of human milk on insulin secretion, which remains as yet unresolved.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 54373
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Lait Vs Caséine Vs whey sur niveau d'acides aminés/glycé

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 18 Avr 2022 17:34

Traduction de l'étude :wink:

Ni les réponses d'incrétines ou d'acides aminés, ni la teneur en caséine n'expliquent la réponse égale à l'insuline après des charges d'iso-lactose de lait humain et de lait de vache chez de jeunes adultes en bonne santé
par Paolo Tessari Nutriments 2022, 14(8), 1624 ;

Le lait humain contient <50 % moins de protéines (caséine) que le lait de vache, mais est tout aussi efficace dans la sécrétion d'insuline malgré une hyperaminoacidémie post-ingestion plus faible. Une telle puissance du lait humain pourrait être modulée soit par des incrétines (polypeptide-1 de type glucagon, GLP-1) ; glucose-inhibitory-polypeptide, GIP), et/ou par la teneur en caséine du lait. Des volontaires sains des deux sexes ont été nourris avec des charges d'iso-lactose de deux laits à faible teneur en protéines, c'est-à-dire du lait humain [Hum] (n = 8 ) et du lait de vache privé de caséine (Vache [↓Cas]) (n = 10), ainsi que sous forme de charges de deux laits riches en protéines, à savoir le lait de vache (n = 7) et le lait humain additionné de caséine (Hum [↑Cas]) (n = 7). Les concentrations plasmatiques de glucose, d'insuline, de peptide C, d'incrétines et d'acides aminés ont été mesurées pendant 240'. Tous les laits ont induit la même hyperglycémie transitoire. Les réponses précoces [20′–30′] à l'insuline et au peptide C étaient comparables entre tous les types de lait, à l'exception du lait à faible teneur en protéines (vache [↓Cas]), où elles étaient réduites de < 50 % (p < 0,05 vs. autres). Lors de la comparaison des deux laits riches en protéines, les réponses GLP-1 et GIP [5'–20'] avec le lait (Hum [↑Cas]) étaient plus faibles (de ≈2–3 fois, p < 0,007 et p < 0,03 respectivement ) que ceux avec du lait de vache, alors que la sécrétion d'incrétines était sensiblement similaire. Les incréments d'acides aminés plasmatiques reflétaient largement la teneur en protéines du lait. Ainsi, ni la teneur en caséine du lait, ni les concentrations d'incrétines ou d'acides aminés ne peuvent rendre compte de la puissance spécifique du lait maternel sur la sécrétion d'insuline, qui reste à ce jour non résolue.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 12698
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus


Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot] et 5 invités