Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

Les oméga 3 pour la santé du cerveau?

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Les oméga 3 pour la santé du cerveau?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 17 Juin 2020 14:17

N-3 polyunsaturated fatty acids promote astrocyte differentiation and neurotrophin production independent of cAMP in patient-derived neural stem cells
Jiang-Zhou Yu, Molecular Psychiatry (2020) 05 June 2020

Evidence from epidemiological and laboratory studies, as well as randomized placebo-controlled trials, suggests supplementation with n-3 polyunsaturated fatty acids (PUFAs) may be efficacious for treatment of major depressive disorder (MDD).

The mechanisms underlying n-3 PUFAs potential therapeutic properties remain unknown. There are suggestions in the literature that glial hypofunction is associated with depressive symptoms and that antidepressants may normalize glial function. In this study, induced pluripotent stem cells (iPSC)-derived neuronal stem cell lines were generated from individuals with MDD. Astrocytes differentiated from patient-derived neuronal stem cells (iNSCs) were verified by GFAP.

Cells were treated with eicosapentaenoic acid (EPA), docosahexaenoic acid (DHA) or stearic acid (SA). During astrocyte differentiation, we found that n-3 PUFAs increased GFAP expression and GFAP positive cell formation. BDNF and GDNF production were increased in the astrocytes derived from patients subsequent to n-3 PUFA treatment. Stearic Acid (SA) treatment did not have this effect. CREB activity (phosphorylated CREB) was also increased by DHA and EPA but not by SA. Furthermore, when these astrocytes were treated with n-3 PUFAs, the cAMP antagonist, RP-cAMPs did not block n-3 PUFA CREB activation. However, the CREB specific inhibitor (666-15) diminished BDNF and GDNF production induced by n-3 PUFA, suggesting CREB dependence.

Together, these results suggested that n-3 PUFAs facilitate astrocyte differentiation, and may mimic effects of some antidepressants by increasing production of neurotrophic factors. The CREB-dependence and cAMP independence of this process suggests a manner in which n-3 PUFA could augment antidepressant effects. These data also suggest a role for astrocytes in both MDD and antidepressant action.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 43659
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Les oméga 3 pour la santé du cerveau?

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 17 Juin 2020 17:41

Traduction de l'étude :wink:

Les acides gras polyinsaturés N-3 favorisent la différenciation des astrocytes et la production de neurotrophines indépendamment de l'AMPc dans les cellules souches neurales dérivées des patients
Jiang-Zhou Yu, Psychiatrie moléculaire (2020) 05 juin 2020

Des données provenant d'études épidémiologiques et de laboratoire, ainsi que d'essais randomisés contrôlés contre placebo, suggèrent que la supplémentation en acides gras polyinsaturés n-3 (AGPI) peut être efficace pour le traitement du trouble dépressif majeur (TDM).

Les mécanismes qui sous-tendent les propriétés thérapeutiques potentielles des PUFA n-3 restent inconnus. La littérature suggère que l'hypofonction gliale est associée à des symptômes dépressifs et que les antidépresseurs peuvent normaliser la fonction gliale. Dans cette étude, des lignées de cellules souches neuronales dérivées de cellules souches pluripotentes induites (iPSC) ont été générées à partir d'individus atteints de TDM. Les astrocytes différenciés des cellules souches neuronales dérivées des patients (iNSC) ont été vérifiés par GFAP.

Les cellules ont été traitées avec de l'acide eicosapentaénoïque (EPA), de l'acide docosahexaénoïque (DHA) ou de l'acide stéarique (SA). Au cours de la différenciation des astrocytes, nous avons constaté que les PUFA n-3 augmentaient l'expression de GFAP et la formation de cellules positives pour GFAP. La production de BDNF et de GDNF a augmenté dans les astrocytes dérivés de patients après le traitement par n-3 PUFA. Le traitement à l'acide stéarique (SA) n'a pas eu cet effet. L'activité du CREB (CREB phosphorylé) a également été augmentée par le DHA et l'EPA mais pas par le SA. De plus, lorsque ces astrocytes ont été traités avec n-3 PUFA, l'antagoniste de l'AMPc, les RP-AMPc n'ont pas bloqué l'activation de n-3 PUFA CREB. Cependant, l'inhibiteur spécifique de CREB (666-15) a diminué la production de BDNF et de GDNF induite par le n-3 PUFA, suggérant une dépendance à CREB.

Ensemble, ces résultats suggèrent que les AGPI n-3 facilitent la différenciation des astrocytes et peuvent imiter les effets de certains antidépresseurs en augmentant la production de facteurs neurotrophiques. La dépendance CREB et l'indépendance de l'AMPc de ce processus suggèrent une manière dont le PUFA n-3 pourrait augmenter les effets antidépresseurs. Ces données suggèrent également un rôle pour les astrocytes dans l'action à la fois MDD et antidépresseur.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 5592
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus


Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 9 invités