Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

Les oméga 3 pour la santé intestinale?

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Les oméga 3 pour la santé intestinale?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 9 Fév 2020 10:41

Dietary intake of fish, n-3 polyunsaturated fatty acids, and risk of inflammatory bowel disease: a systematic review and meta-analysis of observational studies
Hadis Mozaffari, European Journal of Nutrition volume 59, pages1–17(2020)

Fish consumption and dietary intake of n-3 polyunsaturated acids (PUFAs) may be associated with inflammatory bowel disease (IBD). We aimed to conduct a systematic review and summarize published articles on the association between fish consumption and dietary intake of n-3 PUFAs with the risk of IBD.

Methods
PubMed, Scopus, and Web of Science databases were used to conduct a comprehensive search and identify eligible literature published prior to January 2019. Fixed-effects model or random-effects models (DerSimonian–Laird method) were applied to pool the effect sizes. Cochrane Q test was used to trace the potential source of heterogeneity across studies.

Results
12 studies (5 prospective and 7 case–control) were included in the systematic review, which ten of them were eligible for inclusion in the meta-analysis. Studies were included a total sample size of 282610 participants which 2002 of them were cases of IBD [1061 Crohn’s disease (CD) and 937 ulcerative colitis (UC)]. A negative association was found between fish consumption and the incidence of CD (pooled effect size: 0.54, 95%CI: 0.31–0.96, P = 0.03). There was no relationship between total dietary n-3 PUFAs intake and IBD (pooled effect size: 1.17, 95%CI: 0.80–1.72, P = 0.41). A significant inverse association was observed between dietary long-chain n-3 PUFAs and the risk of UC (pooled effect size: 0.75, 95%CI: 0.57–0.98, P = 0.03). Moreover, no association was found between α-Linolenic acid (ALA) and IBD (pooled effect size: 1.17, 95%CI: 0.63–2.17, P = 0.62).

Conclusions
Findings showed a negative association between fish consumption and the risk of CD. Moreover, there was a significant inverse association between dietary long-chain n-3 PUFAs and the risk of UC.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 44168
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Les oméga 3 pour la santé intestinale?

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 10 Fév 2020 12:43

Apport alimentaire en poisson, en acides gras polyinsaturés n-3 et risque de maladie inflammatoire de l'intestin: revue systématique et méta-analyse d'études observationnelles
Hadis Mozaffari, European Journal of Nutrition volume 59, pages 1 à 17 (2020)

La consommation de poisson et l'apport alimentaire d'acides polyinsaturés n-3 (AGPI) peuvent être associés à une maladie inflammatoire de l'intestin (MICI). Notre objectif était de mener une revue systématique et de résumer les articles publiés sur l'association entre la consommation de poisson et l'apport alimentaire de n-3 AGPI avec le risque de MII.

Les méthodes
Les bases de données PubMed, Scopus et Web of Science ont été utilisées pour effectuer une recherche complète et identifier la littérature éligible publiée avant janvier 2019. Un modèle à effets fixes ou des modèles à effets aléatoires (méthode DerSimonian – Laird) ont été appliqués pour regrouper les tailles d'effet. Le test Cochrane Q a été utilisé pour tracer la source potentielle d'hétérogénéité entre les études.

Résultats
12 études (5 prospectives et 7 cas-témoins) ont été incluses dans la revue systématique, dont dix étaient éligibles pour inclusion dans la méta-analyse. Les études comprenaient un échantillon total de 282610 participants, dont 2002 étaient des cas de MII [1061 maladie de Crohn (MC) et 937 colite ulcéreuse (CU)]. Une association négative a été trouvée entre la consommation de poisson et l'incidence de CD (ampleur de l'effet combiné: 0,54, IC à 95%: 0,31–0,96, P = 0,03). Il n'y avait pas de relation entre l'apport total en AGPI n-3 alimentaires et les MICI (taille d'effet regroupée: 1,17, IC à 95%: 0,80 à 1,72, P = 0,41). Une association inverse significative a été observée entre les AGPI n-3 à longue chaîne alimentaire et le risque de CU (taille d'effet regroupée: 0,75, IC à 95%: 0,57–0,98, P = 0,03). De plus, aucune association n'a été trouvée entre l'acide α-linolénique (ALA) et les MICI (taille d'effet regroupée: 1,17, IC à 95%: 0,63–2,17, P = 0,62).

Conclusions
Les résultats ont montré une association négative entre la consommation de poisson et le risque de MC. De plus, il y avait une association inverse significative entre les PUFA n-3 alimentaires à longue chaîne et le risque de CU.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 5780
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus


Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Nutrimuscle-Conseils et 6 invités