Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

Les oméga 3 pour la santé musculaire des seniors?

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Les oméga 3 pour la santé musculaire des seniors?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 1 Aoû 2020 11:39

Dietary fish oil supplement induces age-specific contractile and proteomic responses in muscles of male rats
David W. Russ, Lipids in Health and Disease volume 19, Article number: 165 (2020)

Background
Dietary fish oil (DFO) has been identified as a micronutrient supplement with the potential to improve musculoskeletal health in old age. Few data are available for effects of DFO on muscle contractility, despite the significant negative impact of muscle weakness on age-related health outcomes. Accordingly, the effects of a DFO intervention on the contractile function and proteomic profile of adult and aged in an animal model of aging were investigated.

Methods
This preliminary study evaluated 14 adult (8 months) and 12 aged (22 months) male, Sprague-Dawley rats consuming a DFO-supplemented diet or a control diet for 8 weeks (7 adult and 6 aged/dietary group). Animal weight, food intake and grip strength were assessed at the start and end of the FO intervention. In situ force and contractile properties were measured in the medial gastrocnemius muscle following the intervention and muscles were processed for 2-D gel electrophoresis and proteomic analysis via liquid chromatography with tandem mass spectrometry, confirmed by immunoblotting. Effects of age, diet and age x diet interaction were evaluated by 2-way ANOVA.

Results
A significant (P = 0.022) main effect for DFO to increase (~ 15%) muscle contractile force was observed, without changes in muscle mass. Proteomic analysis revealed a small number of proteins that differed across age and dietary groups at least 2-fold, most of which related to metabolism and oxidative stress. In seven of these proteins (creatine kinase, triosephosphate isomerase, pyruvate kinase, parvalbumin, beta-enolase, NADH dehydrogenase and Parkin7/DJ1), immunoblotting corroborated these findings. Parvalbumin showed only an effect of diet (increased with DFO) (P = 0.003). Significant age x diet interactions were observed in the other proteins, generally demonstrating increased expression in adult and decreased expression aged rats consuming DFO (all P > 0.011). However, correlational analyses revealed no significant associations between contractile parameters and protein abundances.

Conclusions
Results of this preliminary study support the hypothesis that DFO can enhance musculoskeletal health in adult and aged muscles, given the observed improvement in contractile function. The fish oil supplement also alters protein expression in an age-specific manner, but the relationship between proteomic and contractile responses remains unclear. Further investigation to better understand the magnitude and mechanisms muscular effects of DFO in aged populations is warranted.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 43622
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Les oméga 3 pour la santé musculaire des seniors?

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 1 Aoû 2020 15:10

Traduction de l'étude :wink:

Le complément alimentaire d'huile de poisson induit des réponses contractiles et protéomiques spécifiques à l'âge dans les muscles des rats mâles
David W.Russ, Lipids in Health and Disease volume 19, Numéro d'article: 165 (2020)

Contexte
L'huile de poisson diététique (DFO) a été identifiée comme un supplément de micronutriments ayant le potentiel d'améliorer la santé musculo-squelettique chez les personnes âgées. Peu de données sont disponibles sur les effets du MPO sur la contractilité musculaire, malgré l'impact négatif important de la faiblesse musculaire sur les résultats de santé liés à l'âge. Par conséquent, les effets d'une intervention du MPO sur la fonction contractile et le profil protéomique des adultes et des personnes âgées dans un modèle animal de vieillissement ont été étudiés.

Méthodes
Cette étude préliminaire a évalué 14 rats Sprague-Dawley mâles adultes (8 mois) et 12 mâles âgés (22 mois) consommant un régime supplémenté par le DFO ou un régime témoin pendant 8 semaines (7 adultes et 6 adultes / groupe alimentaire). Le poids des animaux, la prise alimentaire et la force de préhension ont été évalués au début et à la fin de l'intervention de l'OP. La force in situ et les propriétés contractiles ont été mesurées dans le muscle gastrocnémien médial après l'intervention et les muscles ont été traités pour une électrophorèse sur gel 2D et une analyse protéomique par chromatographie liquide avec spectrométrie de masse en tandem, confirmée par immunoblot. Les effets de l'interaction âge, régime alimentaire et âge x régime alimentaire ont été évalués par ANOVA bidirectionnel.

Résultats
Un effet principal significatif (P = 0,022) du MPO pour augmenter (~ 15%) la force contractile musculaire a été observé, sans modification de la masse musculaire. L'analyse protéomique a révélé un petit nombre de protéines qui différaient d'au moins 2 fois selon l'âge et les groupes alimentaires, dont la plupart étaient liées au métabolisme et au stress oxydatif. Dans sept de ces protéines (créatine kinase, triosephosphate isomérase, pyruvate kinase, parvalbumine, bêta-énolase, NADH déshydrogénase et Parkin7 / DJ1), l'immunotransfert a confirmé ces résultats. La parvalbumine n'a montré qu'un effet de l'alimentation (augmenté avec le DFO) (P = 0,003). Des interactions significatives âge x régime ont été observées dans les autres protéines, démontrant généralement une expression accrue chez les rats adultes et une expression réduite chez les rats âgés consommant du DFO (tous P> 0,011). Cependant, les analyses corrélationnelles n'ont révélé aucune association significative entre les paramètres contractiles et l'abondance des protéines.

Conclusions
Les résultats de cette étude préliminaire appuient l'hypothèse selon laquelle le MPO peut améliorer la santé musculo-squelettique des muscles adultes et âgés, étant donné l'amélioration observée de la fonction contractile. Le supplément d'huile de poisson modifie également l'expression des protéines d'une manière spécifique à l'âge, mais la relation entre les réponses protéomiques et contractiles reste incertaine. Des recherches plus poussées pour mieux comprendre l'ampleur et les mécanismes des effets musculaires du MPO chez les populations âgées sont justifiées.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 5563
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus


Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 14 invités