Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

Le magnésium contre le risque d'athérosclérose?

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Le magnésium contre le risque d'athérosclérose?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 11 Jan 2020 00:12

Serum magnesium and the incidence of coronary artery disease over a median 27 years of follow-up in the Atherosclerosis Risk in Communities (ARIC) Study and a meta-analysis
Mary R Rooney, The American Journal of Clinical Nutrition , Volume 111, Numéro 1, janvier 2020,

Background
Low serum magnesium (Mg) concentrations have been associated with higher coronary artery disease (CAD) risk. A previous Atherosclerosis Risk in Communities (ARIC) Study article that evaluated the Mg–CAD association, based on 319 events occurring over 4–7 y, identified a sex-interaction whereby the inverse Mg–CAD association was much stronger among women than men. More than 1700 additional ARIC CAD events have since accrued.

Objective
We aimed to test our hypothesis that serum Mg is inversely and independently associated with long-term CAD risk in ARIC and in a meta-analysis with other prospective studies.

Methods
A total of 14,446 ARIC study participants (baseline mean ± SD age: 54 ± 6 y, 57% women, 27% African American) were followed for incident CAD through 2017. CAD events were defined by myocardial infarction or CAD mortality. Serum Mg was modeled as quintiles based on mean visit 1 (1987–1989) and visit 2 (1990–1992) concentrations. Cox regression models were used. We also conducted a random-effects meta-analysis incorporating these contemporary ARIC findings.

Results
Over a median follow-up of 27 y, 2131 incident CAD cases accrued. Overall, low serum Mg was associated with higher CAD risk after adjustment for demographics, lifestyle factors, and other CAD risk factors than was higher serum Mg (HR Q1 compared with Q5: 1.28; 95% CI: 1.11, 1.47; P-linear trend <0.001). The association was stronger among women (HR Q1 compared with Q5: 1.53; 95% CI: 1.22, 1.92) than men (HR: 1.11; 95% CI: 0.92, 1.34) (P-interaction = 0.05). In the meta-analysis including 5 studies, the pooled RR (95% CI) for CAD in the lowest compared with the highest circulating Mg category was 1.18 (1.06, 1.31) (I2 = 22%, P-heterogeneity = 0.27).

Conclusions
In this large community-based cohort and updated meta-analysis, low circulating Mg was associated with higher CAD risk than was higher Mg. Whether increasing Mg concentrations within healthy limits is a useful strategy for CAD prevention remains to be seen.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 43274
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Le magnésium contre le risque d'athérosclérose?

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 22 Jan 2020 14:31

Magnésium sérique et incidence de la maladie coronarienne sur une période médiane de 27 ans de suivi dans l'étude sur le risque d'athérosclérose dans les communautés (ARIC) et une méta-analyse
Mary R Rooney, The American Journal of Clinical Nutrition, Volume 111, Numéro 1, janvier 2020,

Contexte
De faibles concentrations sériques de magnésium (Mg) ont été associées à un risque plus élevé de maladie coronarienne (CAD). Un précédent article de l'étude sur le risque d'athérosclérose dans les communautés (ARIC) qui évaluait l'association Mg-CAD, sur la base de 319 événements survenant sur une période de 4 à 7 ans, a identifié une interaction sexuelle selon laquelle l'association inverse Mg-CAD était beaucoup plus forte chez les femmes que chez les hommes. Plus de 1700 événements ARIC CAD supplémentaires se sont depuis accumulés.

Objectif
Nous avons cherché à tester notre hypothèse selon laquelle le Mg sérique est inversement et indépendamment associé au risque de CAD à long terme dans l'ARIC et dans une méta-analyse avec d'autres études prospectives.

Les méthodes
Un total de 14 446 participants à l'étude ARIC (moyenne initiale ± écart-type: 54 ± 6 ans, 57% de femmes, 27% afro-américains) ont été suivis pour la CAD incidente jusqu'en 2017. Les événements de CAD étaient définis par l'infarctus du myocarde ou la mortalité par CAD. Le Mg sérique a été modélisé en quintiles sur la base des concentrations moyennes lors des visites 1 (1987–1989) et 2 (1990–1992). Des modèles de régression de Cox ont été utilisés. Nous avons également effectué une méta-analyse à effets aléatoires intégrant ces résultats contemporains de l'ARIC.

Résultats
Au cours d'un suivi médian de 27 ans, 2131 cas d'incident CAD se sont accumulés. Dans l'ensemble, un Mg sérique faible était associé à un risque de CAD plus élevé après ajustement pour les données démographiques, les facteurs de style de vie et d'autres facteurs de risque de CAD que le Mg sérique supérieur (HR Q1 par rapport à Q5: 1,28; IC à 95%: 1,11, 1,47; tendance P-linéaire <0,001). L'association était plus forte chez les femmes (HR Q1 par rapport à Q5: 1,53; IC à 95%: 1,22, 1,92) que les hommes (HR: 1,11; IC à 95%: 0,92, 1,34) (interaction P = 0,05). Dans la méta-analyse comprenant 5 études, le RR groupé (IC à 95%) pour le CAD dans la catégorie de Mg circulant la plus faible par rapport à la plus élevée de Mg en circulation était de 1,18 (1,06, 1,31) (I2 = 22%, hétérogénéité P = 0,27).

Conclusions
Dans cette vaste cohorte communautaire et cette méta-analyse mise à jour, un faible Mg circulant était associé à un risque de CAD plus élevé que ne l'était un Mg supérieur. Il reste à voir si l'augmentation des concentrations de Mg dans des limites saines est une stratégie utile pour la prévention de la CAD.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 5455
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus


Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Majestic-12 [Bot] et 12 invités