Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

Manque de zinc contribue à l'inflamm-aging chronique

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Manque de zinc contribue à l'inflamm-aging chronique

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 15 Sep 2021 12:49

Factors associated with inflamm-aging in institutionalized older people
Leônidas de Oliveira Neto Scientific Reports volume 11, Article number: 18333 (2021)

The increase in inflammatory cytokines associated with a reduction in the bioavailability of zinc has been used as a marker for inflammation. Despite the high inflammatory state found in institutionalized older individuals, few studies have proposed verifying the factors associated with this condition in this population. To verify the factors associated with inflamm-aging in institutionalized older people. A total of 178 older people (≥ 60 years old) living in nursing homes in Natal/RN were included in the study. Cluster analysis was used to identify three groups according to their inflammatory state. Analysis anthropometric, biochemical, sociodemographic, and health-related variables was carried out. In sequence, an ordinal logistic regression was performed for a confidence level of 95% in those variables with p < 0.20 in the bivariate analysis. IL-6, TNF-α, zinc, low-density lipids (LDL), high-density lipids (HDL), and triglycerides were associated with inflamm-aging. The increase of 1 unit of measurement of LDL, HDL, and triglycerides increased the chance of inflammation-aging by 1.5%, 4.1%, and 0.9%, respectively, while the oldest old (≥ 80 years old) had an 84.9% chance of presenting inflamm-aging in relation to non-long-lived older people (< 80 years).

The association between biochemical markers and inflamm-aging demonstrates a relationship between endothelial injury and the inflammatory state. In addition, the presence of a greater amount of fat in the blood may present a higher relative risk of death.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 54010
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Manque de zinc contribue à l'inflamm-aging chronique

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 15 Sep 2021 12:52

the decline in zinc bioavailability is a process that occurs in aging parallel with exacerbation of the inflammatory state6,7. Zinc (Zn) deficiency in older people could result from a decrease in Zn intake, medication use, malabsorption syndromes, or kidney diseases8. It is known that zinc has important roles in several cellular functions, such as in the oxidative stress cellular system, where it protects the cells from damage by free radicals. This element is also important for regulation of many physiological systems and processes, for instance blood clotting, through increases in the aggregation of circulating platelets, in synthesis, secretion, and insulin signaling, and also in aiding bone homeostasis and thyroid and immune function8,9,10,11,12.

There is a growing body of literature suggesting that zinc plays a relevant role in some pathways of the acquired immune system by activating the anti-inflammatory Signal Transducers and Activators of Transcription 3 (STAT3) or by inhibiting the proinflammatory Nuclear Factor kappa-light-chain-enhancer of activated B cells (NF-κB) pathway. Therefore, the equilibrium of Th1/Th2 shifts the immune response towards the anti-inflammatory Th2 system9,13,14.

At physiological levels, zinc acts mainly by inhibiting the proinflammatory NF-κB pathway and, consequently, proinflammatory cytokines (IL-1, IL-6, and TNF-α), through several mechanisms and at many levels, for instance, upregulating A20 gene expression, increasing peroxisome proliferator-activated receptor alpha (PPAR-α), or inhibiting nucleotide phosphodiesterase (PDE)14,15. Moreover, as zinc deficiency is usually observed in aging, there is a hypothesis suggesting a close relationship between inflamm-aging and zinc deficiency13.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 54010
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Manque de zinc contribue à l'inflamm-aging chronique

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 15 Sep 2021 18:07

Traduction de l'étude :wink:

Facteurs associés au vieillissement inflammatoire chez les personnes âgées institutionnalisées
Leônidas de Oliveira Neto Rapports scientifiques volume 11, Numéro d'article : 18333 (2021)

L'augmentation des cytokines inflammatoires associée à une réduction de la biodisponibilité du zinc a été utilisée comme marqueur de l'inflammation. Malgré l'état inflammatoire élevé retrouvé chez les personnes âgées institutionnalisées, peu d'études ont proposé de vérifier les facteurs associés à cette affection dans cette population. Vérifier les facteurs associés au vieillissement inflammatoire chez les personnes âgées institutionnalisées. Un total de 178 personnes âgées (≥ 60 ans) vivant dans des maisons de soins infirmiers à Natal/RN ont été incluses dans l'étude. L'analyse typologique a été utilisée pour identifier trois groupes en fonction de leur état inflammatoire. Une analyse des variables anthropométriques, biochimiques, sociodémographiques et liées à la santé a été réalisée. En séquence, une régression logistique ordinale a été effectuée pour un niveau de confiance de 95 % dans les variables avec p < 0,20 dans l'analyse bivariée. L'IL-6, le TNF-α, le zinc, les lipides de faible densité (LDL), les lipides de haute densité (HDL) et les triglycérides ont été associés au vieillissement inflammatoire. L'augmentation d'une unité de mesure du LDL, du HDL et des triglycérides a augmenté le risque d'inflammation-vieillissement de 1,5 %, 4,1 % et 0,9 %, respectivement, tandis que les personnes les plus âgées (≥ 80 ans) avaient 84,9 % de risque de présentant un inflamm-vieillissement chez les personnes âgées non vivaces (< 80 ans).

L'association entre les marqueurs biochimiques et l'inflammation-vieillissement démontre une relation entre les lésions endothéliales et l'état inflammatoire. De plus, la présence d'une plus grande quantité de graisse dans le sang peut présenter un risque relatif de décès plus élevé.

la baisse de la biodisponibilité du zinc est un processus qui se produit au cours du vieillissement parallèlement à l'exacerbation de l'état inflammatoire6,7. Une carence en zinc (Zn) chez les personnes âgées pourrait résulter d'une diminution de l'apport en Zn, de l'utilisation de médicaments, de syndromes de malabsorption ou de maladies rénales8. On sait que le zinc joue un rôle important dans plusieurs fonctions cellulaires, comme dans le système cellulaire du stress oxydatif, où il protège les cellules des dommages causés par les radicaux libres. Cet élément est également important pour la régulation de nombreux systèmes et processus physiologiques, par exemple la coagulation du sang, par l'augmentation de l'agrégation des plaquettes circulantes, de la synthèse, de la sécrétion et de la signalisation de l'insuline, ainsi qu'en aidant l'homéostasie osseuse et la fonction thyroïdienne et immunitaire8,9 ,10,11,12.

Il existe de plus en plus de littérature suggérant que le zinc joue un rôle important dans certaines voies du système immunitaire acquis en activant les transducteurs et activateurs de signaux anti-inflammatoires de la transcription 3 (STAT3) ou en inhibant le facteur nucléaire pro-inflammatoire kappa-light-chain -amplificateur de la voie des cellules B activées (NF-κB). Par conséquent, l'équilibre de Th1/Th2 déplace la réponse immunitaire vers le système anti-inflammatoire Th29,13,14.

Aux niveaux physiologiques, le zinc agit principalement en inhibant la voie pro-inflammatoire NF-κB et, par conséquent, les cytokines pro-inflammatoires (IL-1, IL-6 et TNF-α), par le biais de plusieurs mécanismes et à de nombreux niveaux, par exemple en régulant positivement le gène A20. expression, augmentant le récepteur alpha activé par les proliférateurs de peroxysomes (PPAR-α), ou inhibant la nucléotide phosphodiestérase (PDE)14,15. De plus, comme la carence en zinc est généralement observée au cours du vieillissement, il existe une hypothèse suggérant une relation étroite entre l'inflammation-vieillissement et la carence en zinc13.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 12380
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus

Re: Manque de zinc contribue à l'inflamm-aging chronique

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 14 Jan 2022 14:05

Rebalancing the unbalanced aged immune system – A special focus on zinc
Bastian Robinson Baarz Ageing Research Reviews Volume 74, February 2022, 101541


Highlights
• In old age, zinc status decreases accompanied by an imbalance of the immune system.
• Especially T cell immunity is adversely affected by zinc deficiency and aging.
• Altered zinc status is found in accelerated and decelerated immune aging conditions.
• Moderate zinc supplementation can alleviate immunosenescence and inflammaging
• Optimized zinc status may contribute to longevity due to immune rebalancing.


Nowadays, aging is understood as a dynamic and multifaceted dysregulation process that spares almost no human organ or cell. The immune system being among the most affected, it has been shown predominantly that its integrity determines the tightrope walk between the difference of escaping or suffering from age-related diseases.

Next to drug-based anti-aging strategies, micronutrient intervention may represent an emerging but less radical way to slow immune aging. While a sufficient supply of a variety of micronutrients is undeniably important, adequate intake of the trace element zinc appears to tower over others in terms of reaching old age. Inconveniently, zinc deficiency prevalence among the elderly is high, which in turn contributes to increased susceptibility to infection, decreased anti-tumor immunity as well as attenuated response to vaccination.

Driven by this research, this review aims to provide a comprehensive and up-to-date overview of the various rebalancing capabilities of zinc in the unbalanced immune system of the elderly. This includes an in-depth and cell type-centered discussion on the role of zinc in immunosenescence and inflammaging. We further address upcoming translational aspects e.g. how zinc deficiency promotes the flourishing of certain pathogenic taxa of the gut microbiome and how zinc supply counteracts such alterations in a manner that may contribute to longevity. In the light of the ongoing COVID-19 pandemic, we also briefly review current knowledge on the interdependency between age, zinc status, and respiratory infections. Based on two concrete examples and considering the latest findings in the field we conclude our remarks by outlining tremendous parallels between suboptimal zinc status and accelerated aging on the one hand and an optimized zinc status and successful aging on the other hand.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 54010
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Manque de zinc contribue à l'inflamm-aging chronique

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 14 Jan 2022 14:21

Image
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 54010
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Manque de zinc contribue à l'inflamm-aging chronique

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 14 Jan 2022 16:40

Traduction de l'étude :wink:

Rééquilibrer le système immunitaire vieillissant déséquilibré – Un focus particulier sur le zinc
Bastian Robinson Baarz Aging Research Reviews Volume 74, février 2022, 101541


Points forts
• Dans la vieillesse, le statut en zinc diminue accompagné d'un déséquilibre du système immunitaire.
• L'immunité des cellules T en particulier est affectée par la carence en zinc et le vieillissement.
• Le statut en zinc altéré se retrouve dans des conditions de vieillissement immunitaire accélérées et décélérées.
• Une supplémentation modérée en zinc peut atténuer l'immunosénescence et l'inflammation
• Un statut en zinc optimisé peut contribuer à la longévité grâce au rééquilibrage immunitaire.


De nos jours, le vieillissement est compris comme un processus de dérégulation dynamique et multiforme qui n'épargne presque aucun organe ou cellule humain. Le système immunitaire étant parmi les plus touchés, il a été démontré majoritairement que son intégrité détermine le funambulisme entre la différence d'échapper ou de souffrir de maladies liées à l'âge.

À côté des stratégies anti-vieillissement basées sur les médicaments, l'intervention en micronutriments peut représenter un moyen émergent mais moins radical de ralentir le vieillissement immunitaire. Alors qu'un apport suffisant en une variété de micronutriments est indéniablement important, un apport adéquat en oligo-élément zinc semble dominer les autres en termes d'âge. Malheureusement, la prévalence de la carence en zinc chez les personnes âgées est élevée, ce qui contribue à son tour à une susceptibilité accrue aux infections, à une diminution de l'immunité anti-tumorale ainsi qu'à une réponse atténuée à la vaccination.

Poussée par cette recherche, cette revue vise à fournir un aperçu complet et à jour des différentes capacités de rééquilibrage du zinc dans le système immunitaire déséquilibré des personnes âgées. Cela comprend une discussion approfondie et centrée sur le type cellulaire sur le rôle du zinc dans l'immunosénescence et l'inflammation. Nous abordons en outre les aspects traductionnels à venir, par ex. comment la carence en zinc favorise l'épanouissement de certains taxons pathogènes du microbiome intestinal et comment l'approvisionnement en zinc contrecarre ces altérations d'une manière qui peut contribuer à la longévité. À la lumière de la pandémie de COVID-19 en cours, nous passons également brièvement en revue les connaissances actuelles sur l'interdépendance entre l'âge, le statut en zinc et les infections respiratoires. Sur la base de deux exemples concrets et compte tenu des dernières découvertes dans le domaine, nous concluons nos remarques en décrivant d'énormes parallèles entre un état de zinc sous-optimal et un vieillissement accéléré d'une part et un état de zinc optimisé et un vieillissement réussi d'autre part.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 12380
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus

Re: Manque de zinc contribue à l'inflamm-aging chronique

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 11 Sep 2022 11:49

Short-term zinc supplementation of zinc-deficient seniors counteracts CREMα - mediated IL-2 suppression
Bastian Robinson Baarz, Immunity & Ageing volume 19, Article number: 40 (2022)

Aging is accompanied by a dramatic decline in the interleukin (IL)-2 production capacity of human immune cells, thus making seniors more susceptible to a variety of age-related diseases. A common cause of impaired cytokine production in advanced age is a deficiency of the essential micronutrient zinc. Nevertheless, the molecular mechanisms underlying a zinc deficiency-induced decrease in IL-2 production have not yet been satisfactorily elucidated. Recent animal and in vitro data suggested that the transcription factor cAMP-responsive element modulator (CREM) α plays a critical role in T cells´ disturbed IL-2 production in suboptimal zinc conditions. However, its role in the human aging process and the possibility of influencing this detrimental process by short-term zinc supplementation have not yet been evaluated.

Results
Comparing peripheral lymphocytes of 23 young and 31 elderly subjects with either high, intermediate, or deficient zinc status, we observed zinc-dependent regulation of the IL-2 production mediated by the transcription factor CREM α. For the first time in humans, we report a mutual relationship between low zinc levels, high CREM α expression, subsequent impaired IL-2 production, and vice versa. Remarkably, an average of only 6 days of in vivo zinc supplementation to zinc-deficient seniors was sufficient to rapidly improve zinc status, reverse CREM α overexpression, and counteract subsequent low IL-2 production rates.

Conclusions
Our ex vivo and in vivo data identify zinc deficiency-mediated CREM α overexpression as a key cellular mechanism underlying impaired IL-2 production in the elderly and point toward the use of zinc as a rapidly immune-enhancing add-on nutraceutical in geriatric therapy.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 54010
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Manque de zinc contribue à l'inflamm-aging chronique

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 11 Sep 2022 12:02

Au cours du processus de vieillissement, il y a une diminution progressive du statut en zinc, ce qui conduit à son tour à une surexpression du facteur de transcription CREMα dans les lymphocytes périphériques.

CREMα est un régulateur négatif du gène IL-2, dont la surexpression limite la production adéquate d'IL-2.

Ce mécanisme délétère peut être contrecarré par une administration orale de zinc à court terme, qui peut ajuster la production d'IL-2 chez les personnes âgées déficientes en zinc à un niveau similaire à celui des jeunes adultes.

Image
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 54010
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Manque de zinc contribue à l'inflamm-aging chronique

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 11 Sep 2022 16:48

Traduction de l'étude :wink:

La supplémentation en zinc à court terme des personnes âgées carencées en zinc contrecarre la suppression de l'IL-2 médiée par CREMα
Bastian Robinson Baarz, Immunité et vieillissement volume 19, numéro d'article : 40 (2022)

Le vieillissement s'accompagne d'une baisse spectaculaire de la capacité de production d'interleukine (IL)-2 des cellules immunitaires humaines
, ce qui rend les personnes âgées plus sensibles à diverses maladies liées à l'âge. Une cause fréquente d'altération de la production de cytokines à un âge avancé est une carence en zinc, un micronutriment essentiel. Néanmoins, les mécanismes moléculaires sous-jacents à une diminution de la production d'IL-2 induite par une carence en zinc n'ont pas encore été élucidés de manière satisfaisante. Des données animales et in vitro récentes suggèrent que le facteur de transcription modulateur de l'élément sensible à l'AMPc (CREM) α joue un rôle essentiel dans la production d'IL-2 perturbée par les lymphocytes T dans des conditions de zinc sous-optimales. Cependant, son rôle dans le processus de vieillissement humain et la possibilité d'influencer ce processus néfaste par une supplémentation en zinc à court terme n'ont pas encore été évalués.

Résultats
En comparant les lymphocytes périphériques de 23 jeunes et 31 sujets âgés avec un statut en zinc élevé, intermédiaire ou déficient, nous avons observé une régulation dépendante du zinc de la production d'IL-2 médiée par le facteur de transcription CREM α. Pour la première fois chez l'homme, nous rapportons une relation mutuelle entre de faibles niveaux de zinc, une expression élevée de CREM α, une altération ultérieure de la production d'IL-2 et vice versa. Remarquablement, une moyenne de seulement 6 jours de supplémentation en zinc in vivo chez les personnes âgées déficientes en zinc était suffisante pour améliorer rapidement le statut en zinc, inverser la surexpression de CREM α et contrer les faibles taux de production d'IL-2 ultérieurs.

conclusion
Nos données ex vivo et in vivo identifient la surexpression de CREM α médiée par une carence en zinc comme un mécanisme cellulaire clé sous-jacent à la production altérée d'IL-2 chez les personnes âgées et indiquent l'utilisation du zinc en tant que nutraceutique complémentaire améliorant rapidement le système immunitaire en thérapie gériatrique.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 12380
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus


Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 13 invités