Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

Oméga 3 issus d'insectes qui infestent les déchets de pêche?

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Oméga 3 issus d'insectes qui infestent les déchets de pêche?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 2 Aoû 2019 11:16

Même si c'est dit joliment, c'est bien ce que tu crois

Production d'insectes riches en n-3 par bioaccumulation de déchets de pêche
Fernando G. Barroso Journal de composition et d'analyse des aliments Volume 82 , septembre 2019 , 103237

Points forts
• Hermetia illucens a une grande capacité de transformation des déchets organiques en protéines animales.
• Les larves d' Hermetia présentent une forte proportion de SFA en tant que facteur limitant.
• La teneur en n-3 d' Hermetia lors de la réutilisation des déchets de poisson est considérablement accrue.
• Les insectes peuvent aider à réutiliser les déchets de poisson tout en produisant une farine d'insectes enrichie en EPA + DHA.

Les larves de mouches soldat noires ( Hermetia illucens ) pourraient constituer une option avantageuse pour le recyclage des déchets de poisson afin d’obtenir des aliments riches en acides gras n-3.

Pour étudier les effets de la consommation de déchets de poisson (un sous-produit riche en acides gras n-3) sur les profils d'acide gras (FA) de la BSF, les larves ont été affectées à des systèmes d'alimentation expérimentaux en fonction du moment où les déchets de poisson ont été consommés avant l'abattage. : BSFc-control (sans manger de poisson) et BSF1d, BSF2d, BSF4d, BSF6d, BSF8d, BSF10d et BSF12d (respectivement 1, 2, 4, 6, 8, 10 et 12 jours). Le pourcentage d'acides gras polyinsaturés (AGPI) n-3 augmente de manière significative ( p < 0,001) de 4,32 dans de la FCBf à 14,8% dans de la BSF12d. La biomasse larvaire s'est notamment enrichie en eicosapentaénoïque (EPA) (jusqu'à 7,2%) ( P <0,001) et docosahexaénoïque (DHA) (jusqu'à 4,9%) ( P < 0,001), alors que le temps de consommation des déchets de poisson augmentait, ainsi que le rapport n-6: n-3 et à la fois l'athérogénicité (AI) et la thrombogénicité ( TI) ont été réduits ( P < 0,001). Le pourcentage maximum d'EPA + DHA (12,2% du total des acides gras) ( P < 0,001) a été obtenu à 12 jours.

La dose journalière recommandée pour les deux AGPI n-3 chez l'homme pourrait être satisfaite avec 150 g d'un repas de larves de 12 jours.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 43600
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Oméga 3 issus d'insectes qui infestent les déchets de pê

Messagepar Gerard » 2 Aoû 2019 21:43

On fait le plein d'omega 3 chez sensas ?
Gerard
 
Messages: 396
Inscription: 17 Avr 2013 19:12

Re: Oméga 3 issus d'insectes qui infestent les déchets de pê

Messagepar greg345 » 3 Aoû 2019 06:42

Gerard a écrit:On fait le plein d'omega 3 chez sensas ?


Ahahah :mrgreen: "J'ai fait le plein d'acides gras essentiels au rayon asticots !" :P

Blague à part, on arrête pas le progrès.. :lol:
Avatar de l’utilisateur
greg345
 
Messages: 40
Inscription: 12 Mai 2018 18:54


Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 16 invités
cron