Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

Perte de poids agressif contre le psoriasis en plaques?

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Perte de poids agressif contre le psoriasis en plaques?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 6 Fév 2020 12:30

Aggressive weight loss program with a ketogenic induction phase for the treatment of chronic plaque psoriasis: a proof-of-concept, single-arm, open label clinical trial
Giuseppe Castaldo Nutrition Available online 5 February 2020, 110757

Highlights
• Dietary weight loss (WL) interventions result in reduced obesity-related inflammation.
• Visceral adipose tissue (VAT) is the main source of circulating adipocytokines.
• Very low-calorie ketogenic diets appear to result in higher reduction in VAT.
• Several RCTs have demonstrated the benefits of WL in reducing psoriasis severity.
• Efficacy of WL has been always investigated in combination with systemic treatments.
• We tested the efficacy of an aggressive WL program as first-line treatment for psoriasis
• A very low-calorie ketogenic diet followed by a Mediterranean one improved psoriasis

Objectives
Very low-calorie ketogenic diet (VLCKD) has been associated with a significant reduction in visceral adipose tissue and ketone bodies likely possessing anti-inflammatory properties. We evaluated the efficacy of an aggressive WL program with a ketogenic induction phase as first-line treatment for chronic plaque psoriasis.

Research methods & procedures
Adult overweight/obese drug-naïve (never treated excluding use of topical emollients) patients (N=37; 30% males; age, 43.1±13.8 years) with stable chronic plaque psoriasis underwent a 10-week two-phase WL program consisting in a 4-week protein-sparing, VLCKD (<500 kcal/day; 1.2 grams of protein/kg of ideal body weight/day) and a 6-week balanced, hypocaloric (25-30 kcal/kg of ideal body weight/day), Mediterranean-like diet. The primary endpoint was the reduction in the Psoriasis Area and Severity Index (PASI) at week 10. Major secondary endpoints included: PASI50 and PASI75 response, reduction in body surface area (BSA) involved, improvement in itch severity (visual-analogue scale) and Dermatology Life Quality Index (DLQI) at week 10.

Results
With a mean body weight reduction of 12.0% (-10.6 kg), dietary intervention resulted in a significant reduction in PASI (baseline score, 13.8±6.9 [range, 7-32]): mean change, -10.6 [95%CI, -12.8 to -8.4] (P<0.001). A PASI50 and PASI75 response was recorded in 36 (97.3%) and 24 (64.9%) patients, respectively. Treatment resulted also in a significant reduction (P<0.001) in BSA involved (-17.4%) and an improvement in itch severity (-33.2 points) and DLQI (-13.4 points).

Conclusions
In drug-naïve adult overweight patients with stable chronic plaque psoriasis an aggressive dietary WL program consisting in a very low-calorie ketogenic regimen followed by a balanced, hypocaloric Mediterranean-like diet appeared to be an efficacious first-line strategy for improving disease severity.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 41006
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Perte de poids agressif contre le psoriasis en plaques?

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 6 Fév 2020 15:28

Programme de perte de poids agressif avec une phase d'induction cétogène pour le traitement du psoriasis en plaques chronique: un essai clinique en ouvert à validation unique, à bras unique
Giuseppe Castaldo Nutrition Disponible en ligne le 5 février 2020, 110757

Points forts
• Les interventions de perte de poids alimentaire (WL) réduisent l'inflammation liée à l'obésité.
• Le tissu adipeux viscéral (TVA) est la principale source d'adipocytokines circulantes.
• Les régimes cétogènes à très faible teneur en calories semblent entraîner une réduction plus élevée de la TVA.
• Plusieurs ECR ont démontré les avantages du LW pour réduire la sévérité du psoriasis.
• L'efficacité de WL a toujours été étudiée en combinaison avec des traitements systémiques.
• Nous avons testé l'efficacité d'un programme WL agressif comme traitement de première ligne pour le psoriasis
• Un régime cétogène très hypocalorique suivi d'un régime méditerranéen amélioré le psoriasis

Objectifs
Le régime cétogène très hypocalorique (VLCKD) a été associé à une réduction significative du tissu adipeux viscéral et des corps cétoniques possédant probablement des propriétés anti-inflammatoires. Nous avons évalué l'efficacité d'un programme WL agressif avec une phase d'induction cétogène comme traitement de première ligne pour le psoriasis en plaques chronique.

Méthodes et procédures de recherche
Adultes en surpoids / obèses naïfs de drogue (jamais traités à l'exception de l'utilisation d'émollients topiques) (N = 37; 30% d'hommes; âge, 43,1 ± 13,8 ans) atteints de psoriasis en plaques chronique stable ont subi un programme de LW en deux phases de 10 semaines comprenant: un VLCKD de conservation des protéines de 4 semaines (<500 kcal / jour; 1,2 gramme de protéines / kg de poids corporel idéal / jour) et un hypocalorique équilibré de 6 semaines (25-30 kcal / kg de poids corporel idéal / jour ), Régime méditerranéen. Le critère d'évaluation principal était la réduction de la zone et de l'indice de gravité du psoriasis (PASI) à la semaine 10. Les principaux critères d'évaluation secondaires comprenaient: la réponse PASI50 et PASI75, la réduction de la surface corporelle (BSA) impliquée, l'amélioration de la gravité des démangeaisons (échelle visuelle-analogique) et indice de qualité de vie en dermatologie (DLQI) à la semaine 10.

Résultats
Avec une réduction moyenne du poids corporel de 12,0% (-10,6 kg), l'intervention alimentaire a entraîné une réduction significative du PASI (score de base, 13,8 ± 6,9 [intervalle, 7-32]): variation moyenne, -10,6 [IC 95%, -12,8 à -8,4] (P <0,001). Une réponse PASI50 et PASI75 a été enregistrée chez 36 (97,3%) et 24 (64,9%) patients, respectivement. Le traitement a également entraîné une réduction significative (P <0,001) de la BSA impliquée (-17,4%) et une amélioration de la gravité des démangeaisons (-33,2 points) et du DLQI (-13,4 points).

Conclusions
Chez les patients adultes en surpoids naïfs de drogue et souffrant de psoriasis en plaques chronique stable, un programme de LL alimentaire agressif consistant en un régime cétogène très hypocalorique suivi d'un régime méditerranéen hypocalorique équilibré s'est révélé être une stratégie efficace de première ligne pour améliorer la gravité de la maladie.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 4476
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus


Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Nutrimuscle-Conseils et 3 invités