Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

Plus de café = moins de gras sur le ventre?

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Plus de café = moins de gras sur le ventre?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 10 Juil 2020 12:34

Regular Coffee Consumption Is Associated with Lower Regional Adiposity Measured by DXA among US Women
Chao Cao, The Journal of Nutrition, Volume 150, Issue 7, July 2020, Pages 1909–1915,

Background
Coffee is among the most popular daily beverages in the United States. Importantly, coffee consumption has been associated with a lower risk of multiple health outcomes including a reduction in adiposity. DXA is a means to assess body fat and distribution.

Objectives
The aim of this study was to examine the relation between coffee consumption and DXA-assessed adiposity and adiposity distribution.

Methods
Cross-sectional data from the NHANES were used. Participants were adults aged 20–69 y from the 2003–2004 and 2005–2006 waves. Information on coffee consumption was assessed through the FFQ (categorized as no coffee, 0 to <0.25 cup/d, 0.25 to <1 cup/d, 1 cup/d, 2–3 cups/d, or ≥4 cups/d). Both caffeinated and decaffeinated coffee consumption were included. Trunk fat and total fat percentage were measured via whole-body DXA scans. The association between coffee consumption and body fat was investigated using age-adjusted and multivariable-adjusted linear regression models which accounted for sample weights.

Results
Higher coffee consumption was associated with significantly lower total body fat percentage and trunk body fat percentage in a dose-response manner (all P values < 0.05) among women. Although this dose–response relation was nonsignificant among men, men aged 20–44 y who drank 2–3 cups/d had 1.3% (95% CI: −2.7%, 0.1%) less total fat and 1.8% (95% CI: −3.3%, −0.4%) less trunk fat than those who did not consume coffee. Furthermore, the association between coffee consumption and body fat percentage exhibited for both caffeinated and decaffeinated coffee among women (all P for trend < 0.001) but not among men (all P for trend > 0.05).

Conclusions
The present study found a significant association between higher coffee consumption and lower DXA-measured adiposity. Moreover, a gender difference in this association in the general US adult population was also observed.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 43289
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Plus de café = moins de gras sur le ventre?

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 12 Juil 2020 08:29

Traduction de l'étude :wink:

La consommation régulière de café est associée à une adiposité régionale plus faible mesurée par DXA chez les femmes américaines
Chao Cao, The Journal of Nutrition, Volume 150, Numéro 7, juillet 2020, Pages 1909–1915,

Contexte
Le café est parmi les boissons quotidiennes les plus populaires aux États-Unis. Il est important de noter que la consommation de café a été associée à un risque plus faible de multiples problèmes de santé, notamment une réduction de l'adiposité. DXA est un moyen d'évaluer la graisse corporelle et sa distribution.

Objectifs
Le but de cette étude était d'examiner la relation entre la consommation de café et l'adiposité et la distribution de l'adiposité évaluées par DXA.

Les méthodes
Des données transversales de la NHANES ont été utilisées. Les participants étaient des adultes âgés de 20 à 69 ans des vagues 2003-2004 et 2005-2006. Les informations sur la consommation de café ont été évaluées par le biais de la FFQ (classées comme sans café, 0 à <0,25 tasse / jour, 0,25 à <1 tasse / jour, 1 tasse / jour, 2 à 3 tasses / jour ou ≥ 4 tasses / jour) . La consommation de café caféiné et décaféiné a été incluse. La graisse du tronc et le pourcentage de graisse totale ont été mesurés via des analyses DXA du corps entier. L'association entre la consommation de café et la graisse corporelle a été étudiée à l'aide de modèles de régression linéaire ajustés en fonction de l'âge et ajustés en plusieurs variables qui tenaient compte des poids de l'échantillon.

Résultats
Une consommation plus élevée de café était associée à un pourcentage de graisse corporelle totale et à un pourcentage de graisse corporelle du tronc significativement plus faibles chez les femmes d'une manière dose-réponse (toutes les valeurs P <0,05). Bien que cette relation dose-réponse ne soit pas significative chez les hommes, les hommes âgés de 20 à 44 ans qui buvaient 2 à 3 tasses / jour avaient 1,3% (IC à 95%: −2,7%, 0,1%) de matières grasses totales en moins et 1,8% (IC à 95% : −3,3%, −0,4%) moins de graisse dans le tronc que ceux qui n'ont pas consommé de café. En outre, l'association entre la consommation de café et le pourcentage de graisse corporelle a été observée pour le café caféiné et décaféiné chez les femmes (tous P pour la tendance <0,001) mais pas chez les hommes (tous les P pour la tendance> 0,05).

Conclusions
La présente étude a révélé une association significative entre une consommation de café plus élevée et une adiposité plus faible mesurée par DXA. De plus, une différence entre les sexes dans cette association dans la population adulte générale des États-Unis a également été observée.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 5455
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus


Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Majestic-12 [Bot] et 9 invités